Changer d'édition

Les grands moyens déployés pour secourir un spéléologue
Luxembourg 01.10.2022
A Berdorf

Les grands moyens déployés pour secourir un spéléologue

L'opération de sauvetage s'est révélée périlleuse en raison de l'exigüité de certains passages.
A Berdorf

Les grands moyens déployés pour secourir un spéléologue

L'opération de sauvetage s'est révélée périlleuse en raison de l'exigüité de certains passages.
Crédit: CGDIS
Luxembourg 01.10.2022
A Berdorf

Les grands moyens déployés pour secourir un spéléologue

Il aura fallu six heures d'effort au Groupe de Reconnaissance et d’Intervention en Milieu Périlleux pour extraire un spéléologue de la grotte Sainte-Barbe à Berdorf dans laquelle il était resté coincé.

Une trentaine de pompiers, dont 15 du Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP). Tels sont les moyens qui ont été déployés ce vendredi en fin de matinée pour venir en aide à un spéléologue, coincé dans une cavité à Berdorf.


WO fr , World Rescue Challenge , CGDIS , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Des pompiers du monde entier partagent leur savoir-faire
Jusqu'à dimanche, le Centre national d'incendie et de secours accueille des pompiers venus de 17 pays pour le World Rescue Challenge. Plus qu'une compétition, il s'agit, pour les soldats du feu, de confronter et partager leurs compétences.

Parti avec d'autres spéléologues aguerris explorer la grotte Sainte-Barbe à Berdorf, l'homme a été blessé à la tête par une chute de pierres dans la cavité et n'était pas en mesure de regagner la sortie par ses propres moyens. C'est un membre de son équipe qui a alerté le central des secours d'urgences 112.

Le Groupe de Reconnaissance et d'Intervention en Milieu Périlleux (GRIMP) a dès lors été héliporté en urgence sur place afin de porter secours au blessé. Ce dernier était conscient, mais bloqué «dans un boyau à une cinquantaine de mètres de la sortie», rapporte le CGDIS. 

Il a fallu bien des efforts aux pompiers pour mener à bien ce sauvetage périlleux. Les opérations de secours se sont avérées en effet compliquées par l'exigüité de certains passages, qui ont nécessité d'élargir les espaces à différents endroits. 

Après 6 heures d’effort, le patient a été pris en charge par une équipe du SAMU et héliporté à l’hôpital de garde dans un état stable. Ses jours ne sont pas en danger.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Sur le terrain, la coopération transfrontalière des secours est une réalité depuis des décennies. Elle s'est néanmoins formalisée au cours des années et des accords bilatéraux, permettant par exemple aux pompiers du Luxembourg d'intervenir en France.