Changer d'édition

Les inégalités grandissent «à une vitesse malsaine»
Luxembourg 3 min. 17.12.2019

Les inégalités grandissent «à une vitesse malsaine»

Les inégalités grandissent «à une vitesse malsaine»

Photo: Lex Kleren
Luxembourg 3 min. 17.12.2019

Les inégalités grandissent «à une vitesse malsaine»

Maurice FICK
Maurice FICK
Ce n'est pas parce que le pays va bien que tous ses habitants vont bien. Le rapporteur du budget, Yves Cruchten, présentera ce mardi après-midi son rapport sur le projet de budget 2020 en mettant l'accent sur le PIB du bien-être.

(MF avec Marc Hoscheid) – Le Luxembourg peut se targuer de rester le champion de la croissance au niveau européen, même si son horizon sera un peu moins rayonnant en 2020, mais «que cela signifie-t-il au juste ? Le Premier ministre a eu cette belle phrase (lors du discours sur l'état de la nation, ndlr) : "Si l'Etat va bien, les gens doivent aussi aller bien". Je suis le premier à soussigner mais les gens vont-ils vraiment bien?», interroge sérieusement Yves Cruchten dans l'interview accordée ce mardi au Luxemburger Wort


IPO , Chamber , depot Budget 2020 , Yves Cruchten , LSAP , Budgetrapporteur  Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Feu vert pour le rapport sur le budget 2020
Sans surprise, le projet de budget pour l'année prochaine a été adopté ce vendredi en commission des Finances et du Budget. Les députés CSV et ADR ont voté contre alors que l'élu des Pirates s'est abstenu.

Yves Cruchten n'est pas seul à se soucier de la dichotomie entre la croissante économique «qualitative» et les inégalités qui frappent de plus en plus le Luxembourg, mais veut utiliser la tribune qui lui est offerte à bon escient. Les députés ont adopté vendredi 13 décembre le rapport sur le budget 2020 qui dépassera les 20 milliards qui dominera les séances publiques à la Chambre jusqu'à son vote  prévu jeudi matin.

Yves Cruchten: «Nous devons mieux investir les revenus générés par la croissance économique, afin de limiter les conséquences négatives sur le marché du logement et sur les routes».
Yves Cruchten: «Nous devons mieux investir les revenus générés par la croissance économique, afin de limiter les conséquences négatives sur le marché du logement et sur les routes».
Photo: Lex Kleren

En attendant, le rapporteur du budget mettra, ce mardi à partir de 14h30, l'accent sur le «PIB du bien-être». Un sujet qui reviendra sur le tapis du parlement «en janvier mais je tiens à en parler dès à présent», souligne Yves Cruchten qui est «d'avis que nous devons à nouveau nous préoccuper des problèmes quotidiens des gens. Nous discutons de la croissance mais nous menons le débat d'une manière bizarre». 

Travailleurs pauvres et transport gratuit

Car «malgré une croissance de quatre pourcents le risque de pauvreté croît» au Luxembourg et l'écart entre riches et pauvres grandit «à une vitesse malsaine», estime clairement le rapporteur du budget. Aux groupes «qui étaient toujours touchés par la pauvreté, comme les monoparentaux et leurs enfants, s'ajoutent toujours plus de travailleurs pauvres», c'est-à-dire de salariés qui ne parviennent pas à joindre les deux bouts alors qu'ils se lèvent tous les matins.


Le produit intérieur brut (PIB) est le principal indicateur économique utilisé pour mesurer la production de richesses d'un pays.
Le PIB, incomplet, mais irremplaçable
Le Conseil économique et social (CES) ne recommande pas d'abandonner la mesure du PIB. Explications.

«Il n'y a probablement pas une personne au Luxembourg qui ne souhaite vraiment que nous n'ayons plus de croissance», ose Yves Cruchten en répondant à la question de comment sortir du cercle vicieux de la croissance génératrice de prix immobiliers qui flambent. Le député socialiste a toutefois une solution: «Nous devons mieux investir les revenus générés par la croissance économique, afin de limiter les conséquences négatives sur le marché du logement et sur les routes». 


Dix pour cent de la population touche moins de 979 euros par mois au Luxembourg.
Les inégalités frappent de plus en plus le Luxembourg
Avec moins de 2013 euros par mois, 105.000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté au Luxembourg. Le nouvel état social dressé par le Statec révèle que le taux de pauvreté n'a pas augmenté l'an passé. Par contre, l'écart entre les plus riches et les plus pauvres grandit.

Il a même dans sa besace estampillée LSAP une réponse concrète et chiffrée à l'apport socialiste à ce budget gouvernemental: la gratuité des transports publics annoncée pour le 1er mars 2020. «C'était une ancienne demande de mon parti. Une mesure qui d'après les calculs du Statec, soulagera certains ménages jusqu'à 390 euros par an».


Sur le même sujet

Feu vert pour le rapport sur le budget 2020
Sans surprise, le projet de budget pour l'année prochaine a été adopté ce vendredi en commission des Finances et du Budget. Les députés CSV et ADR ont voté contre alors que l'élu des Pirates s'est abstenu.
IPO , Chamber , depot Budget 2020 , Yves Cruchten , LSAP , Budgetrapporteur  Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les inégalités frappent de plus en plus le Luxembourg
Avec moins de 2013 euros par mois, 105.000 personnes vivent sous le seuil de pauvreté au Luxembourg. Le nouvel état social dressé par le Statec révèle que le taux de pauvreté n'a pas augmenté l'an passé. Par contre, l'écart entre les plus riches et les plus pauvres grandit.
Dix pour cent de la population touche moins de 979 euros par mois au Luxembourg.
Le budget 2020 dépassera les 20 milliards d'euros
Jamais le Grand-Duché n'aura pu s'appuyer sur une pareille somme. Le ministre des Finances, Pierre Gramegna, a même annoncé ce lundi matin des investissements records pour le pays, à hauteur de 2,8 milliards d'euros.
Le ministre des Finances Pierre Gramegna a présenté les orientations budgétaires ce lundi.
Pas un mot de Xavier Bettel sur les inégalités
Mettant en cause la «croissance qualitative» et insistant sur «les inégalités et la pauvreté qui sont en train d'augmenter énormément au Luxembourg», Robert Urbé, coordinateur de l'Almanach social chez Caritas, revient sur le discours du Premier ministre.
Lok , PK Gemeinde Luxemburg , Mendicite a Luxembourg-Ville , Bettler , Obdachlose , Armut Foto: Guy Jallay/Luxemburger Wort
La «croissance qualitative» frontalement remise en cause
Une semaine avant le discours très attendu sur l'état de la Nation, l'almanach social de Caritas dresse un état des lieux d'un Luxembourg ne semblant que jurer par la croissance économique. Des voix tirent la sonnette d'alarme et préconisent d'oser le changement.
Lokales- Kirchberg Place de l’Europe, Chantier, Baustelle, construction, cran, Arbeiter, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort