Changer d'édition

Les femmes restent plus à la maison avec les enfants malades
Luxembourg 4 min. 08.08.2022
Sécurité sociale

Les femmes restent plus à la maison avec les enfants malades

Sécurité sociale

Les femmes restent plus à la maison avec les enfants malades

Photo: DPA
Luxembourg 4 min. 08.08.2022
Sécurité sociale

Les femmes restent plus à la maison avec les enfants malades

Diana ALVES
Diana ALVES
Toutefois, les hommes sont de plus en plus nombreux à prendre un congé parental : leur nombre a presque doublé en cinq ans.

Au Luxembourg, les hommes sont plus nombreux à prendre un congé parental, mais les femmes restent plus à la maison pour s'occuper des enfants malades. C'est ce que confirment les nouveaux chiffres relatifs au congé parental et au congé pour raisons familiales, publiés par les ministères du Travail et de la Sécurité sociale.

D'une part, les données prouvent que de plus en plus d'hommes prennent un congé parental. Ce nombre est passé d'environ 3.600 en décembre 2017 à près de 6.200 à la même période en 2021. Selon les ministres du Travail, Georges Engel, et de la Sécurité sociale, Claude Haagen, en décembre de l'année dernière, un total de 11.636 personnes étaient en congé parental, et il y avait même plus d'hommes (6.186) que de femmes (5.450).


Gerechte Arbeitsteilung? Während der Corona-Krise sind es meist die Mütter, die sich zuhause um den Nachwuchs kümmern müssen.
Une pétition réclame l'allongement du congé parental
Avec près de 1.400 signatures déjà récoltées, la pétition a déjà rempli 30% de son objectif.

Les chiffres des ministres, publiés à la demande des députés Carole Hartmann et Max Hahn, portent sur les cinq dernières années (2017-2021) et montrent que le nombre de bénéficiaires féminins et masculins a augmenté, bien que l'évolution soit beaucoup plus prononcée dans le cas des hommes.

En ce qui concerne les femmes, en décembre de l'année dernière, il y avait 874 femmes de plus en congé parental que cinq ans auparavant. Pour les hommes, la différence est de 2.511.

Une importante réforme

Rappelons que le congé parental a fait l'objet d'une importante réforme en décembre 2016, augmentant le revenu auquel les parents ont droit et introduisant différentes formules de congé. Avec la réforme, le bénéficiaire peut désormais choisir de prendre le congé de manière consécutive ou fractionnée. 

Un travailleur ayant un contrat de travail de 40 heures par semaine, par exemple, peut choisir entre un congé complet de quatre ou six mois consécutifs ; un congé à mi-temps de huit ou douze mois ; un congé fractionné de quatre mois sur une période de 20 mois ; ou un congé fractionné d'un jour par semaine pendant 20 mois.

Le congé parental à temps plein est l'option privilégiée

Selon les données des ministres du Travail et de la Sécurité sociale, le congé parental à temps plein (six mois consécutifs) est l'option à laquelle davantage de personnes ont recours (5.447 personnes en 2021), suivi du congé parental d'un jour par semaine pendant 20 mois (3.463 personnes), puis du congé parental à mi-temps (2.625).

En ce qui concerne les revenus, le plafond pour un travailleur ayant un contrat de 40 heures par semaine, par exemple, est de 3.855,63 euros bruts par mois. Cela signifie que si le salaire mensuel ne dépasse pas ce montant, le travailleur continue à recevoir son salaire dans son intégralité.


Le congé parental doit être allongé à neuf mois
Les dates des auditions publiques sur les pétitions 2301 et 2332 doivent maintenant être fixées pour l'automne.

L'examen à mi-parcours de la réforme du congé parental, effectué en 2020, a révélé que la nouvelle loi a entraîné une augmentation du nombre de bénéficiaires, en particulier pour les hommes. Selon le document, l'augmentation entre 2016 et 2017 était de 215,91% chez les hommes et de 28,8% chez les femmes, ce qui conduit à plus d'égalité entre les hommes et les femmes.

Le congé pour raisons familiales reste avant tout féminin

Malgré cela, ce sont encore principalement les mères qui restent à la maison lorsque leurs enfants tombent malades. Selon les données de Georges Engel et Claude Haagen, l'année dernière, 30.584 femmes ont pris un tel congé, contre 22.192 hommes. Si l'on considère les quatre années précédentes - la période pour laquelle les ministres ont rendu les données disponibles - le nombre de femmes prenant un congé familial est toujours plus élevé que le nombre d'hommes.

Ce congé donne aux parents la possibilité de rester à la maison avec leurs enfants lorsqu'ils ont un problème de santé. Elle est destinée aux enfants de moins de 18 ans (sauf exceptions) et est limitée à un certain nombre de jours par an, en fonction de l'âge de l'enfant/adolescent. Pour les enfants âgés de 4 à 12 ans, par exemple, les parents ont droit à 18 jours de congé pour raisons familiales.


Zu hohe Ansprüche an sich selbst kann Eltern in die Erschöpfung abrutschen lassen.
Burn-out des parents: quand maman n'en peut plus
À Esch, les mamans et les papas peuvent se détendre un moment au Café des parents et les enfants peuvent être tout à fait eux-mêmes. De l'aide est également disponible en cas d'urgence.

Ce nombre tombe à 12 pour les mineurs de 0 à 3 ans et à cinq jours pour les adolescents de 13 à 18 ans (ou si le jeune de plus de 18 ans est hospitalisé). Ces périodes peuvent toutefois être prolongées si l'enfant souffre d'un cancer à risque évolutif, s'il doit être hospitalisé pendant plus de deux semaines ou s'il est placé en quarantaine.

Cet article a été publié une première fois sur www.wort.lu/pt

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La loi sur le nouveau congé parental entrera en vigueur avec "des aménagements" pour certains parents. Ça veut dire quoi? Qui pourra en bénéficier? On a tout démêlé et on vous propose un guide en fonction de votre situation.
Le premier congé parental doit être pris consécutivement au congé de maternité, le second peut désormais être pris jusqu'aux 6 ans de l'enfant
Très attendu par les familles, les députés ont voté ce mardi la loi sur le nouveau congé parental. Il devrait entrer en vigueur au 1er décembre et les nouveaux formulaires seront disponibles dès novembre.
Bientôt, les parents toucheront un revenu de remplacement de 1.922 euros (au minimum) à 3.200 euros (au maximum) pour s'occuper à plein temps de leur enfant. Le «nouveau» congé parental, présenté en détails lundi par la ministre de la Famille, pourra être pris en même temps par les deux parents et jusqu'aux 6 ans de l'enfant.
Le «nouveau» congé parental a notamment pour but d'augmenter la proportion des papas qui en profitent et ainsi de favoriser l'égalité des chances.
73% de ceux qui l'ont pris, sont satisfaits
Les jeunes parents voudraient que la période de leur congé parental soit plus flexible et que les indemnités soient plus élevées. La ministre de la Famille prévoit d'introduire une troisième formule de 4 mois, en plus des formules sur 6 ou 12 mois existantes.