Changer d'édition

Les nouvelles admissions à l'hôpital ont chuté de 50%
Luxembourg 4 min. 03.03.2022
Pandémie au Luxembourg

Les nouvelles admissions à l'hôpital ont chuté de 50%

Le nombre de personnes testées positives au covid-19 a augmenté de 3.648 à 4.670, soit une augmentation de 28%.
Pandémie au Luxembourg

Les nouvelles admissions à l'hôpital ont chuté de 50%

Le nombre de personnes testées positives au covid-19 a augmenté de 3.648 à 4.670, soit une augmentation de 28%.
Photo: DPA
Luxembourg 4 min. 03.03.2022
Pandémie au Luxembourg

Les nouvelles admissions à l'hôpital ont chuté de 50%

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Lors de sa dernière rétrospective, la Santé n'a pu que constater le recul de l'épidémie malgré une hausse des infections.

Qu'en est-il de l'évolution de la crise sanitaire au Luxembourg, quelque peu éclipsée par le conflit entre l'Ukraine et la Russie? Voici déjà plus d'une dizaine de jours que les chiffres tendent à diminuer, ou tout du moins à se stabiliser. Pourtant, dans sa dernière rétrospective, la Santé annonce que pour la semaine du 21 au 27 février 2022, le nombre de personnes testées positives au covid-19 a augmenté de 3.648 à 4.670, soit une augmentation de 28%.  Cette hausse peut s'expliquer par l'augmentation du nombre de tests PCR effectués au cours de cette même semaine, passant de 15.271 à 17.551 tests.


La constitutionnalité des mesures covid est examinée
Le tribunal de police a accepté une requête des organisateurs de la manifestation anti-covid, Peter Freitag et Jean-Marie Jacoby, inculpés.

Pour trouver des signaux positifs d'une possible sortie de crise, il faut plutôt jeter un œil aux hospitalisations.  Dans les hôpitaux, 21 nouvelles admissions de patients «covid-19» positifs confirmés ont eu lieu dans l'unité des soins normaux, contre 42 la semaine précédente. C'est donc une chute de 50% en une semaine, de quoi alléger toujours plus la pression sur le système des soins de santé luxembourgeois. Baisse également constatée dans les soins intensifs. Le nombre de lits occupés a ainsi diminué de 9 à 7. La moyenne d’âge des patients hospitalisés est de 62 ans.

50% de non-vaccinés à l'hôpital

Enfin, notons également que parmi les hospitalisations, 12 patients sur 21 hospitalisés en soins normaux n’étaient pas vaccinés tandis que neuf patients disposaient d'un schéma vaccinal complet. En soins intensifs, deux patients sur sept en soins intensifs n’étaient pas vaccinés.

La Santé précise qu'en date du 27 février, le nombre d'infections actives a diminué à 8.468 par rapport à 9.747 au 20 février et le nombre de personnes guéries est passé à 173.717 par rapport à 167.775. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives au covid est de 33,8 ans, une population active donc.

Il ne s'agit pourtant pas de la tranche d'âge qui a connu la plus forte augmentation du nombre de cas. Celle-ci a plutôt été enregistrée chez les enfants de 0-14 ans (+75%) suivi des 15-29 ans (+61%). «Avec le nombre de cas qui reste important, il est difficile d’appeler tous les cas de la semaine et donc de déterminer la source probable de contamination. Le cercle familial est la source la plus fréquente (24,6%) suivi par les voyages à l’étranger (22,8%), les loisirs (5,3%), l’éducation (3,6%) et le travail (2,3%). La part des sources indéterminées diminue (37,03%)», rappelle la Santé dans sa rétrospective.

L'autre ombre au tableau, ce sont les sept personnes qui sont décédées en raison d'une infection au covid pour la semaine 21 au 27 février. L’âge moyen des victimes est de 79 ans.

77,9% de la population complètement vaccinée

La semaine dernière, 5.296 doses ont été administrées au total. 535 personnes ont reçu une première dose, 1.531 une seconde  dose, 2.643 personnes ont reçu une première dose complémentaire et 587 une deuxième dose complémentaire par rapport à un schéma complet, portant le nombre total de vaccins administrés en date du 1er mars à 1.264.971.

468.692 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 77,9% par rapport à la population vaccinable.


TOPSHOT - This picture taken on November 17, 2020 shows a syringe and a bottle reading "Vaccine Covid-19". - According to the World Health Organization, some 42 "candidate vaccines" against the novel coronavirus Covid-19 are undergoing clinical trials on November 17, 2020. (Photo by JOEL SAGET / AFP)
Les ménages précaires plus touchés par la pandémie
Une étude du LISER et du Statec montre que les personnes âgées, les hommes, les pauvres et les étrangers sont plus durement touchés par la pandémie.

Rappelons que le centre de vaccination installé provisoirement à Luxexpo The Box (Luxembourg-Kirchberg) fermera ses portes ce samedi 5 mars 2022. Il sera remplacé par le centre de vaccination Hall Victor Hugo au Limpertsberg qui rouvrira ses portes le 8 mars 2022. La prise de rendez-vous (pour la vaccination) dans les centres de vaccination se fait en ligne sur Guichet.lu.

Les heures d’ouverture de tous les points de vaccination sont à consulter sur www.impfen.lu.

Nous vous en parlions sur notre site, depuis le 26 février il est possible de se faire vacciner en pharmacie, sans attendre l’invitation postale. Toute personne âgée de 12 ans et plus peut prendre rendez-vous pour la vaccination dans les différentes pharmacies participantes. La liste des pharmacies est mise à jour chaque semaine en fonction de la disponibilité du vaccin (ARN messager et Janssen) sur www.impfen.lu. Notons également que le gouvernement élargit l’offre des vaccins avec le Nuvaxovid de Novavax, administré depuis quelques jours.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

L'étude Covidkids réalisée par l'Université de Luxembourg et Unicef examine le bien-être des enfants et des adolescents pendant la pandémie. Les résultats ont été présentés ce vendredi.
Portrait of little kid boy sad on birthday. child with lots of toys. Tired preschool boy