Changer d'édition

Les frontaliers en sont les principaux bénéficiaires
Luxembourg 21.09.2015 Cet article est archivé
L’emploi salarié a augmenté en un an

Les frontaliers en sont les principaux bénéficiaires

Ce sont essentiellement des emplois à profils hautement qualifiés qui sont recherchés au Luxembourg.
L’emploi salarié a augmenté en un an

Les frontaliers en sont les principaux bénéficiaires

Ce sont essentiellement des emplois à profils hautement qualifiés qui sont recherchés au Luxembourg.
Guy Jallay
Luxembourg 21.09.2015 Cet article est archivé
L’emploi salarié a augmenté en un an

Les frontaliers en sont les principaux bénéficiaires

Le marché de l’emploi se porte de mieux en mieux. En un an, le nombre de personnes ayant un emploi salarié au Luxembourg a augmenté de 2,6%. Ce sont essentiellement des emplois à profils hautement qualifiés qui sont recherchés.

Le nombre de personnes ayant un emploi salarié au Luxembourg a augmenté de 0,7% au deuxième trimestre 2015 par rapport au trimestre précédent, respectivement de 2,6% par rapport au même trimestre de l'année précédente.

Les activités spécialisées et les services de soutien, avec 6,1% sur un an, ainsi que l’information et la communication, avec une évolution de +4,5% sur un an, sont de nouveau les branches les plus dynamiques.

Dans la première branche l’emploi est principalement tiré par les activités juridiques et comptables ainsi que les activités de conseil. Dans la deuxième branche ce sont surtout les activités de traitement et hébergement de données qui génèrent de l’emploi.

À elles seules, ces deux branches d’activité, qui couvrent 19% de l’emploi salarié, sont responsables pour presque 35% des créations nettes d’emplois entre le deuxième trimestre 2014 et le deuxième trimestre 2015.

Ce sont essentiellement des emplois à profils hautement qualifiés.

Le nombre de travailleurs frontaliers a évolué un peu plus rapidement que le nombre de travailleurs résidents: +3,3% contre +2,1% sur un an.

Parmi les résidents, le nombre de travailleurs issus de l’Union Européenne a crû de 2,9% et le nombre de travailleurs issus des pays tiers a même augmenté de 5.9%.



Sur le même sujet

Durant le pic de la pandémie de covid-19, entre mi-mars et mi-avril, 25% de l’activité du Luxembourg s’est retrouvée totalement à l’arrêt. Une situation exceptionnelle qui a coupé l'économie du pays dans son élan et impacté le marché de l’emploi selon les derniers chiffres livrés par le Statec.
En un an, l'emploi salarié a augmenté de 3,3%. Le dernier trimestre de 2016 s'est achevé en affichant une hausse de 0,9% par rapport au trimestre précédent. Les activités spécialisées et l'information-communication représentent 20% de l'emploi.
L'Infocom est un secteur porteur.
Le nombre de salariés au Luxembourg a augmenté de 2,5% au premier trimestre 2015 par rapport au premier trimestre 2014. Les secteurs les plus porteurs sont l'Information Communication ainsi que les activités juridiques, comptables et de conseil.