Changer d'édition

Les lycéens pourront bien manifester pour le climat
Luxembourg 28.02.2019 Cet article est archivé

Les lycéens pourront bien manifester pour le climat

La jeunesse manifeste pour le climat depuis des semaines en Belgique. Au centre de la photo: la militante suédoise Greta Thunberg.

Les lycéens pourront bien manifester pour le climat

La jeunesse manifeste pour le climat depuis des semaines en Belgique. Au centre de la photo: la militante suédoise Greta Thunberg.
Photo: AFP
Luxembourg 28.02.2019 Cet article est archivé

Les lycéens pourront bien manifester pour le climat

Claude Meisch, ministre de l'Education nationale, a donné son feu vert aux lycéens pour qu'ils puissent participer le 15 mars à la grande manifestation en faveur du climat au Glacis. Mais sous certaines conditions.

(MF) – C'est validé par la main du ministre de l'Education Claude Meisch. Les lycéens pourront bien participer à la manifestation pour une meilleure protection du climat, baptisée «Global Strike for future», et prévue le vendredi 15 mars à midi au Glacis à Luxembourg.

Le ministre de l'Education nationale, Claude Meisch a informé les directeurs des lycées via une circulaire. Il y explique que sa décision est motivée par l'objectif «noble» que s'est fixée la manifestation organisée par le mouvement Youth for Climate.

Le ministre veut donner la possibilité à chaque élève de participer, sans qu'il soit sanctionné parce qu'il ne se présente pas en cours. La circulaire n'est pas pour autant un blanc-seing pour manquer un jour de cours.

Les élèves pourront quitter leur lycée à partir de 10 heures et ceux qui sont scolarisés dans la capitale à partir de 11 heures, pour se rendre au Glacis.

Pour que leur absence soit excusée, il leur suffira d'avoir une autorisation écrite de leurs parents ou tuteurs.