Changer d'édition

Les Français devront encore attendre avant de danser
Luxembourg 2 min. 21.06.2021 Cet article est archivé
Covid-19

Les Français devront encore attendre avant de danser

Les concerts debout pourront également reprendre, sans obligation de port du masque et avec une jauge de 75% des capacités.
Covid-19

Les Français devront encore attendre avant de danser

Les concerts debout pourront également reprendre, sans obligation de port du masque et avec une jauge de 75% des capacités.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 21.06.2021 Cet article est archivé
Covid-19

Les Français devront encore attendre avant de danser

Paris a annoncé ce lundi que les boîtes de nuit pourraient de nouveau accueillir des fêtards, sans être obligés de porter le masque, et avec une jauge réduite. Les concerts debout seront également autorisés à partir du 30 juin.

(AFP) - A peine ouvertes, voilà que les discothèques luxembourgeoises vont à nouveau avoir affaire à la concurrence française. Le gouvernement français a en effet donné son feu vert ce lundi pour que les boîtes de nuit rouvrent à partir du 9 juillet, devancées d'une dizaine de jours par les salles de concerts, autorisées à accueillir du public debout dès le 30 juin.


Wirtschaft, online.fr, Diskotheken, Diskotheken öffnen wieder, Covid-19,  GOTHAM Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Les boîtes de nuit remettent le son
Fermés depuis 459 jours, plusieurs clubs de la capitale se préparent à rouvrir ce vendredi soir, mais dans une version adaptée à la pandémie. CovidCheck, autotests et jauge de 300 personnes confirment que le retour à la vie normale n'est pas pour tout de suite.

La réouverture de ces lieux de fête se fera uniquement sur présentation d'un pass sanitaire (preuve de vaccination ou de test négatif récent), avec des capacités d'accueil réduites à 75% pour les événements en intérieur. Le masque y sera fortement recommandé sans être obligatoire, a détaillé le gouvernement après une réunion à l'Elysée avec les représentants du secteur.

«La reprise des concerts debout est une bonne nouvelle» pour Aurélie Hannedouche, responsable du Syndicat des musiques actuelles, que ce soit en intérieur comme en extérieur. Du côté des boîtes de nuit aussi c'est «une vraie satisfaction» et «le compromis semble acceptable», juge le vice-président du syndicat national des discothèques et lieux de loisirs Christian Jouny. «Le président de la République a su entendre la profession: il permet enfin à la nuit de revoir le jour, alors que le public est tellement en attente», a indiqué pour sa part Jean Roch Pedri, gérant de la boîte de nuit VIP Room à St-Tropez.

Quinze mois de fermeture

Seul secteur resté fermé depuis le début de la pandémie, soit 15 mois, le monde de la nuit sort d'une «période difficile» pour ses responsables et d'une «longue attente pour les clients», a reconnu le ministre délégué aux PME Alain Griset lundi. «Entre le mois de juillet et décembre 2020», les discothèques représentent «le secteur économique, qui a été le plus soutenu avec le fonds de solidarité», et le gouvernement devra «continuer à les accompagner sur le plan financier tant qu'il y aura des mesures sanitaires de contraintes» a indiqué Alain Griset.

La mesure s'inscrit dans la continuité des récents assouplissements sanitaires opérés en France. En raison d'une situation sanitaire s'améliorant «plus vite qu'espéré», le gouvernement français a en effet mis fin au couvre-feu et au port du masque en extérieur plus tôt qu'initialement prévu. Au point que l'opposition pointait du doigt une «opération électorale», cet allègement ayant été annoncé quelques jours avant le premier tour du scrutin régional.


Sur le même sujet

Plusieurs départements français, mais aussi certaines régions belges et villes luxembourgeoises, célèbrent ce lundi soir le premier jour de l'été en chansons et au son des guitares. Si certaines villes ont préféré annuler ou opter pour une version numérique en raison de la pandémie, d'autres maintiennent les festivités sous certaines conditions.
Fermés depuis 459 jours, plusieurs clubs de la capitale se préparent à rouvrir ce vendredi soir, mais dans une version adaptée à la pandémie. CovidCheck, autotests et jauge de 300 personnes confirment que le retour à la vie normale n'est pas pour tout de suite.
Wirtschaft, online.fr, Diskotheken, Diskotheken öffnen wieder, Covid-19,  GOTHAM Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
A l'issue du conseil des ministres, le Premier ministre français Jean Castex a annoncé que l'obligation de porter une protection contre le covid-19 dans la rue sera levée dès jeudi, sauf lors de regroupements. Le couvre-feu, en vigueur jusqu'à 23h sera quant à lui levé dimanche.
A woman wearing a protective mask walks on a street in Lille, northern France, on July 30, 2020, as The Nord Prefecture announced, the reinforcement of the health measures at a local level to attempt to halt the rising cases of coronavirus Covid-19, which have been seen in the region during the past two weeks. - In a discussion between the French Health Minister, The Nord Prefet and Nord Regional Health Agency director (ARS) on July 29, the possibility of making the wearing of protective masks compulsory outside "due to the proximity with Belgium" was spoken of in an effort to halt the rise of coronavirus cases