Changer d'édition

Les infections explosent avec la rentrée
Luxembourg 3 min. 13.01.2022
Covid-19 au Grand-Duché

Les infections explosent avec la rentrée

Les 0-9 ans ont représenté 12% des nouveaux cas enregistrés durant la première semaine de l'année.
Covid-19 au Grand-Duché

Les infections explosent avec la rentrée

Les 0-9 ans ont représenté 12% des nouveaux cas enregistrés durant la première semaine de l'année.
Photo : dpa
Luxembourg 3 min. 13.01.2022
Covid-19 au Grand-Duché

Les infections explosent avec la rentrée

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Passé le 3 janvier, le taux d'incidence du virus a bondi de 195% parmi les 0-14 ans. De quoi sérieusement bousculer le fonctionnement scolaire en ce début de deuxième trimestre.

3.624 cas covid+ dépistés en une semaine en milieu scolaire. Ne cherchez pas : jamais depuis le début de l'épidémie pareil chiffre n'avait été atteint. C'est pourtant la situation mise en lumière par le dernier rapport hebdomadaire du ministère de la Santé relatif à la période du 3 au 9 janvier. Aucun doute : la rentrée scolaire, post-congés de Noël, s'est bien traduite par une flambée virale dans les écoles.


Children 12-15 years old receive a Pfizer-BioNTech Covid-19 vaccine booster at Hartford Hospital in Hartford, Connecticut on January 6, 2022. (Photo by Joseph Prezioso / AFP)
La dose de rappel s'ouvre aux adolescents
Au-delà de donner son feu vert à la vaccination «booster» pour les 12 à 17 ans, Xavier Bettel a également annoncé que le délai pour recevoir cette dose complémentaire serait raccourci.

C'est ainsi trois fois plus de cas de contaminations qui ont été relevés en sept jours que lors de la derrière semaine de cours de décembre... Et les adolescents du secondaire qui jusqu'alors étaient moins concernés par le virus l'ont été cette fois tout autant que les plus jeunes. 1.822 élèves du secondaire ont ainsi été touchés par le SARS-CoV2 pour ce retour en classe, contre 1797 dans le fondamental. De quoi justifier non seulement le durcissement du protocole sanitaire s'appliquant aux écoles et lycées du pays, mais aussi aux yeux de certains l'extension de la campagne vaccinale aux 5-11 ans

Il va de soi que la population scolaire suit la même tendance infectieuse visible parmi l'ensemble des habitants du Luxembourg. Ainsi, pour cette première semaine de l'année, le ministère de la Santé note un nombre de nouveaux sujets covid+ bondissant globalement de 89%, et passant d'une semaine à l'autre de  5.643 à 10.680 dépistages positifs nouveaux. Mais incontestablement c'est bien parmi la jeune génération que le virus trouve un nouveau terrain d'intrusion.

Ainsi, si dans l'ensemble des tranches d'âge le nombre de contaminations constatées a progressé, les juniors sont plus impactés que les seniors. La ministre de la Famille l'avait d'ailleurs laissé entendre en présentant dernièrement un bilan plutôt rassurant de la situation sanitaire dans les maisons de retraite. Pour preuve, le taux d'incidence virale le plus bas enregistré du 3 au 9 janvier dernier était à mettre au crédit des 75 ans et plus (380 cas pour 100.000 habitants) quand celui des 0-14 ans bondissait de 195% d'une semaine à l'autre. Une hausse évaluée à 103% pour les 15-29 ans...

Dans son analyse, le ministère de la Santé note que cette percée covid en milieu scolaire est généralisée : «Toutes les régions du pays et la majorité des écoles sont concernées». Un constat dont le rare point positif évoqué reste que peu de clusters ont été enregistrés malgré l'explosion des cas. Une maîtrise relative des chaines d’infection qui plaiderait donc pour «l'efficacité du dispositif de testing renforcé (journalier) mis en place dès l’apparition d’un premier cas positif dans une classe», selon les autorités. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Entre le 27 décembre et le 2 janvier, 5.641 personnes ont été testées positives au covid-19 au Luxembourg. Un chiffre record, qui représente une augmentation de 110% par rapport à la semaine précédente.
A health worker gets ready to take a COVID-19 nasal sample from an elderly lady for a PCR test, following an increase in Covid-19 infections, inside a tent at the IESS Quito Sur General Hospital, in Quito, on January 4, 2022. (Photo by Cristina Vega RHOR / AFP)
Si vaccination des plus jeunes il doit y avoir au Luxembourg, le Conseil supérieur des maladies infectieuses recommande de cibler d'abord les enfants vulnérables et les petits vivant auprès de personnes susceptibles de développer des formes covid graves.
DENVER, CO - NOVEMBER 03: National Jewish Health registered nurse Lindsay Waldman, right, administers a pediatric COVID-19 vaccine to Quinny Peikin, 9, on November 3, 2021 in Denver, Colorado. The U.S. Centers for Disease Control has approved the Pfizer-BioNTech pediatric vaccine for the 28 million children aged 5-11 years old.   Michael Ciaglo/Getty Images/AFP
== FOR NEWSPAPERS, INTERNET, TELCOS & TELEVISION USE ONLY ==
En une semaine, le taux d'incidence parmi les 0-14 ans a bondi de 61% au Grand-Duché. De quoi impacter la vie scolaire, mais au-delà la circulation du virus dans toutes les strates de la population.
A boy wears a hat and a face mask as he attends lessons in his aerated classroom at the Petri primary school in Dortmund, western Germany, on November 23, 2021 amid the novel coronavirus / COVID-19 pandemic. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)
A compter de ce 18 octobre, les adolescents qui le souhaitent pourront recevoir première ou deuxième dose anti-covid directement dans leur établissement scolaire.
ARCHIV - 07.10.2021, Sachsen, Großpösna: Eine Frauenärztin impft eine Schwangere mit dem Impfstoff «Vaxigrip Tetra 2021/2022» vom Hersteller Sanofi Pasteur Europe gegen Grippe. (zu dpa «Frauenärzte rufen Schwangere zur Grippeschutz-Impfung auf») Foto: Jan Woitas/dpa-Zentralbild/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Vendredi, le ministère de l'Education nationale fera le point avec les députés pour tenter de déterminer dans quelles conditions la rentrée scolaire pourrait se faire le 22 février.
French teacher Melanie Giret (C), speaks to pupils in her classroom, before taking them outside for a lesson in contact with nature, in Clave, on February 4, 2021. (Photo by Sebastien SALOM-GOMIS / AFP)
Alors que les écoles resteront fermées à la rentrée de janvier, le virus continuait de se propager sur les bancs de l'école quelques jours avant les fêtes de fin d'année. Entre le 14 décembre et le 20 décembre, pas moins de 640 cas ont été recensés, dont 64 enseignants.
Bildungsminister Claude Meisch (DP) hat am Donnerstag seinen Covid-Bericht zur Infektionslage seit der Rentrée aus den Schulen vorgestellt und sieht momentan keine Notwendigkeit für die Einführung eines A/B-Modells in den höheren Klassen. Aber das Stufenmodell wird angepasst.