Changer d'édition

Les pays du Benelux fêtent 60 ans d'alliance
Luxembourg 5 min. 05.06.2018 Cet article est archivé

Les pays du Benelux fêtent 60 ans d'alliance

Les pays du Benelux fêtent 60 ans d'alliance

@beneluxunion / twitter.com
Luxembourg 5 min. 05.06.2018 Cet article est archivé

Les pays du Benelux fêtent 60 ans d'alliance

La coopération entre les trois pays commence dès le début des années 1920 mais ce n'est qu'en 1958 que le traité donnant officiellement naissance au Benelux sera signé.

Le grand-duc Henri et Xavier Bettel sont à Bruxelles ce mardi pour assister aux célébrations de ce 60e anniversaire.

Le roi Philippe de Belgique et le roi Willem-Alexander des Pays-Bas participent également aux célébrations en compagnie de leurs délégations. 

Les chefs de gouvernement et leurs chefs de la diplomatie doivent participer dans la matinée à une consultation dans le cadre du sommet Benelux dont la Belgique assure en ce moment la présidence. 


Le Grand-Duc à Bruxelles pour les 60 ans du Benelux
Ce mardi 5 juin, le grand-duc Henri et Xavier Bettel se sont rendus à Bruxelles pour célébrer le soixantième anniversaire du Benelux. Étaient également présents le roi des Belges et le roi des Pays-Bas.

Sur invitation du roi Philippe, les chefs d'État déjeuneront au palais royal de Bruxelles en présence des premiers ministres et des ministres des Affaires étrangères des trois pays.

Le déjeuner sera suivi d’une visite au secrétariat-général du Benelux et d’une séance solennelle au palais des Beaux-Arts.

29 millions d'habitants

Le néerlandais et le français sont les deux langues officielles du Benelux et de ses institutions. Aujourd'hui, 29 millions d'habitants vivent au Benelux:

  • 81,7 % sont néerlandophones, soit 23,7 millions de personnes, réparties entre 17,2 millions de Néerlandais et 6,5 millions de Flamands, plus les Bruxellois néerlandophones,
  • 17 % sont francophones, soit 4,7 millions de personnes, réparties entre 4,8 millions de Wallons et Bruxellois francophones, et 0,6 million de Luxembourgeois (en plus du luxembourgeois et de l'allemand), 
  • 77.000 Belges sont germanophones.  
benelux.int

Les gouvernements en exil s'allient

Le Benelux voit le jour le 5 septembre 1944, lorsque les gouvernements des trois pays (encore en exil à Londres) signent une convention d’union douanière qui entre en vigueur le 1er janvier 1948.    

La Belgique, les Pays-Bas et le Luxembourg élargissent et approfondissent ensuite la coopération économique entre les trois pays et une série d’accords mènent à la signature du traité instituant l’Union économique Benelux, le 3 février 1958 à La Haye.

Par la suite, les pays du Benelux adhèrent à la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) en 1951 et la Communauté économique européenne en 1957.

En 2008, le partenariat a été reconfirmé sous le nom de «Union Benelux» et l'accent a été mis sur trois thèmes:

  1. marché intérieur et union économique,
  2. durabilité et justice,
  3. et affaires intérieures.  

Laboratoire de l'Union européenne

S'il est clair que le Benelux fut, en son temps, l'embryon d'une alliance bien plus vaste à venir en Europe, il a conservé son rôle de précurseur: en effet, l'article 350 du traité fondateur de l'Union européenne prévoir explicitement cette fonction, exclusivement réservée aux trois pays.

Cet héritage du passé permet à la coopération européenne de tester certains dispositifs en amont.

En 60 ans, 538 décisions ministérielles juridiquement contraignantes pour les trois pays ont été adoptées au niveau du Benelux.

Alors que dans les années 1960, les sujets abordés portaient principalement sur les importations de produits agricoles et de denrées alimentaires, ils portent aujourd'hui sur des sujets très variés comme la reconnaissance des diplômes ou l'autorisation de transports ambulanciers transfrontaliers.

benelux.int

Le Benelux, c'est aussi des institutions 

La présidence du Benelux est assumée à tour de rôle par les trois pays pour une durée d’un an. La présidence luxembourgeoise la plus récente remonte à 2016. 

Le Benelux fonctionne à travers plusieurs institutions:

  • le comité de ministres, organe suprême de décision qui détermine les orientations et les priorités de la collaboration;
  • le conseil, chargé de préparer les dossiers pour les ministres;
  • le secrétariat général, qui initie, soutient et assure la collaboration en matière d’économie, de durabilité et de sécurité;
  • le conseil interparlementaire consultatif, qui se compose de 49 députés provenant des trois pays;
  • la Cour de Justice, qui promeut l’uniformité dans l’application de la législation Benelux (propriété intellectuelle, recouvrement de créances fiscales, protection des oiseaux, égalité de traitement fiscal). 

Près d'un siècle de coopération

1921 - Traité créant l'Union économique belgo-luxembourgeoise: les frontières économiques sont levées, le franc luxembourgeois et franc belge ont la même parité.

archives

1943 -  Les gouvernements des trois pays signent la convention monétaire Benelux. Objectif: réglementer les transactions et renforcer les relations économiques.

1944 -  Les trois pays signent la convention douanière. Objectif: une communauté tarifaire.

1948 -  Mise en oeuvre de l'Union douanière. Objectif: suppression des droits d'importation sur les échanges commerciaux internes au Benelux et tarif extérieur commun vis-à-vis des pays tiers.

1953 -  Protocole sur la politique commerciale. Objectif: politique commune en ce qui concerne l'importation et l'exportation vers et depuis les pays tiers.

1954 -  Accord sur la libre circulation des capitaux.

1958 -  Signature du traité Benelux instaurant l'Union économique Benelux.

1960 - Mise en oeuvre du traité Benelux. Objectifs principaux:

  1. libre circulation des personnes, des biens, des capitaux et des services,
  2. coordination des politiques économiques, financières et sociales,
  3. politique commerciale commune aux trois pays.

Le traité est conclu pour une durée de 50 ans.

1985 -  Signature de l'accord de Schengen. Le Benelux, la France et l'Allemagne suppriment les contrôles aux frontières internes.

Le 14 juin 1985, Catherine Lalumière signe l'accord de Schengen pour la France, Robert Goebbels pour le Luxembourg, Wim van Eekelen, pour les Pays-Bas, Waldemar Schreckenberger pour l'Allemagne et Paul de Keersmaeker pour la Belgique
Le 14 juin 1985, Catherine Lalumière signe l'accord de Schengen pour la France, Robert Goebbels pour le Luxembourg, Wim van Eekelen, pour les Pays-Bas, Waldemar Schreckenberger pour l'Allemagne et Paul de Keersmaeker pour la Belgique
belga

2004 -  Signature du traité en matière d'intervention policière transfrontalière.

2006 -  Mise en oeuvre du traité d'intervention policière transfrontalière. Objectif: coopération policière au-delà des frontières (patrouiller ensemble, effectuer des contrôles, observer et poursuivre des suspects, etc.)

2008 -  Signature du nouveau traité Benelux.

Le Premier ministre belge, Yves Leterme, le Premier ministre des Pas-Bas, Jan-Peter Balkenende et le Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, le 17 juin 2008 à La Haye
Le Premier ministre belge, Yves Leterme, le Premier ministre des Pas-Bas, Jan-Peter Balkenende et le Premier ministre luxembourgeois, Jean-Claude Juncker, le 17 juin 2008 à La Haye
AFP

2010 -  Mise en oeuvre du traité Benelux. Objectifs principaux:

1. poursuivre la coopération Benelux en tant que banc d'essais pour l'Europe,

2. élargir la coopération transfrontalière.

La nouvelle coopération Benelux se concentre sur trois thèmes principaux:

  1. marché intérieur et union économique,
  2. développement durable,
  3. justice et affaires intérieures.

2012 -  Entrée en vigueur du traité Benelux pour une durée indéterminée.

2018 -  Célébration des 60 ans du traité fondateur, sous la présidence belge. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Thomas Lambert a officiellement pris vendredi dernier ses quartiers à la rue des Girondins pour un mandat de quatre ans. Le nouvel ambassadeur de Belgique au Luxembourg compte encore renforcer les liens pourtant très étroits entre les deux pays.
Itv avec le nouvel ambassadeur de Belgique Thomas Lambert, Interview avec Thomas Lambert, Fotos: Julian Pierrot/Luxemburger Wort / Foto: Julian PIERROT
Organisé au Mudam mardi sous présidence luxembourgeoise, le sommet du Benelux a mis l’accent sur la numérisation et le climat. Les trois pays ont également sommé les Britanniques de prendre leurs responsabilités dans leur gestion du Brexit.
Premier Bettel nutze die Gelegenheit für einen kurzen Rundgang mit seinen Gästen
Le 14 juin 1985, Robert Goebbels, secrétaire d'Etat aux Affaires étrangères, signe l'accord de Schengen pour le Luxembourg. A l'époque, personne ne s'intéresse à cet acte, plus symbolique qu'autre chose: les ministres ne se sont pas déplacés, ni même les médias.
Itw Robert Goebbels, Schengen, Foto Lex Kleren