Changer d'édition

Les Français du Luxembourg largement mobilisés pour dimanche
Luxembourg 3 min. 19.11.2016 Cet article est archivé
Primaire de la droite

Les Français du Luxembourg largement mobilisés pour dimanche

Photo prise lors d'un des meetings des sept candidats en lice pour cette primaire de la droite et du centre. Le premier tour a lieu ce dimanche 20 novembre. Le second, dimanche 27 novembre.
Primaire de la droite

Les Français du Luxembourg largement mobilisés pour dimanche

Photo prise lors d'un des meetings des sept candidats en lice pour cette primaire de la droite et du centre. Le premier tour a lieu ce dimanche 20 novembre. Le second, dimanche 27 novembre.
Photo: AFP
Luxembourg 3 min. 19.11.2016 Cet article est archivé
Primaire de la droite

Les Français du Luxembourg largement mobilisés pour dimanche

Maurice FICK
Maurice FICK
1.265 Français établis au Luxembourg ont reçu cette semaine via sms ou mail leur mot de passe pour participer par vote électronique au premier tour de la primaire de droite et du centre, ce dimanche en France. Une mobilisation qui place le Luxembourg à la 11e place de tous les pays où résident des Français.

Par Maurice Fick

1.265 Français établis au Luxembourg ont reçu cette semaine via sms ou mail leur mot de passe pour participer par vote électronique au premier tour de la primaire de droite et du centre, ce dimanche en France. Une mobilisation qui place le Luxembourg à la 11e place de tous les pays où résident des Français.

Tandis que 10.228 bureaux de vote seront ouverts partout en France ce dimanche 20 novembre pour le premier tour de la primaire de droite et du centre, aucun électeur français vivant au Luxembourg n'aura besoin de se déplacer pour donner sa voix à l'un des sept candidats en lice.

Tous les Français de l'étranger participeront au vote depuis leur canapé, via internet. Entre samedi soir 19 heures et dimanche soir 19 heures, ils trouveront bien 5 minutes! Car «cinq minutes suffisent», leur assure-t-on sur la plateforme de vote primaire2016.org

Au-delà de leur appartenance politique, 1.265 Français établis au Luxembourg ont reçu cette semaine via sms ou mail le mot de passe pour participer par vote électronique à cette primaire très ouverte même si la presse française annonçait une «finale à trois» (François Fillon, Alain Juppé et Nicolas Sarkozy) au lendemain du dernier «débat» télévisé sur France 2, jeudi soir.

«Beaucoup de gens se sont réveillés un peu trop tard», regrette Carole Biot-Stuart, conseillère consulaire et déléguée des Républicains Luxembourg alors que son groupe a mis le paquet sur son site Facebook ces dernières semaines. Mais «il fallait s'inscrire par internet avant le 16 octobre!» Une inscription pour laquelle, il fallait verser 2 euros par tour de scrutin - histoire de participer aux frais d'organisation - et signer un engagement en faveur des valeurs républicaines de la droite et du centre et «pour l'alternance afin de réussir le redressement de la France.»

Les consignes de vote

1.265 électeurs français au Luxembourg «cela représente à peu près 6% de tous ceux qui sont inscrits sur les listes électorales consulaires», sait Bruno Théret. «Ce n'est pas mal», considère le conseiller consulaire, vice-président de l'Union de droite, du Centre et des indépendants au sein de l'Assemblée des Français à l'étranger (AFE). Les Français du Luxembourg se sont même bien mobilisés pour participer à cette primaire: «Le Luxembourg se retrouve à la 11e place de tous les pays où résident des Français», glisse Bruno Théret.

Un cocorico poussé sous forme de post par les Républicains donne un exemple «frappant» de la mobilisation: «1.265 inscriptions au Luxembourg contre 165 à Monaco!» Au Grand-Duché, en Belgique et aux Pays-Bas, pas moins de 7.000 Français feront le déplacement... de leur doigt sur l'écran de leur tablette ou leur smartphone.

Mais pour qui les Français du Luxembourg voteront-ils ce dimanche? «La consigne de Paris aux délégués a été de ne pas donner de consigne justement. J'ai un devoir de neutralité», pose clairement Carole Biot-Stuart des Républicains Luxembourg. Six des sept candidats en lice sont issus de la même famille. Et elle ajoute: «De toute façon, il faudra se regrouper après...» le premier tour. Le second aura lieu dimanche 27 novembre.

Du côté des centristes, la consigne est claire. L'Union des démocrates et des indépendants (UDI) avaient annoncé via son président Jean-Christophe Lagarde, dès début octobre, soutenir officiellement Alain Juppé.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

1.265 Français établis au Luxembourg ont jusqu'à 19 heures ce dimanche soir pour élire Alain Juppé ou François Fillon au second tour de la Primaire de la droite. A partir de 19h45 est organisée une soirée électorale au Novotel à Luxembourg pour suivre en direct les résultats sur grand écran.
Qui des deux finalistes de la primaire à droite, Alain Juppé (à droite) ou François Fillon (à gauche) l'emportera dimanche soir?
Les sept candidats ont débattu de sujets aussi divers que l’élection de Donald Trump, la Syrie ou l’école. Le premier tour du scrutin a lieu dimanche. François Fillon tire son épingle du jeu et oblige la presse à parler désormais d'une "finale à trois".
Les sept candidats ont débattu de sujets aussi divers que l’élection de Donald Trump, la Syrie ou l’école. Le premier tour du scrutin a lieu dimanche. François Fillon tire son épingle du jeu et oblige la presse à parler désormais d'une "finale à trois".
Entre attaques frontales, critiques virulentes de François Hollande ou avalanche de chiffres, le premier débat télévisé jeudi soir entre les sept rivaux de la primaire de la droite française a connu des moments forts.
Les 7 candidats à la primaire de droite ont débattu durant 2h15 hier soir sur TF1
Election présidentielle en France
Le (faux) suspense est levé: Nicolas Sarkozy a annoncé lundi sa candidature à la primaire de la droite en vue de 2017 dans un nouveau livre, "Tout pour la France", qu'il espère être le "point de départ" vers la reconquête de l'Elysée.
«J'ai senti que j'avais la force pour mener ce combat à un moment si tourmenté de notre histoire», écrit Nicolas Sarkozy dans son nouveau livre.