Changer d'édition

Les grandes entreprises plutôt favorables au CovidCheck
Luxembourg 29.10.2021 Cet article est archivé
Nouvelles règles sanitaires

Les grandes entreprises plutôt favorables au CovidCheck

Les principaux employeurs du pays envisagent d'appliquer le CovidCheck, malgré le flou juridique actuel.
Nouvelles règles sanitaires

Les grandes entreprises plutôt favorables au CovidCheck

Les principaux employeurs du pays envisagent d'appliquer le CovidCheck, malgré le flou juridique actuel.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 29.10.2021 Cet article est archivé
Nouvelles règles sanitaires

Les grandes entreprises plutôt favorables au CovidCheck

Thomas BERTHOL
Thomas BERTHOL
Que ce soit du côté des CFL, Luxair ou Post les nouvelles mesures sanitaires au 1er novembre seront appliquées.

Contrairement aux syndicats, l'extension prochaine du régime CovidCheck est plutôt vue d'un bon oeil par les principaux employeurs du pays. Notamment  dans le secteur du transport. Si Luxair avait déjà indiqué lundi vouloir mettre en place ce dispositif «pour les formations et les réunions», les CFL lui emboîtent le pas en disant «accueillir favorablement» la mesure. 


Luxair, Boing
Luxair ambitionne la neutralité carbone d'ici 2050
Face à la pression de plus en plus forte des clients de réduire leur impact sur l'environnement, la compagnie aérienne luxembourgeoise annonce «soutenir la promesse» émise par l'association représentative du secteur. Et assure qu'elle réduira «progressivement» ses émissions de CO2.

Outre les réunions, la société des chemins de fers indique que le CovidCheck s'appliquera «à des parties de restauration». Une décision prise également par Post Group. Les 4.620 salariés du premier employeur du pays devront être testés négatif ou vaccinés pour se rendre à la cantine ou lors de «réunions et événements rassemblant plus de dix personnes» . 


online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Bettel parvient à unir les syndicats contre le CovidCheck
Dans un communiqué publié jeudi, CGFP, OGBL et LCGB font état de «leur désaccord profond» avec la volonté du gouvernement de laisser l'accès aux entreprises ou aux administrations publiques aux seules personnes entièrement vaccinées. Et demandent une entrevue urgente.

Dans son avis rendu le 13 octobre dernier, le Conseil d'Etat disait «s’accommoder de la démarche envisagée» par le gouvernement, mais recommandait toutefois «la prise en charge des tests pour les personnes ayant fait l’objet d’une première vaccination». Un avis entendu par le gouvernement qui a fait un geste envers les personnes non-vaccinées qui pourront bénéficier de bons de test PCR gratuits distribués à condition de se faire injecter une première dose avant le 10 novembre.  


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Dans un communiqué publié jeudi, CGFP, OGBL et LCGB font état de «leur désaccord profond» avec la volonté du gouvernement de laisser l'accès aux entreprises ou aux administrations publiques aux seules personnes entièrement vaccinées. Et demandent une entrevue urgente.
online.fr.Covid Check in Restaurants,Bars,Cafes. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
Face à la pression de plus en plus forte des clients de réduire leur impact sur l'environnement, la compagnie aérienne luxembourgeoise annonce «soutenir la promesse» émise par l'association représentative du secteur. Et assure qu'elle réduira «progressivement» ses émissions de CO2.
Luxair, Boing
Puisque le taux de vaccination générale de la population ne progresse qu'à allure modérée, le gouvernement durcit sa stratégie en réduisant les possibilités aux réticents à la vaccination. Notamment via la généralisation du CovidCheck à compter du 1er novembre.
IPO , PK Xavier Bettel u. Paulette Lenert , neues Covidgesetz , Foto.Guy Jallay/Luxemburger Wort