Changer d'édition

Les habitants confiants en l'Europe
Luxembourg 2 min. 06.03.2019 Cet article est archivé

Les habitants confiants en l'Europe

L'Eurobaromètre a été présenté à la Maison de l'Europe, rue du Marché-aux-Herbes.

Les habitants confiants en l'Europe

L'Eurobaromètre a été présenté à la Maison de l'Europe, rue du Marché-aux-Herbes.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 06.03.2019 Cet article est archivé

Les habitants confiants en l'Europe

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
L'Eurobaromètre révèle que les citoyens du Grand-Duché conservent leur confiance envers l'UE. Ils se disent en revanche préoccupés par les prix du logement et du coût de la vie.

L'Eurobaromètre est un «exercice annuel» qui revêt une importance particulière avec les élections européennes qui auront lieu le 26 mai au Luxembourg. Il a été effectué dans tous les pays membres de l'Union européenne. Au Luxembourg, 501 personnes résidant au Luxembourg, de divers âges et nationalités ont été interrogées sur la perception de leur pays de résidence et de l'Europe. Cet échantillon représentatif de la population du Grand-Duché, composé en majorité de Luxembourgeois (62%), mais aussi de Portugais, Français, Italiens, Belges et Allemands principalement, a été consulté au mois de novembre 2018.

Confiance en l'économie

Dans l'ensemble et sans surprise, les résidents du Grand-Duché ont une perception positive de l'Union européenne. Il en va de même de leur économie nationale et ils estiment dans l'ensemble que «les choses vont dans la bonne direction». Ce sondage a été réalisé juste après les élections législatives au Luxembourg, le résultat coule donc de source. En revanche, seul un quart de la population luxembourgeoise estime que l'Europe va dans la bonne direction. Les plus optimistes étant les Italiens avec 58% d'opinions positives, suivis des Roumains (49%) et des Lituaniens (46%). 

Les Luxembourgeois sont attachés à plusieurs valeurs représentatives de l'UE comme la liberté de voyager, d'étudier et de travailler partout au sein de l'Union (65%), à la paix (50%) et à la monnaie unique (47%). Ils accordent en grande majorité leur confiance aux institutions européennes et sont souvent d'accord avec les politiques de l'UE, restant favorables au libre-échange et à la concurrence. 

Le logement inquiète

En revanche, les principales préoccupations dans le pays sont le logement (ce qui ressortait aussi lors du dernier Eurobaromètre de 2017) et le coût de la vie. Le logement est cité par 56% des interrogés, or seulement «une personne sur cinq se sent personnellement concernée». 

Curieusement, selon les données du Statec (dernière étude en 2013), plus de 84% des Luxembourgeois sont propriétaires de leur logement. L'institut de sondage en déduit que ce sont principalement les habitants très jeunes et les étrangers  qui sont concernés par le prix du logement au Grand-Duché. Parmi les pays membres, 11% considèrent que le logement est le problème le plus important dans leur pays. 

La délicate question de la migration

Les citoyens du Luxembourg ont une perception positive de l'immigration à 79%, légèrement moins qu'en 2017 (deux points de moins) et 70% estiment que les immigrés des autres pays membres de l'UE apportent beaucoup à leur pays; 22% estiment que non et 8% «ne savent pas». 

La question de l'immigration en provenance de pays extérieurs à l'UE ne reçoit pas les mêmes suffrages, puisque 53% des pays membres ont un «sentiment négatif» sur le sujet. Au Luxembourg, les avis ont beaucoup changé, passant de 42% de sentiment négatif en 2017 à 34% en 2018. Et 56% des résidents éprouvent un sentiment positif. 

Prise de conscience sur le climat

Ils ne sont que 18% au Luxembourg à considérer que la question environnementale est une préoccupation majeure de leur pays, mais six points de plus par rapport à 2017. 83% sont favorables à une politique énergétique commune des Etats membres de l'UE, soit quatre points de moins que lors du sondage de 2017.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les résidents toujours préoccupés par le logement
Le dernier sondage de l'opinion publique de l'Union européenne, réalisé en novembre 2019, reflète un certain optimisme des résidents luxembourgeois envers les institutions. Mais comme les années précédentes, le problème de l'habitat arrive largement en tête de leurs préoccupations.
Lokales, Illustration, Immo, Immobilien, Wunnengsbau, Wohnungen, soziale Wohnungen, nachhaltig bauen, Mietwohnungen, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Les terrains, cette denrée un peu moins rare
Avec un potentiel foncier de 2.846 hectares en 2016, en hausse de 4,6% par rapport à 2013, le pays dispose d'une marge de manoeuvre un peu plus grande pour répondre à la demande, selon les données de l'Observatoire de l'habitat dévoilées jeudi.
Illustrations constructions - Quartier Kiem, le 17 Aout, 2018. Photo: Chris Karaba
Le fossé entre politique migratoire et humanité «abîme les gens»
Le film «Grand H» - pour «Grande Humanité» - montre des Luxembourgeois qui s'engagent jour après jour aux côtés des réfugiés et des demandeurs d'asile. Certains sont «carrément abîmés par tout ce qu'ils ont vu et entendu ces trois dernières années», raconte la réalisatrice du documentaire, Frédérique Buck, face à notre caméra.
Frédérique Buck: «Ce sont vraiment les jeunes qui doivent s'emparer de cette question migratoire qui est une question principale en Europe».