Changer d'édition

Les femmes enceintes peuvent finalement être vaccinées
Luxembourg 2 min. 31.03.2021 Cet article est archivé

Les femmes enceintes peuvent finalement être vaccinées

Seuls les vaccins produits par les laboratoires Moderna et Pfizer sont pour l'instant recommandés.

Les femmes enceintes peuvent finalement être vaccinées

Seuls les vaccins produits par les laboratoires Moderna et Pfizer sont pour l'instant recommandés.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 31.03.2021 Cet article est archivé

Les femmes enceintes peuvent finalement être vaccinées

Marie DEDEBAN
Marie DEDEBAN
Contrairement aux mesures actuellement en vigueur, le conseil supérieur des maladies infectieuses recommande aux futures mères de se faire injecter le vaccin. Selon son rapport publié lundi, il n'y aurait aucun risque pour elles ou leur bébé.

Bien que considérées comme «vulnérables» face au covid, les femmes enceintes étaient exclues de la vaccination depuis quatre mois. Mais le conseil supérieur des maladies infectieuses (CSMI) vient de changer la donne, puisqu'il recommande aux futures mères de se faire vacciner dans son dernier rapport.


People sit as they wait for their turn at the vaccination centre in Schwaz, Austria, on March 11, 2021. - Start of the vaccination campaign with 100,000 additional doses of Pfizer-BioNTech vaccines sent by The European Union to an Austrian district that has become a hotspot of the South African coronavirus variant. (Photo by Johann GRODER / APA / AFP) / Austria OUT
C'est l'ordinateur qui fixe l'ordre des vaccinations
Si le gouvernement luxembourgeois a établi un phasage de la campagne d'injection du vaccin anti-covid, un algorithme édite les invitations envoyées au nom du ministère de la Santé.

Le CSMI préconise même de les considérer comme prioritaires dans «la phase 5» de la vaccination en raison de leur «vulnérabilité». Une phase dont la date de début n'a pas encore été communiquée, la phase 4 n'en étant qu'à ses débuts avec la vaccination des 65-69 ans. En revanche, toutes les futures mères ne seront pas égales, puisque seules celles présentant une «comorbidité» ou étant «très exposées sur leur lieu de travail» seront placées en haut de la liste.

Indiquant que les «vaccins à ARNm» produits par Moderna et Pfizer ne représentent «aucun risque» pour les futures mères et leur bébé, le CSMI recommande en revanche de ne les injecter qu'à partir de «la dixième semaine d'aménorrhées». Les scientifiques se basent notamment sur une étude menée aux Etats-Unis, où «30.000 femmes» auraient déjà été vaccinées avec un vaccin ARNm sans «qu'aucun effet maternel ou foetal» n'ait été rapporté.  Les experts écartent en revanche de la liste des vaccins utilisables ceux produits par AstraZeneca et Johnson & Johnson, faute de «données suffisantes»  


IPO , PK Xavier Bettel , Jean Claude Schmit , Coronakrise , Covid-19 , Sars-Cov-2 , Massnahmen Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le Luxembourg navigue à vue face au covid
En annonçant, mercredi, l'ouverture des terrasses à compter du 7 avril, Xavier Bettel réalise «un petit pas symbolique» destiné à donner «une bouffée d'air» à la population. Sauf que la mesure pourrait bien ne pas être appliquée en cas de «hausse exponentielle» des nouvelles infections.

En ce qui concerne les femmes allaitant leur enfant , le rapport indique qu'elles peuvent être vaccinées par le biais de tous les vaccins disponibles sur le marché, sans distinction. Injectées par voie intramusculaire et non pas dans les veines, les doses vaccinales ont peu de chances d'être transmises au bébé, indique le rapport. Le CSMI stipule au contraire que dans les «rares cas» où cela pourrait se produire, la vaccination pourrait même «protéger le nourrisson».

Pour rappel, au Luxembourg,  89.684 doses vaccinales ont été administrées à ce jour, ce qui indique que 15.803 personnes auraient donc reçu les deux injections. 


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Si la fin de semaine a vu un nouveau patient covid+ décéder du virus (837 au total), l'épidémie reste sous contrôle au Luxembourg. En tout, 1.200 infections actives restent enregistrées au pays.
ARCHIV - 03.12.2020, Schleswig-Holstein, Kiel: Ein Krankenpfleger und eine Pflegerin kümmern sich um eine Patientin auf der Intensivstation am Universitätsklinikum Schleswig-Holstein. Die Intensivstationen im Norden sind momentan normal ausgelastet.     (zu dpa «Intensivstationen im Norden derzeit normal ausgelastet») Foto: Frank Molter/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Suite aux polémiques autour des effets secondaires du produit, le laboratoire suédo-britannique l'a rebaptisé Vaxzevria ce mardi. L'objectif: regagner la confiance des Etats européens et de leurs citoyens.
En annonçant, mercredi, l'ouverture des terrasses à compter du 7 avril, Xavier Bettel réalise «un petit pas symbolique» destiné à donner «une bouffée d'air» à la population. Sauf que la mesure pourrait bien ne pas être appliquée en cas de «hausse exponentielle» des nouvelles infections.
IPO , PK Xavier Bettel , Jean Claude Schmit , Coronakrise , Covid-19 , Sars-Cov-2 , Massnahmen Corona , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
L'Agence européenne des médicaments autorise les Etats membres à protéger leur population avec le vaccin américain. Facile à conserver et ne nécessitant qu'une seule dose, le produit va bouleverser les campagnes de vaccination en cours
Déjà considérées comme personnes vulnérables face au covid-19, les futures mamans ne pourront pas bénéficier du futur sérum en l'absence de tests efficaces menés, indique jeudi Paulette Lenert.
L'employeur devra veiller sur les futures mamans en permettant qu'elles soient le moins possible exposées à un éventuel risque de contamination au covid-19. La consigne vient d'être préconisée par le Conseil supérieur des maladies infectieuses.
Dad hearing belly Schwangerschaft Mutter Vater Baby enceinte bébé