Changer d'édition

Les masques réservés aux professionnels
Luxembourg 03.03.2020

Les masques réservés aux professionnels

Le ministère de la Santé a tenu à rappeler l'inefficacité des masques de protection.

Les masques réservés aux professionnels

Le ministère de la Santé a tenu à rappeler l'inefficacité des masques de protection.
Photo: AFP
Luxembourg 03.03.2020

Les masques réservés aux professionnels

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
Face à l'inquiétude autour de l'épidémie de coronavirus, la ministre de la Santé Paulette Lenert a précisé qu'il n'y avait pas de rupture de stock des masques de protection mais que l'usage était limité au personnel médical, aux malades et aux suspects.

Ruptures de stock ou délais d'approvisionnement allongés: les fabricants de masques de protection et leurs vendeurs peinent à suivre une demande qui explose en pleine psychose autour de l'épidémie de Covid-19


Wirtschaft, Aktivitätsplan 2019, Paulette Lenert,  Aktivitätsplan 2019,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
La hotline coronavirus prise d'assaut
La ministre de la Santé a fait le point sur la situation autour du covid-19, ce mardi, avec les membres de la Commission parlementaire de la Santé. Elle a notamment indiqué que quelques heures à peine après la mise en place de la hotline, 140 personnes avaient passé un appel.

  Au Luxembourg, il n'existe actuellement pas de rupture de stock pour ces masques et le ministère de la Santé de préciser qu'«ils ne sont plus disponibles en vente libre dans les pharmacies» et que le stock national est «réservé - comme le recommande l'OMS - aux professionnels de santé et aux personnes infectées ou suspectes d'infection».  

Et Paulette Lenert (LSAP), de rappeler que «le port préventif d'un masque n'a jamais prouvé la moindre efficacité dans la prévention des infections respiratoires».

La même décision de réserver les masques aux professionnels de la santé a été prise en France comme l'a twitté mardi Emmanuel Macron:  

On l'aura compris, le masque doit être strictement réservé aux malades confirmés ou aux cas suspects, et il est d'ailleurs mis à disposition des concernés par l'inspection sanitaire. Dans ces cas, il prévient contre la dispersion de gouttelettes infectieuses dans le milieu en cas d'éternuements ou de toux de la personne malade.


10.03.2020, Großbritannien, Cardiff: Ein Laborant behandelt Proben im Specialist Virology Centre der Universitätsklinik von Wales, um einen diagnostischen Test auf das neuartige Coronavirus durchzuführen. Foto: Ben Birchall/PA Wire/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Le coronavirus se propage
Signalé pour la première fois par l'OMS le 31 décembre 2019, le virus 2019-nCoV s'est propagé à l'ensemble du globe en quelques semaines. La Chine, centre de l'épidémie, est particulièrement touchée.

Si par malheur, les services de la Santé venaient à manquer de masques en cas de poursuite de l'épidémie pendant plusieurs mois, le Luxembourg a intégré un «Joint Procurement», un mécanisme d'acquisition de matériel au niveau de la Commission européenne.


Sur le même sujet

Fin annoncée de «la pénurie» de masques
Sujet de polémique en début de crise devenu outil indispensable du déconfinement, les protections buccales ne constituent plus une denrée rare, assure mercredi Paulette Lenert, ministre de la Santé. Qui précise que ces accessoires n'ont jamais été absents dans le secteur des soins.
Lokales, Politik, Illustration, Wirtschaft, Virus, Coronavirus, Maske gegen Ansteckung, Mundschutz,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Chaque commune reste libre de distribuer des masques
Si le ministère de la Santé organise des distributions de masques auprès des professionnels de santé pour éviter la propagation du covid-19, les bourgmestres peuvent prendre pareille initiative pour leurs habitants.
L'optimisme prudent de Paulette Lenert
De la patience et des efforts, c'est le message envoyé à la population par la ministre de la Santé lors de son point presse qui s'est tenu ce vendredi à la veille du long week-end pascal.
Politik, Corona-Virus, Pressekonferenz Xavier Bettel Paulette Lenert, , Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Refusé au CHL après son retour de Corée
En se rendant au Centre hospitalier de Luxembourg pour savoir s'il était frappé par le coronavirus, ce voyageur n'a pas respecté les consignes sanitaires. Il a donc été renvoyé chez lui...
WOfr , Centre Hospitalier Luxembourg , CHL , Sujet Coronavirus , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Ne pas se rendre à l'hôpital en cas de suspicion
Paulette Lenert (LSAP), la ministre de la Santé détaille ce mercredi les recommandations à suivre dans le cas d'une personne suspectée d'avoir contracté le coronavirus. L'appel au numéro d'urgence 112 ou au 247-85650 (Inspection sanitaire) constitue la priorité.
«Les personnes qui ne présentent aucun des symptômes du coronavirus ne sont pas considérées comme suspectes», explique la ministre de la Santé, Paulette Lenert