Changer d'édition

Les infections au covid-19 diminuent de 26% en une semaine
Luxembourg 3 min. 27.07.2022
Pandémie au Luxembourg

Les infections au covid-19 diminuent de 26% en une semaine

Il ne reste plus aucun patient covid-19 positif au sein de services de soins intensifs.
Pandémie au Luxembourg

Les infections au covid-19 diminuent de 26% en une semaine

Il ne reste plus aucun patient covid-19 positif au sein de services de soins intensifs.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 3 min. 27.07.2022
Pandémie au Luxembourg

Les infections au covid-19 diminuent de 26% en une semaine

Mélodie MOUZON
Mélodie MOUZON
Le pic des contaminations semble bel et bien derrière nous. Aucun nouveau décès n'est par ailleurs survenu durant la semaine du 18 au 24 juillet.

Alors que deux études viennent de démontrer que l'origine de la pandémie de coronavirus est bien à trouver du côté du marché de Wuhan en Chine, L'épidémie continue de ralentir au Luxembourg. Amorcée début juillet, la baisse des nouvelles contaminations au covid-19 se poursuit, comme le rapporte le dernier bilan hebdomadaire de la Santé.


Les personnes non vaccinées devront toujours présenter un test négatif pour pouvoir entrer en Suisse.
Le nombre de cas positifs au covid-19 en net recul
Les chiffres hebdomadaires publiés par la Santé ce mercredi 20 juillet confirment la tendance déjà constatée la semaine dernière. Le nombre de cas positifs au covid-19 est en baisse de 14%.

Pour la semaine du 18 au 24 juillet, le nombre de personnes testées positives au covid-19 a diminué de 26%, passant de 4.830 cas à 3.577. Le nombre de tests PCR est lui aussi en baisse. La tendance baissière se marque également au niveau du taux de positivité des tests, qui passe de 36,55% à 33,81%. 

Le nombre de personnes ayant une infection active était lui aussi en diminution entre le 18 et le 24 juillet. La moyenne d'âge des personnes diagnostiquées positives était de 42,8 ans.

Plus aucun patient en soins intensifs

Autres facteurs qui viennent confirmer un ralentissement de l'épidémie: le taux de reproduction effectif du virus continue de chuter, tout comme le taux d'incidence, établi à 554 cas pour 100.000 habitants sur 7 jours, contre 748 cas pour 100.000 habitants la semaine précédente. 

Le taux d'incidence diminue dans tous les groupes d'âge, et particulièrement chez les 0-14 ans.

Au niveau des décès, on observe également une accalmie, puisque le covid n'a fait aucune victime supplémentaire durant la semaine du 18 au 24 juillet. Dans les hôpitaux, 21 nouvelles admissions de patients covid-19 positif confirmés ont eu lieu dans l’unité des soins normaux. Ils étaient 28 la semaine précédente. 

Les services des soins intensifs quant à eux se sont vidés puisque désormais, plus aucun patient covid n'y est hospitalisé. La moyenne d’âge des patients hospitalisés est de 56 ans. 

6.385 doses en une semaine

Si l'épidémie semble s'essouffler à nouveau, le virus continue cependant de circuler au sein de la population. La campagne de vaccination se poursuit donc en parallèle. Pour la semaine du 18 juillet au 24 juillet 2022, 6.385 doses ont été administrées, ce qui porte le nombre total de vaccins administrés en date du 25 juillet à 1.288.367.

474.286 personnes présentent un schéma vaccinal complet, ce qui correspond à un taux de vaccination de 78,9% par rapport à la population vaccinable, c'est-à-dire les cinq ans et plus.

Le 15 juillet dernier, le gouvernement a approuvé l'abaissement de la limite d’âge à 60 ans pour le deuxième rappel de vaccination contre le covid-19. Ce rappel supplémentaire concerne également les personnes vulnérables, qui présentent un facteur de risque de forme grave de covid et qui doivent être en possession d'une recommandation écrite de leur médecin.

Le centre Victor Hugo ouvert jusqu'au 13 août

Afin d'administrer ces doses supplémentaires, le centre de vaccination Victor Hugo est ouvert exceptionnellement entre le 12 juillet et le 13 août. Les personnes désireuses de se faire vacciner sont en outre invitées à profiter des facultés de vaccination offertes par les cabinets de ville, les officines de pharmacies et le bus de vaccination.

Rappelons également que le «impfbus» circule toujours. La vaccination se fait sans rendez-vous, ce qui implique qu'il faut attendre son tour, et cela peut être à l’origine de délais d’attente, surtout en cas de grande affluence. La Santé conseille dès lors de prendre rendez-vous dans le centre de vaccination, auprès de votre médecin ou dans une pharmacie, pour éviter les longs délais d'attente.

La liste de toutes ces possibilités de vaccination peut être consultée sur le site web www.impfen.lu.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les chiffres hebdomadaires publiés par la Santé ce jeudi 14 juillet révèlent une légère baisse des contaminations au covid-19 d'une semaine à l'autre, pour un nombre de tests pratiqués quasi identique.
Selon le comité d'experts, la vaccination joue un rôle préventif dans l'hypothèse d'une nouvelle vague virulente à l'automne.
Les chiffres hebdomadaires publiés par la Santé ce mercredi 20 juillet confirment la tendance déjà constatée la semaine dernière. Le nombre de cas positifs au covid-19 est en baisse de 14%.
Les personnes non vaccinées devront toujours présenter un test négatif pour pouvoir entrer en Suisse.