Changer d'édition

Les maisons de retraite rouvrent aux familles
Luxembourg 4 min. 28.04.2020

Les maisons de retraite rouvrent aux familles

Corinne Cahen veut assouplir quelque peu les règles de confinement dans les maisons de retraite.

Les maisons de retraite rouvrent aux familles

Corinne Cahen veut assouplir quelque peu les règles de confinement dans les maisons de retraite.
Photo: SIP/Jean-Christophe Verhaegen
Luxembourg 4 min. 28.04.2020

Les maisons de retraite rouvrent aux familles

Eddy RENAULD
Eddy RENAULD
La ministre de la Famille et de l'Intégration a annoncé l'assouplissement des mesures au sein des structures d'accueil pour personnes âgées. Le but premier est bien de mettre à nouveau en place des contacts humains pour les besoins des résidents et de leurs familles.

«Le confinement ne sera pas relâché mais les conditions vont être adaptées en fonction des besoins des résidents en maison de retraite et des structures elles-mêmes.» La ministre de la Famille et de l'Intégration, Corinne Cahen (DP) reste ferme concernant le quotidien des maisons de repos et de soins. Certes, après sept semaines de confinement, les résidents de ces structures ont besoin de contacts avec leurs proches mais cela ne pourra se faire au détriment de la santé des aînés ou des personnels.

La ministre de la Famille a listé, ce mardi en conférence de presse, toute une série de recommandations pour briser l'isolement des aînés. «Un défi colossal pour les responsables mais nous devons redoubler de prudence», souligne-t-elle. Si d'importants investissements ont été réalisés par les gestionnaires des maisons de soins (comme le recours aux outils numériques pour favoriser la communication avec l'extérieur), cela n'a pas suffi pour conserver un contact entre les pensionnaires et leurs proches. 


A French first aid worker from the Protection Civile Paris Seine, wearing personal protection equipment (PPE) puts an oxygen mask on the face of a man suspected of being infected with the novel coronavirus at his home in Paris on April 8, 2020 on the twenty-third day of a lockdown in France to stop the spread of the COVID-19. - France has been on lockdown since March 17 in a bid to limit the contagion caused by the novel coronavirus. (Photo by Lucas BARIOULET / AFP)
Des seniors sous bonne garde
La situation dans les maisons de retraite et de soins est sous contrôle estime ce jeudi Corinne Cahen (DP). La ministre de la Famille et de l'Intégration a toutefois révélé que 99 cas de covid-19 étaient recensés dans ces établissements.

Corinne Cahen veut donc aller plus loin, elle a donc donné son feu vert à la reprise des visites familiales. Cela tout en rappelant que la décision finale revenait aux gestionnaires des homes et des maisons de soins et que des règles très strictes devraient être respectées. 

«Les visiteurs devront s'inscrire au préalable. De plus, si on a des symptômes ou si on a été en contact avec une personne positive, la visite est interdite. Le port du masque sera obligatoire aussi bien pour les visiteurs et pour les résidents. Les mains devront être désinfectées et si un contact est nécessaire (pour la marche par exemple), une blouse avec des manches longues devra être portée.»


Solidar-IT ne veut pas voir les seniors s'isoler
Comment une bande d'informaticiens peut se rendre utile en pleine épidémie. Ils sont une vingtaine à s'être retrouvés pour offrir des tablettes à des seniors confinés en résidence. Un support destiné aux pensionnaires de homes à entrer en relation avec leurs famille et amis.

Le nombre de visiteurs reste bien évidemment limité et les retrouvailles se feront, exclusivement, dans des locaux spécialement aménagés. Ils seront aérés et désinfectés après la visite. Quant aux jeunes de moins de 16 ans (à l'intérieur) ou de 12 ans (en extérieur), ils ne pourront pas participer à la visite. Par contre, la remise de cadeaux ou de vêtements pourra toujours se faire, mais pas de manière directe bien entendu. 

