Changer d'édition

Les Luxembourgeois sont-ils heureux ?
Luxembourg 14.05.2018 Cet article est archivé

Les Luxembourgeois sont-ils heureux ?

Au Luxembourg, les 16 - 29 ans et les 65 - 74 ans seraient les plus satisfaits de leur vie, selon une étude du Statec de 2016.

Les Luxembourgeois sont-ils heureux ?

Au Luxembourg, les 16 - 29 ans et les 65 - 74 ans seraient les plus satisfaits de leur vie, selon une étude du Statec de 2016.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 14.05.2018 Cet article est archivé

Les Luxembourgeois sont-ils heureux ?

Une étude du Statec, qui se base sur des chiffres de 2016, livre un score plutôt favorable en matière de bonheur chez les Luxembourgeois. Cependant, ce chiffre varie fortement en fonction de l'âge des individus.

(JV) - Sur une échelle de 0 à 10, le niveau de satisfaction des Luxembourgeois se situe à 7,5 points, selon une étude de 2016 du Statec. Un score honnête, fortement influencé par l'âge des sondés. Ainsi, les résidents les plus heureux auraient, soit entre 16 et 29 ans, soit entre 65 et 74 ans. 

Au contraire, les 50 - 54 ans se déclarent moins satisfaits que les autres. L'indice de satisfaction chute radicalement au-delà des 75 ans. 

Au Luxembourg: 7,5 sur 10 sur l'échelle de la satisfaction

Le temps que les individus consacrent aux activités qu'ils aiment semble déterminant dans le calcul du score. Les deux tranches d'âge susnommées en témoignent: les plus heureux sont ceux qui ont du temps pour eux, soit car ils sont encore en formation, soit car ils ne travaillent plus. 

En revanche, les personnes des tranches intermédiaires voient leur temps libre réduit, non seulement par une pratique professionnelle, mais également par la fondation d'un foyer et d'une vie de famille. 

Dans l'ensemble, l'étude du Statec illustre le fait que la satisfaction de vie dépend de multiples facteurs, et que ces derniers peuvent évoluer drastiquement tout au long d'une existence humaine.

L'argent fait-il le bonheur ?

L'influence des revenus sur le niveau de satisfaction des résidents, si elle est indéniable, ne se résume pas facilement. D'une part, de 35 à 64 ans, chaque augmentation du niveau de vie implique un accroissement du niveau de satisfaction. 

Cependant, comme cité précédemment, les moins heureux de l'étude sont les 50-54 ans. Or, ces derniers ne sont pas les plus modestes financièrement. La relation entre argent et satisfaction de vie ne serait donc pas si évidente. 

Les périodes de grands changements semblent influer fortement sur l'indice de satisfaction des individus: ainsi, les âges d'entrée dans la vie professionnelle, de la première naissance ou du départ à la retraite sont-ils marqués par des fluctuations du bien-être. 

L'étude détaillée est à retrouver sur le Portail des statistiques du Grand-Duché de Luxembourg


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Quatre salariés sur cinq satisfaits au travail
La grande majorité des travailleurs qui ont un emploi au Luxembourg sont contents de leur travail. Notamment dans le secteur public mais aussi les banques et la construction. Le récent rapport du Statec révèle également que 70% sont plutôt contents de leur paie.