Changer d'édition

Les logements en mauvais état sont plus fréquents au Luxembourg que dans l'UE

Les logements en mauvais état sont plus fréquents au Luxembourg que dans l'UE

Luxembourg 04.04.2018

Les logements en mauvais état sont plus fréquents au Luxembourg que dans l'UE

Le pourcentage de personnes vivant au Luxembourg dans des conditions de logement médiocres est supérieur à la moyenne de l'Union européenne et a fortement augmenté sur une période d'un an, selon une nouvelle étude publiée par Eurostat.

(LuxTimes trad. lc) Les chiffres de l'office européen de la statistique, se référant à 2016, montrent que 18,7% des personnes résidentes au Luxembourg ont connu des problèmes de logement tels qu'un toit qui fuit, des murs humides ou l'humidité provenant des fondations. Ce chiffre est supérieur à la moyenne de l'UE de 15,4%. Après avoir reculé de 17,1% en 2012 à 14,4% en 2015, le pourcentage de ceux qui vivent dans des conditions de logement médiocres au Luxembourg a augmenté de 4,3% en un an, entre 2015 et 2016. 

L'étude montre également que pour 9,5% des Luxembourgeois les dépenses de logement représentaient plus de 40% de leur revenu disponible total - un chiffre qui était de 6% en 2015. 

Par contre, Le Luxembourg se situe nettement en dessous de la moyenne de l'UE dans deux domaines: les personnes «gravement matériellement démunies» (-5,9%) et «incapables de garder leur maison suffisamment au chaud» (-7%). 

L'étude a été réalisée dans le cadre de l'objectif de développement durable des Nations Unies - «Pas de pauvreté» - qui appelle à mettre fin à la pauvreté au cours des 15 prochaines années. Pour l'Union européenne, cela signifie se concentrer sur la satisfaction des besoins fondamentaux des citoyens.


Sur le même sujet

UE: même travail, coût inégal
Eurostat a publié ce lundi une nouvelle étude comparant les coûts de main-d'œuvre dans les 28 États membres. Le Luxembourg occupe la troisième place après le Danemark et la Belgique.
Au Luxembourg selon l'UNICEF: En quatre ans, 8.000 enfants pauvres en plus
La pauvreté des enfants a augmenté dans 23 pays entre 2008 et 2012. Au Luxembourg, elle touchait auparavant un enfant sur cinq, elle touche désormais plus d'un enfant sur quatre. En quatre ans, 2,6 millions d’enfants sont tombés sous le seuil de pauvreté dans les pays riches, ainsi que l'indique le dernier rapport de l'organisation.