Changer d'édition

Les infections chutent de moitié en une semaine
Luxembourg 3 min. 17.02.2022
Pandémie au Luxembourg

Les infections chutent de moitié en une semaine

Pandémie au Luxembourg

Les infections chutent de moitié en une semaine

Photo: dpa
Luxembourg 3 min. 17.02.2022
Pandémie au Luxembourg

Les infections chutent de moitié en une semaine

Laura BANNIER
Laura BANNIER
L'accalmie épidémique semble se poursuivre au Luxembourg, ou les indicateurs continuent leur baisse enregistrée les semaines précédentes. Les décès liés à la maladie, en revanche, restent stables.

Alors que les pays européens baissent peu à peu la garde face à Omicron, le Luxembourg enregistre également une baisse rassurante de l'ensemble des marqueurs épidémiques. Si certains de ses voisins se débarrassent de l'ensemble de leurs restrictions sanitaires, le Grand-Duché reste prudent, les derniers assouplissements datant de vendredi étant fixés jusqu'au 30 avril, date de péremption de la nouvelle loi covid. Des adaptations ne sont cependant pas exclues par le gouvernement d'ici là.


Lokales,ITV Jean-Claude Schmit-Direction de la Santé. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Le virus ne disparaîtra jamais complètement»
Depuis le début de la pandémie, 976 personnes sont décédées après avoir été détectées positives au covid-19. Le directeur de la Santé publique revient sur les circonstances entourant ces décès.

Après une baisse de 26% des nouvelles infections entre le 31 janvier et le 6 février, les contaminations passent à -53% entre le 7 et le 13 février, indique le dernier bilan hebdomadaire du ministère de la Santé. Au total, 5.871 tests positifs ont été recensés, contre 11.003 la semaine précédente. Le nombre de tests PCR effectués a cependant lui aussi diminué de 24%, passant de 32.227 à 24.341. 

Pour confirmer la baisse des cas enregistrés, un rapide coup d'oeil au taux de positivité permet d'être rassuré: il passe de 34,14% à 24,12%. Signe que les infections ralentissent, le taux d'incidence, c'est-à-dire le nombre de cas pour 100.000 habitants, est presque diminué de moitié, passant de 1.733 cas à 924 cas. A noter cependant une variation en fonction des catégories d'âge, le taux d'incidence le plus bas étant enregistré chez les plus de 75 ans (462 cas), et le plus élevé chez les 0-14 ans (2.036 cas).

Le taux de reproduction effectif du virus est également à la baisse, passant à 0,54 pour la semaine de référence, contre 0,72 la semaine précédente. Lorsqu'il est inférieur à 1, cela signifie que la pandémie perd du terrain.  

Les hospitalisations ralentissent

L'âge moyen des personnes diagnostiquées positives au covid-19 est de 31,3 ans, sur la semaine du 7 au 13 février. Parmi les malades, le cercle familial est la source la plus fréquente d'infection (40,8%), suivi du travail (5,4%) et du secteur d'aide et soins (3,4%). Le ministère de la Santé rappelle cependant qu'il est difficile d'interroger toutes les personnes positives, en raison du nombre trop élevé de contaminations.


covid-19 pandemic. middle aged woman in grey blouse wearing ffp2 mask.
Le port du masque FFP2 ne deviendra pas obligatoire
Plus cher que le masque chirurgical, impossible à porter pour certaines catégories de personnes,... La ministre de la Santé justifie son choix de ne pas imposer le masque FFP2 à la population luxembourgeoise.

Le nombre d'infections actives a lui aussi diminué, tombant à 17.119 en date du 13 février, par rapport à 26.222 au 6 février. Le nombre de personnes guéries a donc logiquement augmenté, en passant à 156.761 contre 141.802 sur la même période. 

Du côté de l'hôpital, les admissions se révèlent moins nombreuses. Sur la semaine qui s'est écoulée, 64 nouvelles admissions de patients positifs ont eu lieu dans les unités de soins normaux, contre 73 la semaine précédente. En soins intensifs, le nombre de lits occupés passe de 11 à 10. Parmi les hospitalisations, 24 patients sur 64 hospitalisés en soins normaux n'étaient pas vaccinés, tandis que 40 patients présentaient un schéma vaccinal complet. En soins intensifs, quatre des 10 n'étaient pas vaccinés. La moyenne d'âge de l'ensemble de ces patients est de 58 ans.

Lors de la semaine du 7 au 13 février, 12 nouvelles victimes du Covid-19 sont à déplorer. L'âge moyen des personnes décédées est de 80 ans.

77,6% de vaccinés

La campagne de vaccination connaît également une accalmie, en raison du grand nombre de résidents ayant déjà consenti à passer sous l'aiguille. Ainsi, pour la semaine du 7 au 13 février, 11.720 doses ont été administrées. La majorité de ces injections concernaient la dose complémentaire (6.713 doses), mais 889 personnes ont tout de même franchi le pas de la première vaccination durant ces sept jours. Le taux de vaccination du Grand-Duché se situe désormais à 77,6% de la population vaccinable, âgée de plus de 5 ans.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La rétrospective de la semaine du 25 avril au 1er mai confirme un ralentissement de l'épidémie de covid au Luxembourg. Vu la situation stable dans les hôpitaux, la Santé ne publiera plus de rapport journalier à partir du 16 mai.
24.11.2021 Dépistage , Nachweis , Entnahme von Proben , Test PCR , Test auf Covid-19 , Covid  , Corona , Proben,  Virus Coronavirus , Covid-19 ,  Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort
Le Premier ministre Xavier Bettel a justifié ce mercredi sur les ondes de 100,7 l'assouplissement des mesures sanitaires, alors que le texte sur l'obligation vaccinale doit être prêt «dans les prochaines semaines».