Changer d'édition

Les finances des communes en débat
Luxembourg 2 min. 12.05.2021

Les finances des communes en débat

Présentée à l'été 2019, la réforme de la loi communale doit permettre de clarifier les missions des communes et supprimer quelque 70 procédures qui n'ont «plus de sens», selon Taina Bofferding.

Les finances des communes en débat

Présentée à l'été 2019, la réforme de la loi communale doit permettre de clarifier les missions des communes et supprimer quelque 70 procédures qui n'ont «plus de sens», selon Taina Bofferding.
Photo: Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 12.05.2021

Les finances des communes en débat

Alors que les bourgmestres peinent de plus en plus à répondre aux nouvelles exigences imposées par l'Etat, les députés se pencheront ce mercredi sur la réforme de la loi communale. Une mise à jour destinée notamment à clarifier les droits et les devoirs de chacun.

(Jmh avec Marc Schlammes) - Depuis plusieurs mois, les esprits s'échauffent dans les mairies du pays. En cause, l'impact de la crise sur les recettes communales, mais aussi les attentes de plus en plus fortes qui pèsent sur elles. Notamment sur la prise en charge financière de missions jusqu'alors réalisées en grande partie sur le compte de l'Etat. Que ce soit pour le transport scolaire ou les services de secours qui vont alourdir les budgets des 102 communes du pays.


Illustration, Krankenwagen, Krankenkasse, Arzt, Gesundheit CGDIS, 112  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Des secours plus rapides, mais aussi plus chers
Si l'Etat et les communes devraient continuer à se partager la facture du plan national d'organisation des secours, les moyens déployés pour réduire le délai d'intervention des pompiers représentent une augmentation de 10% des coûts.

C'est donc peu dire que le débat qui se tiendra ce mercredi  à la Chambre devrait se concentrer autour de la question financière. Dédiés à la loi communale, véritable manuel d'instruction sur les missions que doivent réaliser les municipalités, les échanges porteront notamment sur la nécessité pour les élus de disposer de ressources suffisantes, aussi bien en termes de matériel, de personnels et financier.

Lancé à l'été 2019 par Taina Bofferding (LSAP), ministre de l'Intérieur, le processus de réforme de la loi de 1988 vise à adapter la législation aux réalités actuelles. Notamment en ce qui concerne la création de nouveaux logements, principal sujet d'inquiétude des citoyens. Mais si le Pacte Logement 2.0 tarde à se concrétiser alors qu'il doit officiellement faciliter la tâche des bourgmestres, le dispositif ne serait qu'«un mastodonte bureaucratique inutile» à en croire Marc Lies (CSV), cité par nos confrères du Luxemburger Wort.


Politik, Chambre des Députés - Débat Budget, Pierre Gramegna. Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La classe politique «s'épuise»
Alors que Paulette Lenert a repris lundi ses fonctions après une pause forcée de près d'un mois, son absence illustre les difficultés rencontrées par le monde politique à faire face à une situation de crise qui s'étale dans le temps. Ce qui pousse certains à plaider pour une autre organisation.

Pensée pour encourager la participation des citoyens, mais aussi entre les communes et l'Etat, le futur texte doit non seulement clarifier la répartition des missions entre ces deux acteurs, mais aussi définir sans ambiguïté les tâches obligatoires de celles qui sont facultatives. Dans les faits, cela doit se traduire par la suppression de quelque 70 procédures imposées jusqu'à présent aux autorités locales. Des procédures vues par Taina Bofferding comme n'ayant «plus de sens», ce qui devrait permettre de renforcer l'autonomie des communes.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

A compter de janvier 2022, les municipalités devront mettre en place leurs propres lignes de bus pour desservir les écoles du pays. Mais ce détachement du réseau RGTR risque de leur coûter cher, déplore le président du Syvicol.
Pour permettre de mener à bien «un éventail d'objectifs» liés au parc immobilier, et notamment l'identification des biens inoccupés, le ministère du Logement souhaite encore plus s'appuyer sur les autorités communales. Sauf que ces dernières semblent dépassées.
Immobilien, Altbau, Wohnungen, Wohnung, Miete, zu verkaufen, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
Si l'Etat et les communes devraient continuer à se partager la facture du plan national d'organisation des secours, les moyens déployés pour réduire le délai d'intervention des pompiers représentent une augmentation de 10% des coûts.
Illustration, Krankenwagen, Krankenkasse, Arzt, Gesundheit CGDIS, 112  Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
La refonte de la loi communale permettra aux administrations d'être plus efficaces. Le processus de consultation des communes et citoyens doit aboutir «fin 2020». Mais avant cela, la ministre de l'Intérieur veut alléger la tutelle de l'Etat sur les communes.