Changer d'édition

Les locataires aussi peuvent avoir des bornes électriques
Luxembourg 3 min. 16.02.2022 Cet article est archivé
Mobilité

Les locataires aussi peuvent avoir des bornes électriques

A la maison, le chargement d'une voiture est moins onéreux que s'il est effectué sur une borne publique.
Mobilité

Les locataires aussi peuvent avoir des bornes électriques

A la maison, le chargement d'une voiture est moins onéreux que s'il est effectué sur une borne publique.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 16.02.2022 Cet article est archivé
Mobilité

Les locataires aussi peuvent avoir des bornes électriques

Alors que l'électromobilité se développe en tant qu'alternative bas-carbone à la voiture thermique, ce mode de transport nécessite l'implantation d'un réseau étoffé de bornes de recharge.

L'achat d'un véhicule électrique peut être freiné lorsqu'un détail logistique coince. Il peut notamment être difficile de l'envisager quand on ne possède aucun moyen de chargement à la maison. Pour les locataires, l'opération peut donc se révéler encore plus complexe. Si le coût de l'installation d'un point de charge pour voiture électrique revient au propriétaire, ce dernier est en droit de refuser les travaux.


ARCHIV - Zum Themendienst-Bericht von Stefan Weißenborn vom 8. Mai 2020: Auto zum Einstöpseln: Bei einem Plug-in-Hybrid lässt sich der Akku auch an der Steckdose aufladen, um eine gewisse Strecke rein elektrisch fahren zu können. Foto: Karl-Josef Hildenbrand/dpa/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
Plus d'euros pour plus de bornes électriques
Les ministres de l'Energie et de l'Economie ont annoncé une enveloppe de 40 millions d'euros spécialement destinée à soutenir l'installation de points de recharge dans les garages, stations-service et supermarchés du Luxembourg. Mais pas seulement là.

Un constat qui a alerté les députées Myriam Cecchetti et Nathalie Oberweis (déi Lénk), au point d'interroger Henri Kox, ministre du Logement, et de l'Energie, sur l'accessibilité aux bornes électriques pour les locataires. «Un locataire est en droit de demander une autorisation pour l'installation d’un point de charge pour voiture électrique à son propriétaire. L'installation effective dépend cependant de l'accord du propriétaire», confirme Henri Kox, qui indique cependant qu'il est «dans l'intérêt du propriétaire de valoriser et consolider son bien immobilier par l'installation de bornes de charge».  

En cas de feu vert du propriétaire, les charges de consommation d'énergie doivent être assurées par le locataire. Celui-ci peut cependant être éligible à un régime d'aide pour les bornes de recharge, et peut obtenir un remboursement de 50% suite à l'installation d'un à trois emplacements de borne intelligente, dans la limite de 1.200 euros de frais.

Un réseau en développement

Dans les cas de copropriété, l'installation peut être décidée «à la majorité simple des voix de tous les copropriétaires», précise le ministre. Dans ce cas, «il est prévu que le syndic puisse demander l'aide au nom et pour le compte des propriétaires ou locataires, ceci dans un souci de simplification administrative pour des projets communs au sein d'une résidence». Si elles sont installées en copropriété, en combinaison avec un système collectif de gestion intelligente de charge, les bornes de recharge bénéficient d'un plafond spécifique de 1.650 euros. 


WI,Einweihung Ultra-Schnelladestation für Elektroautos.Francois Bausch,Claude Turmes,marc Reiffers,Creos,Elektromobilität.Kirchberg,Uni,Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Les bornes de recharge, nerf de la guerre électrique
Si, à compter de 2035, tous les véhicules neufs vendus au sein de l'UE ne devront plus fonctionner avec des moteurs thermiques, l'infrastructure permettant de faire circuler 30 millions de voitures 100% électriques est loin d'être en place. Au Luxembourg, comme ailleurs en Europe.

«Conscient que l'aspect de l'accès à la borne est un élément qui peut être dissuasif pour les personnes habitant dans une copropriété ou en location et pour les personnes ne disposant pas d’emplacement pouvant être équipé d'une borne, le gouvernement a toujours soutenu le déploiement d'une infrastructure de charge accessible au public en parallèle au déploiement de véhicules électriques», assure le ministre. Il fait notamment référence au système Chargy, mis en place depuis 2017 qui assure une couverture nationale entre les bornes classiques, et les bornes «SuperChargy» dont le déploiement est prévu sur tous les axes routiers majeurs.

Le réseau, limité à 800 bornes, nécessite d'être complémenté, en particulier pour les personnes ne disposant pas de la possibilité de recharger leur voiture chez eux, estime le gouvernement. C'est dans ce cadre que le projet de loi 7925 relatif au régime d'aides en faveur des entreprises investissant dans des infrastructures de charge pour véhicules électriques a été déposé. De même, les propriétaires de logements destinés à la vente abordable sont libres d'installer des points de charge et peuvent bénéficier des aides. Le gouvernement prévoit également des adaptations législatives pour simplifier l'accès à l'électromobilité des ménages locataires.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La fiscalité luxembourgeoise s'appliquant au tarif du kiloWatt/heure ne grimpera pas de sitôt. Les ministres Claude Turmes et François Bausch viennent de l'assurer, chacun avec ses (bonnes) raisons.
Workers repair electricity pylons and wires damaged during an earthquake in February, in a rural area near Santiago May 26, 2010. The 8.8-magnitude earthquake on February 27 was one of the world's most powerful in a century and killed more than 700 people. REUTERS/Ivan Alvarado (CHILE - Tags: DISASTER SOCIETY EMPLOYMENT BUSINESS IMAGES OF THE DAY)
Les ministres de l'Energie et de l'Economie ont annoncé une enveloppe de 40 millions d'euros spécialement destinée à soutenir l'installation de points de recharge dans les garages, stations-service et supermarchés du Luxembourg. Mais pas seulement là.
ARCHIV - Zum Themendienst-Bericht von Stefan Weißenborn vom 8. Mai 2020: Auto zum Einstöpseln: Bei einem Plug-in-Hybrid lässt sich der Akku auch an der Steckdose aufladen, um eine gewisse Strecke rein elektrisch fahren zu können. Foto: Karl-Josef Hildenbrand/dpa/dpa-tmn - Honorarfrei nur für Bezieher des dpa-Themendienstes +++ dpa-Themendienst +++
L'objectif des 49% de véhicules à moteur électrique au Luxembourg d'ici 2030 relève de l'imaginaire, à en croire le directeur de l'Automobile Club de Luxembourg. Et Jean-Claude Juchem a des arguments plein son coffre.
Charging of an electric car
En lançant mercredi l'initiative «Stroum beweegt», les ministères de l'Energie, de l'Environnement et de la Mobilité entendent accélérer la mise en place d'infrastructures dédiées à l'électromobibilité. Que celle-ci concerne les véhicules particuliers, mais aussi les transports en commun.
Illustration, Mobilität, E-Auto, elektro Auto, aufladen, Aufladestationen auf dem Glaçis Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony