Changer d'édition

«Les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes»
Luxembourg 6 4 min. 14.05.2019

«Les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes»

Claudia: «Dans l'avenue de la Liberté, j'emprunte la voie réservée aux voitures et non la piste cyclable comme cela ils ne peuvent pas me descendre avec leurs rétroviseurs».

«Les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes»

Claudia: «Dans l'avenue de la Liberté, j'emprunte la voie réservée aux voitures et non la piste cyclable comme cela ils ne peuvent pas me descendre avec leurs rétroviseurs».
Photo: Maurice Fick
Luxembourg 6 4 min. 14.05.2019

«Les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes»

Maurice FICK
Maurice FICK
S'ils apprécient la nouvelle piste bidirectionnelle de l'avenue de la gare, les cyclistes chevronnés restent très critiques sur le réseau cyclable entre Ville-Haute et quartier de la gare. En cause: la dangerosité et les morceaux manquants du puzzle.

«C'est fantastique! La piste est comme il faut, réservée aux cyclistes qui peuvent se croiser», sourit Sigridur, 54 ans, en découvrant la nouvelle piste cyclable bidirectionnelle ouverte depuis dimanche entre la gare et la rue du Fort Bourbon. Arrivant d'Ettelbruck, elle pédale tous les jours du Pont Rouge au Kirchberg jusqu'au Findel où elle travaille. Régulièrement elle fait un saut côté gare pour un achat.


Lokales - Verkehrssituation nach Änderungen in Avenue de la Gare u. Av. de la Liberté - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Chaos à la gare pour les autos, ça passe mieux à vélo
Gros bouchon ce lundi matin du côté de la gare où la circulation a été modifiée pour cause de chantier du tram. Les cyclistes s'en sortent mieux que les automobilistes, une piste bidirectionnelle a été ouverte avenue de la gare.

Dimitri, 18 ans, y passe quotidiennement sur son VTT vers 7h30 pour se rendre du Cents au nouveau Ban de Gasperich: «C'est pratique et plus rapide pour moi car d'habitude je fais des détours avant de parvenir jusqu'à la gare. C'est surtout plus sécurisant et je suis moins stressé par les véhicules qui sont derrière moi».

Dimitri: «Il y a des changements positifs et négatifs. Une fois la gare passée je me retrouve au milieu du trafic des bus».
Dimitri: «Il y a des changements positifs et négatifs. Une fois la gare passée je me retrouve au milieu du trafic des bus».
Photo: Maurice Fick

En attendant que le même espace en site propre voie le jour dans l'infernale avenue de la Liberté voisine, les habitués des pistes cyclables en ville apprécient que la mobilité douce tant prônée par les échevins successifs gagne enfin du terrain dans un quartier régulièrement engorgé.

Cette fois c'en est fini des voitures. Depuis dimanche 12 mai 2019, elles sont bannies de l'avenue de la gare et le resteront. Seuls les vélos, les piétons et les bus y circulent.


Un tram passera toutes les 3 minutes devant la gare
En décembre 2020, le tram circulera de Luxexpo jusqu'à la gare centrale à raison d'une rame toutes les 3 minutes. C'est deux fois plus qu'aujourd'hui. Le 13 mai débuteront les travaux sur la partie étroite de l'avenue de la Liberté.

«Il manque toujours les 5 à 10% restants»

«Comme il n'y a pas de concurrence entre voitures et vélos, c'est beaucoup plus fluide et il y a moins d'agressivité», note Claudia, 40 ans, qui enfourche tous les jours sa petite reine pour se rendre de Gasperich au Kirchberg. Petit point négatif que Claudia fait remarquer en ayant le doigt lourd sur sa sonnette: «Les piétons ne se sont pas encore rendu compte qu'il y a une nouvelle piste cyclable!»

«Il y a de grands projets pour les pistes cyclables qui sont lancés à Luxembourg mais il manque toujours les 5 à 10% restants qui font que c'est compliqué. Notamment dans le quartier gare et aux abords de la place de Paris», note Axel, 50 ans. Venant de Bonnevoie il traverse la zone à vélo «quasiment tous les jours depuis presque 20 ans».

