Changer d'édition

Les missions du CGDIS s'adaptent au covid
Luxembourg 2 min. 30.06.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

Les missions du CGDIS s'adaptent au covid

Les pompiers du Luxembourg ont notamment dû aider à la distribution de matériel de protection, tel que des masques et des gants.
Pandémie au Luxembourg

Les missions du CGDIS s'adaptent au covid

Les pompiers du Luxembourg ont notamment dû aider à la distribution de matériel de protection, tel que des masques et des gants.
Photo:Gerry Huberty
Luxembourg 2 min. 30.06.2021 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

Les missions du CGDIS s'adaptent au covid

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Si le nombre d'interventions est resté relativement stable en 2020, les pompiers du Luxembourg ont constaté une augmentation des opérations de secours à personnes lors des phases de restrictions sanitaires.

Comme le personnel hospitalier, le corps grand-ducal d'incendie et de secours (CGDIS) a été en première ligne dès les premiers mois de la pandémie. Et si le nombre d'interventions est resté stable, elles ont changé de priorité. Alors que le nombre de sorties sur des accidents de la route a diminué de près d'un tiers, celles concernant l'assistance à personnes ont augmenté de 8%.

Dans son rapport annuel publié mardi, le CGDIS relève en effet que davantage de particuliers ont sollicité l'aide des pompiers «pendant les périodes de restrictions sanitaires». Ainsi, le premier confinement a engendré une baisse globale du nombre d'interventions, chacun étant cloîtré chez soi, mais également une hausse des sorties d'ambulances pour des «secours à personnes». 

Le même processus a été observé fin 2020, avec le durcissement des restrictions sanitaires. En revanche, les pompiers ont davantage été envoyés sur le terrain pendant la période estivale, «du fait qu’une grande partie de la population n’est pas partie à l’étranger pour les vacances». 


Le CGDIS recherche 60 pompiers professionnels
D'ici 2025, 265 soldats du feu supplémentaires devraient renforcer les équipes de secours du Luxembourg. Grâce à eux, le corps grand-ducal d'incendie et de secours entend remplir son objectif: intervenir en moins de 15 minutes à travers tout le pays.

Pour pouvoir répondre le mieux possible à ces besoins tout en protégeant ses 3.862 volontaires et 583 professionnels, le CGDIS a dû développer de nouveaux protocoles. Depuis 16 mois, les opérateurs du CSU-112, qui filtrent les appels, doivent ainsi déterminer si l'intervention présente un risque d'infection au covid. Ils envoient ainsi un code spécifique, pour que les équipes dépêchées sur place puissent s'équiper en fonction. 

Ce tri en amont a également permis de préserver le service «First Responder». Après une suspension de 100 jours, les pompiers ont pu recommencer à intervenir avec leurs véhicules privés, mais uniquement sur des missions sans risque d'infection covid avéré. Chacun disposait également de masques, lunettes et blouses de protection.

Outre le secours à personnes, les incendies ou les accidents de la route, les 1.192 femmes et les 5.926 hommes du corps grand-ducal ont également mené des actions de solidarité. En répondant sur 102 jours à 85.000 appels sur la hotline spéciale covid lancée par le gouvernement, en distribuant du matériel de protection, ou même en proposant des cours de sport en ligne pendant le confinement. Le CGDIS participe également à la campagne de vaccination, notamment au travers des équipes mobiles: au 28 juin dernier, 19.701 doses vaccinales ont été injectées par ce biais au Grand-Duché.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

D'ici 2025, 265 soldats du feu supplémentaires devraient renforcer les équipes de secours du Luxembourg. Grâce à eux, le corps grand-ducal d'incendie et de secours entend remplir son objectif: intervenir en moins de 15 minutes à travers tout le pays.
D'ici à 2025, le CGDIS ambitionne d'améliorer son temps d'intervention via un processus de professionnalisation. Aussi bien avec des personnels administratifs supplémentaires que de nouveaux pompiers. Ces derniers devront toutefois maîtriser le luxembourgeois.
Si question efficacité, le Corps grand-ducal d'incendie et de secours a fait ses preuves depuis sa création en 2018, il reste encore marqué par des personnels largement masculins parmi ses effectifs.
Lokales, Helden des Alltags - Claudine Funk (CGDIS Ambulancier), Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort