Changer d'édition

Les logements étudiants en pleine expansion
Luxembourg 2 min. 12.09.2019

Les logements étudiants en pleine expansion

Le campus de Belval dispose de 192 logements pour étudiants.

Les logements étudiants en pleine expansion

Le campus de Belval dispose de 192 logements pour étudiants.
Photo: Lex Kleren
Luxembourg 2 min. 12.09.2019

Les logements étudiants en pleine expansion

Sophie WIESSLER
Sophie WIESSLER
Les étudiants de l'Université de Luxembourg disposaient en 2018 d'un peu plus de 1.000 logements, soit deux fois plus qu'en 2014, selon les chiffres apportés par les ministres de l'Enseignement Supérieur et du Logement ce jeudi.

Trouver un logement pour un étudiant fait partie de ses priorités après s'être inscrit à l'Université. Si, il y a cinq ans, cette demande pouvait relever du parcours du combattant, c'est désormais une tâche beaucoup plus aisée.

En effet, à l'Uni de Luxembourg, un peu plus de 1.080 logements sont fournis aux quelque 6.400 élèves présents sur le campus, selon des chiffres communiqués ce jeudi par les ministres Claude Meisch (DP) et Sam Tanson (Déi Gréng).

Sur ces milliers d'étudiants, environ 58% (3.640 élèves précisément) vivent avec leurs parents. Il faut dire que la majorité d'entre eux sont luxembourgeois ou viennent de pays voisins proches, comme la France, la Belgique ou encore l'Allemagne. Seuls 17% proviennent d'Asie, 10% d'Afrique et 7% d'Amérique.

Une offre doublée en quatre ans

361 logements supplémentaires ont été créés entre 2014 et 2018, ce qui représente une augmentation de 50%. A noter qu'en 2018, ce même nombre d'unités a légèrement diminué après la fermeture d'une résidence à Luxembourg, l'état général de l'habitation «n'étant plus à la hauteur de la norme de l'Université», selon les ministres.

Une offre de logement qui a donc doublé en quatre ans et qui va poursuivre son expansion: trois nouvelles résidences vont ainsi être inaugurées en automne, à Luxembourg, à Esch-sur-Alzette et à Dudelange, pour un total de 47 unités. «Un quatrième projet est en préparation», détaillent un peu plus les ministres dans leur réponse à une question parlementaire.

En dehors du campus universitaire, d'autres logements étudiants sont gérés par des promoteurs privés. Il en existe actuellement 45 à Esch-sur-Alzette et 192 à Belval. Le programme gouvernemental actuel prévoit des «efforts supplémentaires pour accroître encore le nombre de logements pour étudiants», a souligné Claude Meisch.

Entre 365 et 1.050 euros de loyer

Dans le détail, en dehors de l'Uni, la plus grande part des logements étudiants appartiennent à des promoteurs privés. 678 logements rien que pour l'année 2018, une part légèrement inférieure à 2017, comme le montre le schéma ci-dessous.

La faute au prix des loyers, qui a flambé en 2018? Selon les informations fournies par l'Université du Luxembourg, le loyer des logements étudiants «est resté stable au cours des cinq dernières années».

Ainsi, un logement étudiant subventionné par l'État, qui comprend les coûts liés à l'eau, le gaz, l'électricité, le chauffage et Internet, varie entre 365 euros pour une chambre individuelle meublée avec salle de bains et cuisine communes, 455 euros pour une chambre simple meublée avec salle de bains et cuisine communes, 695 euros ou 1.050 euros pour un studio meublé pour un étudiant ou un couple respectivement et 1.120 euros pour un appartement meublé pour un couple.

Un coût somme toute modéré par rapport au loyer moyen d'un appartement dans le pays, fixé à 1.611 euros selon l'Observatoire de l'Habitat en juin dernier.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Immobilier: La jeunesse peine à se loger au Luxembourg
Si les loyers du Luxembourg augmentent, les salaires continuent à stagner. Un constat particulièrement dur pour les jeunes fraîchement diplômés qui peinent souvent à trouver un logement à portée de portefeuille. Tour d'horizon de l'immobilier au Luxembourg.