En ce qui concerne l'accompagnement des mourants, la ministre a précisé que la «toilette mortuaire est à nouveau autorisée» et que des dérogations «sont possibles pour permettre aux personnes de voir une dernière fois leurs proches».


SPRINGFIELD, TN - APRIL 18: Detail view of a medical professional administering a test for coronavirus (covid-19) at a drive thru test site on April 18, 2020 in Springfield, Tennessee. Tennessee drive thru testing sites now allow those without symptoms of coronavirus (covid-19) to receive testing.   Brett Carlsen/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
Tous les séniors dépistés en maison de retraite
Environ 10.000 kits de dépistage du coronavirus vont être envoyés dans les maisons de retraite et de soins infirmiers du Luxembourg dans les prochains jours

Enfin Corinne Cahen a également confirmé le retour des kinés, ergothérapeutes, podologues, éducateurs... «Le rôle de ces personnes extérieures est très important. Sans cette stimulation, les risques sont plus élevés de voir les personnes âgées décliner plus rapidement.»

Présent au côté de la ministre lors de ce point presse, Marc Fischbach, président de la Confédération des organismes prestataires d'aides et de soins (COPAS), a rappelé que les «directions devaient tout mettre en oeuvre pour faciliter le contact entre les aînés et leurs familles».

29 décès dans les résidences seniors

Pour le représentant de la COPAS, le personnel des homes et des maisons de soins «a fait preuve de professionnalisme et de solidarité» envers ses résidents. Si certains pays, comme la Belgique, ont connu un taux de mortalité particulièrement élevé dans les maisons de retraite, le Luxembourg semble relativement épargné. 

Sur les 5.765 résidents que compte le pays dans diverses maisons de soins et de santé, «90 cas ont été testés positifs au covid-19. Si 41 personnes ont été guéries, 29 autres sont malheureusement décédées en établissement», a reconnu Corinne Cahen.

La solution du contact par ordinateur ou tablette n'est pas forcément adaptée à tous les seniors. Particulièrement en cas de démence sénile.
La solution du contact par ordinateur ou tablette n'est pas forcément adaptée à tous les seniors. Particulièrement en cas de démence sénile.
Photo : Getty Images

Dans le cadre du plan de dépistage national, nombre de tests dans les maisons de repos devraient se poursuivre au cours des prochaines semaines comme l'a annoncé ce mardi la ministre de la Santé, Paulette Lenert (LSPA). 

A noter encore que quatre établissements ont été testés dans leur totalité. Soit 1.073 personnels et résidents. «14 cas ont été positifs dont neuf membres du personnel. Cela veut dire 1,57% de taux de contagion, ce qui est extrêmement bas, au regard des chiffres européens», s'est félicitée la ministre.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le drame des maisons de repos belges
Les séniories paient cher le manque de préparation du pays face à la pandémie. Plus d’un mort sur deux attribué au covid-19 est un pensionnaire.
TOPSHOT - Staff members and residents salute their families at the elderly residence Christalain on April 17, 2020, in Brussels, during a strict lockdown in the country to fight against the novel coronavirus. (Photo by kenzo tribouillard / AFP)
Des seniors sous bonne garde
La situation dans les maisons de retraite et de soins est sous contrôle estime ce jeudi Corinne Cahen (DP). La ministre de la Famille et de l'Intégration a toutefois révélé que 99 cas de covid-19 étaient recensés dans ces établissements.
A French first aid worker from the Protection Civile Paris Seine, wearing personal protection equipment (PPE) puts an oxygen mask on the face of a man suspected of being infected with the novel coronavirus at his home in Paris on April 8, 2020 on the twenty-third day of a lockdown in France to stop the spread of the COVID-19. - France has been on lockdown since March 17 in a bid to limit the contagion caused by the novel coronavirus. (Photo by Lucas BARIOULET / AFP)
Un congé pour s'occuper de nos proches dépendants
La plupart des structures de jour accueillant des personnes handicapées ou des personnes âgées qui ne sont plus autonomes, ont fermé leurs portes pour éviter la transmission du virus. Le gouvernement crée un congé inédit valable durant toute la crise.