Changer d'édition

Les pistes cyclables gagneront du terrain
Luxembourg 2 min. 30.09.2020 Cet article est archivé

Les pistes cyclables gagneront du terrain

Nombreux ont été les habitants à profiter de VëloSummer pour découvrir autrement le Grand-Duché, en août dernier.

Les pistes cyclables gagneront du terrain

Nombreux ont été les habitants à profiter de VëloSummer pour découvrir autrement le Grand-Duché, en août dernier.
Photo : Pol Sassel
Luxembourg 2 min. 30.09.2020 Cet article est archivé

Les pistes cyclables gagneront du terrain

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le réseau national qui s'étend déjà sur 600 kilomètres va poursuivre son extension. Après le succès de l'initiative VëloSummer, le ministre de la Mobilité entend passer à la vitesse supérieure avec le déploiement des voies réservées aux pédaleurs.

Le 7 octobre prochain, François Bausch (Déi Gréng) présentera le bilan de l'opération VëloSummer de cet été. En août dernier, le Luxembourg avait ainsi vu s'ouvrir divers circuits inédits pour découvrir le Grand-Duché en selle. Une initiative éphémère se déployant sur 270 km et qui avait un double but : conforter le tourisme local («Vakanz doheem») et offrir un cadre sécurisé à celles et ceux souhaitant circuler au grand air après de longues semaines de confinement. Selon le ministre de la Mobilité, cette première édition a séduit et déjà il annonce que l'opération sera pérennisée en 2021.

Mais avant l'été prochain, pas question de ranger les vélos au garage. Le ministre écologiste appuie même fort sur les pédales pour que le réseau national de pistes cyclables ''officielles'' gagne en longueur. Il l'a assuré dans une réponse parlementaire adressée aux députés verts Chantal Gary et Carlo Back : «Un certain nombre de projets concrets seront communiqués en octobre lors d'une conférence de presse de Carole Dieschbourg, ministre de l'Environnement et de moi-même».


Morning image of businessman on bicycle passing skyline of La Defense business district in Paris, France.
3.100 aides pour l'achat d'un vélo, rien qu'en juin
La prime décidée pour favoriser la mobilité à deux roues a tapé dans le mille. Son augmentation, à l'heure du déconfinement, a fait grimper le nombre de demandes. Au point qu'aujourd'hui, un délai de dix semaines peut être envisagé entre le dépôt d'un dossier d'aide et le versement attendu.

Une accélération du programme national est donc à prévoir, allant au-delà des projets déjà connus. A savoir : 17 km de pistes cyclables en cours de réalisation, 285 km de pistes supplémentaires déjà planifiées et 148 autres kilomètres faisant l'objet d'une étude de faisabilité.

Concertation en amont

Quant à la saison 2 de VëloSummer, il est encore trop tôt pour évoquer les futurs tracés. Mais, promet le ministre qui vient régulièrement à ses bureaux à vélo, «les expériences de la première édition permettront d'une part d'améliorer certains aspects techniques tels que la signalisation directionnelle et la communication concernant les bus».

Tout comme, en concertation avec le ministère du Tourisme, François Bausch compte identifier bien plus en amont qu'en 2019 les tronçons routiers qui pourront être temporairement fermés et dédiés aux cyclotouristes. Cet été, pris par le temps, la concertation avec les communes, n'avait en effet pas permis de réaliser la totalité du programme initialement annoncé. VëloSummer était ainsi passé de 16 tracés possibles à 7 ouverts en réalité. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les deux-roues deviennent de plus en plus populaires. Mais pour certaines personnes, cette pratique ne va pas de soi. Une complication contre laquelle la Lëtzebuerger Vëlos-Initiativ a.s.b.l. (LVI) tente de remédier en organisant des séances d'apprentissage de vélo.
04.06.08  initiation au velo pour adultes, veloinitiative, velomobil, cours de velo pour adultes,  photo: Marc Wilwert
Avec ses quelque 170 km de pistes cyclables, ses pompes à vélo en libre-service ou ses espaces de stationnement, la Ville de Luxembourg joue la carte de la mobilité douce. Un élément qu'elle a souhaité remettre en avant, mercredi, lors de son traditionnel «city breakfast».
Inauguration de la passerelle pour cyclistes et piétons au ban de Gasperich  - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Dans le dossier des «pop-up Bikelanes», François Bausch (Déi Gréng) renvoie la balle aux communes. «C'est d'elles que doivent venir les initiatives», affirme le ministre de la Mobilité, qui ajoute que «le gouvernement soutiendrait pareilles initiatives.»
Piste cyclable - Esch - Photo : Pierre Matge