L'exemple «typique» des pièces manquantes du réseau cyclable de ce côté-ci de la ville ce sont «les quinze mètres de sens interdit au bout de la rue André Duchscher pour s'engager dans la rue Sainte-Zithe où redémarre la piste cyclable».

Chaque usager dégaine un exemple d'incohérence de parcours aussitôt le sujet évoqué. Gert, 75 ans, note le vide auquel il a fait face en descendant de la passerelle de la gare: «Le chemin pour arriver de la gare sur la nouvelle piste n'est pas bien indiqué».

Mais la «grosse déception» pour la plupart des cyclistes croisés, c'est «de ne pas pouvoir aller tout droit sur la nouvelle piste pour rejoindre le viaduc» et le traverser pour rallier le Plateau du Saint-Esprit. Il manque 100 mètres de piste cyclable bidirectionnelle entre la rue du Fort Bourbon et le viaduc.

«J'ai besoin d'aller tout droit»

Et pour cause, le côté du viaduc réservé aux cyclistes et piétons est condamné depuis le 1er octobre 2018 et jusque fin 2019. Des travaux doivent permettre l'élargissement du viaduc pour faire passer les bus.


ILLUSTRATION REAMENAGEMENT GARE DE LUXEMBOURG CFL. Vendredi 2 Septembre 2011. PHOTO/NICOLAS BOUVY
Du changement pour les bus à la gare
En raison de l'extension du réseau tram autour de la gare centrale à Luxembourg, 33 lignes de bus seront déplacées à compter de ce dimanche 5 mai.

Qu'importe, Claudia a «besoin d'aller tout droit» et du coup, quitte la nouvelle piste pour «se mettre devant les klaxons des voitures» sur le tablier du viaduc. Elle «part en général avant les heures de pointe pour éviter tous commentaires».

Pour Gert, foncer tout droit, «c'est trop risqué». Pour passer côté Ville-Haute, il emprunte l'itinéraire conseillé par la Ville et même si la piste se perd dans le néant à la sortie de la rue Sainte-Zithe, il passe sous le Pont Adolphe, en toute sécurité.

Gert: «Je ne vais pas tout droit dans le trafic du viaduc, c'est trop risqué».
Gert: «Je ne vais pas tout droit dans le trafic du viaduc, c'est trop risqué».
Phoot. Maurice Fick

De manière globale, Claudia juge que «les pistes cyclables autour de la gare sont idiotes et dangereuses». Elle a l'impression, comme d'autres que «ces pistes sont faites par quelqu'un qui n'a jamais fait de vélo!»

Le bike counter qui pointe les allées et venues des cyclistes empruntant le viaduc au bout de l'avenue de la gare avait additionné 939.000 passages entre 2011, date de sa mise en place, et 2016. Le seuil d'un million de passages de cyclistes en déplacement de la capitale avait été franchi pour la première fois, à l'échelle de la Ville, en 2015. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Chaos à la gare pour les autos, ça passe mieux à vélo
Gros bouchon ce lundi matin du côté de la gare où la circulation a été modifiée pour cause de chantier du tram. Les cyclistes s'en sortent mieux que les automobilistes, une piste bidirectionnelle a été ouverte avenue de la gare.
Lokales - Verkehrssituation nach Änderungen in Avenue de la Gare u. Av. de la Liberté - Foto: Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Sur deux roues à Luxembourg: Bausch face aux twittos à vélo
Ils forment une petite communauté de cyclistes branchés sur les réseaux sociaux et s'adressent directement au ministre quand ça coince sur les pistes cyclables de Luxembourg. Face aux «twittos à vélo», François Bausch a pédalé dans le bon sens cette semaine. Nous étions avec eux!
Mobilité : Deux nouveaux "bike counters" dans la capitale
Depuis plusieurs années, la Ville de Luxembourg mesure et analyse la progression de l’utilisation de la bicyclette dans l’espace urbain grâce à des points de comptage des passages de vélos, mis en place à des endroits stratégiques de la capitale. Deux nouvelles installations viennent d’être mises en place.
Jeudim 09.03.2017 , 15.00 heures , compteur de vélos , photo: Soubry Charles