Changer d'édition

Les pétitionnaires aspirent à un allègement des mesures
Luxembourg 2 min. 09.02.2021 Cet article est archivé

Les pétitionnaires aspirent à un allègement des mesures

Les restaurants et cafés du pays sont désormais fermés depuis plus de dix semaines.

Les pétitionnaires aspirent à un allègement des mesures

Les restaurants et cafés du pays sont désormais fermés depuis plus de dix semaines.
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 09.02.2021 Cet article est archivé

Les pétitionnaires aspirent à un allègement des mesures

Si les thématiques des 18 pétitions validées ce mardi sont très disparates, le dispositif de lutte contre le covid-19 reste en revanche visiblement au cœur des préoccupations des résidents. En particulier, en ce qui concerne le sort de l'horeca.

(ASdN avec Marc Hoscheid) - Les résidents aspirent à un assouplissement du dispositif anti-covid. Parmi les 18 pétitions validées mardi par la commission parlementaire, la thématique est en effet récurrente. 


Le site des pétitions s'offre une nouvelle jeunesse
Un accès web tout neuf pour le dépôt et la signature de pétitions publiques a été mis en ligne ce lundi. Plus facile d'utilisation, ce site préfigure l'arrivée de celui de la Chambre des députés en 2022.

Au cœur des préoccupations, le sort des restaurateurs et cafetiers du pays. La pétition 1778 appelle ainsi à «sauver, réanimer et garder en vie» le secteur de l'horeca, contraint de garder portes closes depuis le 26 novembre dernier. Pour les pétitionnaires, les bars et restaurants devraient ainsi être «partiellement rouverts». 

Mais les résidents aspirent également à un retour à la normale. En témoigne la volonté exprimée d'un retrait du couvre-feu. L'interdiction de sortie entre 23h et 6h du matin devrait en effet continuer de courir jusqu'au 21 février au moins. La pétition 1784 réclame par ailleurs trois jours fériés dans toute l'Union européenne, lorsque la pandémie sera vaincue.

Pour plus d'égalité des sexes

Mais le logement, préoccupation n°1 des résidents, n'en est pas moins oublié. A commencer par les commissions des agents immobiliers. La pétition 1779 demande ainsi à ce que la commission de vente des agences immobilières agréées soit plafonnée à 3%, auxquels s'ajoute la TVA. Un autre résident demande par ailleurs à ce que chaque propriétaire de maison plante un arbre sur sa propriété. 

Enfin, la thématique de l'égalité homme-femme ressort. Une pétition baptisée «De Papp ass de Papp» (littéralement «Le papa est le papa») remet sur le devant de la scène la question de la paternité. Quant à la pétition 1771, elle demande à ce qu'il y ait autant de toilettes pour les femmes que pour les hommes dans les lieux publics et bureaux. 


(FILES) In this file photo a sign indicates that wearing a protective face mask is mandatory  in the city of Fuerstenfeldbruck, southern Germany, on January 20, 2021, amid the ongoing novel coronavirus Covid-19 pandemic. - Border restrictions were being tightened around the world on January 25, 2021 in the face of an unrelenting coronavirus threat, after a weekend in which anger at social distancing rules bubbled over into fiery clashes in the Netherlands. The United States was set to join France, Israel and Sweden in pulling up the drawbridge to certain arrivals, with special concern about new strains of the pathogen that originated in Britain and South Africa. (Photo by Christof STACHE / AFP)
Plus de fermeté ou de tolérance face au virus?
Sur les huit nouvelles pétitions ouvertes à la signature sur le site de la Chambre, trois évoquent encore l'attitude à adopter face à l'épidémie.

Pour rappel, les pétitions peuvent être signées en ligne ou sur papier dans les 42 jours suivant leur publication. Si elles atteignent 4.500 signatures, elles feront alors l'objet d'un débat public. Parmi celles déjà en ligne, la pétition 1765 pourrait donc bien donner lieu prochainement à un débat. Avec plus de 3.500 signatures déjà recueillies, celle-ci réclame la reconnaissance des diplômes d'enseignement supérieur obtenus avant la normalisation à l'échelle européenne.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si la nouvelle rencontre entre Lex Delles et les représentants de la fédération Horesca s'est concentrée sur l'analyse des nouvelles possibilités offertes au niveau européen, aucune annonce concrète n'est tombée. Ce qui n'empêche pas certains d'estimer qu'un maintien des fermetures restera de mise.
Lokales, Corona-Virus, Restautrants und Cafés müssen schliessen, Gastronomie, Horesca, Foto: Guy Wolff/ Luxemburger Wort
Une semaine de travail de 4 jours, une réglementation stricte du métier d'agent immobilier ou encore la demande de démission du gouvernement, onze nouvelles requêtes sont ouvertes à la signature depuis ce vendredi sur le site de la Chambre.
WORT - CACTUS Boucherie 03.12.2019, Foto: Luc Deflorenne
La Commission des pétitions de la Chambre des députés vient de présenter son bilan. Après quatre années d'existence, elle enregistre de plus en plus de dépôts et les thématiques abordées ont suscité 24 débats publics.