Changer d'édition

Les galeries commerciales pointées du doigt
Luxembourg 4 min. 10.12.2020

Les galeries commerciales pointées du doigt

Dans les surfaces commerciales de plus de 400 m2, la limitation est déjà fixée à un client pour 10m2.

Les galeries commerciales pointées du doigt

Dans les surfaces commerciales de plus de 400 m2, la limitation est déjà fixée à un client pour 10m2.
Luxembourg 4 min. 10.12.2020

Les galeries commerciales pointées du doigt

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
A défaut d'avoir pu maîtriser la situation ces derniers jours d'affluence, les centres commerciaux se voient imposer un protocole anti-covid plus strict. Aux clients aussi de faire un effort.

On sentait le coup venir, mais le gouvernement aura pris son temps pour se montrer plus ferme avec les centres commerciaux. Si le laissez-faire a pu être une erreur, Xavier Bettel entend la réparer au plus vite. Aussi, dans le projet de loi qui fixera les dispositifs sanitaires à respecter jusqu'au 15 janvier 2021, plusieurs amendements fixeront la ligne à tenir dans ces géants de la distribution.


Supermarktkasse Cactus Howald - Wie verändert Corona dauerhaft unser Konsumverhalten - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Une clientèle déjà limitée dans les grandes surfaces
Si de nouvelles mesures seront votées mercredi pour notamment restreindre le nombre de clients par mètre carré, les acteurs de la grande distribution appliquent déjà cette mesure depuis le mois de mars.

Il faut croire que les photos d'allées bondées des derniers weekends ont choqué l'exécutif. Trop de monde, des badauds trop serrés, délaissant parfois le masque pour s'offrir une pause à un stand de restauration et pas forcément de rappels à l'ordre stricts des règles anti-covid par les gestionnaires des lieux.

Alors, cette fois c'en est trop : «Il sera donc interdit de consommer de la nourriture à l’intérieur des galeries commerciales», a donc tranché le Premier ministre. «Et pour éviter des flux trop importants dans les galeries, un concept sera élaboré».

Aveuglement et sourde oreille

Un coup de règle sur les doigts administré par un gouvernement qui n'aura pourtant eu de cesse, ces dernières semaines, d'inviter chacun à ne «pas confondre faire ses courses avec un loisir où l'on part avec toute la famille pour une journée». A titre préventif déjà, fin octobre, les établissements commerciaux de plus de 400 m2 avaient reçu comme consigne de limiter l'accès au public. Pas plus d'un visiteur pour 10 m2, histoire de limiter les risques de contamination. Seulement, le Black Friday et autres opportunités d'attirer le chaland ont sans doute aveuglé certains responsables au point qu'ils ferment les yeux sur cette règle les jours de grande affluence. C'est l'heure du retour de bâton, en quelque sorte.

Mais les consommateurs, eux, ont aussi fait la sourde oreille. Fin novembre, la ministre de la Santé les invitait au bon sens : «Nous gardons les commerces ouverts mais ça ne doit pas devenir une excursion». Pas entendu.  En début de semaine, Lex Delles à son tour relançait un avertissement. Invitant les clients «à moins s'agglutiner dans les centres commerciaux». Le ministre des Classes moyennes n'a pas été autant suivi qu'espéré. D'où, cette fermeté réaffirmée par le Premier ministre mercredi.

A la Confédération luxembourgeoise du commerce, nul ne conteste le choix gouvernemental. «Les ministères de la Santé et des Classes moyennes qui doivent établir le 'concept' (le protocole plus sévère de circulation dans les centres commerciaux) ne se sont pas rapprochés de nous», indique le directeur de la CLC. Mais Nicolas Henckes croit savoir que le contact a été directement pris avec les quatre plus grands centres du pays pour mettre cartes sur table. Belle Etoile, Cloche d'Or, City Concorde et Kirchberg devant montrer la voie de façon plus visible encore.


Lok , Esch/Alzette , PopUpStore Esch/Alzette , Geschäft Denicheuse , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Pas de bons offerts pour soutenir le commerce
Si des vouchers de 50€ ont été proposés pour aider le secteur du tourisme, le ministre des Classes moyennes n'entend pas renouveler l'opération pour assurer le chiffre d'affaires des boutiques du pays.

«Ce n'est pas la réaction émotionnelle à certaines images qui ont pu circuler sur les réseaux sociaux qui entraînent cette réaction», commente Nicolas Henckes préférant y voir «le signe d'une volonté partagée de préserver la santé de tous, consommateurs comme salariés des magasins.»

D'ailleurs, la semaine dernière, la Confédération avait publié une liste de mesures simples à adopter «pour un shopping en toute sécurité». Sans doute que certaines de ces six recommandations se retrouveront dans les amendements proposés par le gouvernement dans son projet de loi qui devrait être voté le 14 ou 15 décembre «pour entrée en vigueur immédiate».


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Ikea tourne la page de son catalogue
Après 70 ans d'existence, le géant suédois a annoncé en début de semaine renoncer à son célèbre catalogue et se lance dans un grand virage numérique.
Catalogues are placed for people to take at the entrance to one of the stores of the Swedish furniture giant Ikea on December 7, 2020 in Jarfalla, near Stockholm. - Swedish furniture giant Ikea said Monday, December 7, 2020 it would stop printing its famed physical catalogue, printed yearly in tens of millions of copies, after 70 years, as customers move to digital alternatives. (Photo by Jonathan NACKSTRAND / AFP)
L'année de tous les records pour Letzshop.lu
L'e-commerce a le vent en poupe et la plateforme d'achat nationale en tire elle aussi profit. Depuis novembre, elle a même réussi à placer pour 350.000 euros de chèques-cadeaux valables sur le site.
Le début des soldes en France reporté au 20 janvier
Initialement prévue à partir du 6 janvier 2021, la période légale de ventes à prix réduit commencera deux semaines plus tard dans l'Hexagone, a annoncé vendredi le ministre délégué aux PME, suite à une demande de report des associations de commerçants.
(FILES) In this file photo taken on January 10, 2019 Sales advertising (soldes in French) is seen on a shop window in Brest, western France. - The 2021 national winter sales will start on January 20, 2021, instead of January 6, French Junior Minister of Small and Medium Entreprises Alain Griset announced on December 4, 2020. (Photo by Fred TANNEAU / AFP)