Changer d'édition

Les femmes appellent à la grève nationale
Luxembourg 11.02.2020 Cet article est archivé

Les femmes appellent à la grève nationale

Un cortège s'élancera depuis la place d'Armes, le 7 mars à 15h.

Les femmes appellent à la grève nationale

Un cortège s'élancera depuis la place d'Armes, le 7 mars à 15h.
Photo : AFP
Luxembourg 11.02.2020 Cet article est archivé

Les femmes appellent à la grève nationale

La plateforme «Journée internationale des femmes», qui regroupe une vingtaine d'organisations œuvrant pour l’égalité entre les sexes, lance un appel au premier débrayage des femmes au Luxembourg. Une opération qui vise à mettre en avant le manque d’investissement des hommes dans de nombreux domaines.

(ER) - Dans un peu moins d'un mois, soit le samedi 7 mars, la première grève nationale des femmes sera effective. Durant 24 heures, les femmes sont invitées à abandonner tout travail pour lequel elles ne sont pas rémunérées. A la maison, elles cesseront de nettoyer, cuisiner, faire la lessive, s'occuper des enfants, penser à faire les courses,... Et sur leur lieu de travail, elles se conteront de faire le minimum.  

A l'initiative d'une dizaine de structures associatives, syndicales et politiques qui soutiennent l'événement, le but de cette manifestation est de dénoncer et de combattre une fois de plus les discriminations qui subsistent. Notamment dans les politiques fiscales, familiales ou éducatives. 


La marche organisée par l'Orange Week en 2019 avait mobilisé plusieurs centaines de personnes, dont de nombreux élus.
La première grève des femmes aura lieu en 2020
Une douzaine d'organisations syndicales, politiques et militantes veulent faire du 7 mars prochain le jour J pour la première mobilisation sociale féminine du pays. A l'heure actuelle, le soutien du gouvernement est timide.

Un cortège s'élancera depuis la place d'Armes à partir de 15h pour se clôturer vers 17h30 aux Rotondes où la fête se poursuivra jusqu'aux premières heures du 8 mars, journée internationale de la lutte pour les droits des femmes. Il reste à espérer que cette initiative rencontrera plus de succès que celle mise sur pied, il y a douze mois à Bruxelles.  

Cette grève, qui s'accompagnera d'un catalogue de revendications qui est en cours d'élaboration, sera bien évidemment le point d'orgue de la campagne qui a été menée depuis plusieurs semaines  


A woman holds a placard during a women's strike in the streets of Brussels, on March 8, 2019, marking the International Women's Day. (Photo by LAURIE DIEFFEMBACQ / various sources / AFP) / Belgium OUT
La timide grève des femmes belges
Ce vendredi 8 mars, les femmes de Belgique se sont mobilisées, comme au Luxembourg, pour faire entendre leurs voix. Cette première grève des femmes a rassemblé entre 4.000 et 15.000 personnes à Bruxelles selon les versions.

D'autres actions auront également lieu durant ce mois de février. Ainsi le samedi 22 février, une rencontre ouverte à la Chambre des Salariés (10h30-12h30) précédera un hommage aux femmes chiliennes à la place d'Armes (adaptation "Un violador en tu camino"). A noter également le premier «Equal Care Day» sur le secteur du nettoyage les vendredi 28 et samedi 29 février.