Changer d'édition

Les faits divers du week-end: Encore de l'alcool sur les routes

Les faits divers du week-end: Encore de l'alcool sur les routes

archives LW
Luxembourg 14.02.2016

Les faits divers du week-end: Encore de l'alcool sur les routes

Anne FOURNEY
Anne FOURNEY
Des contrôles d'alcoolémie mais aussi des comportements à risque ont retenu l'attention de la police, dans la nuit de samedi à dimanche.

La police a procédé à des contrôles arbitraires d'alcoolémie dans la nuit de samedi à dimanche entre 23 heures et 2 heures. Ces contrôles ont eu lieu à Esch/Alzette, rue de Neudorf/rue de Rumelange et à Kayl, rue de Noertzange.

195 automobilistes ont été contrôlés, l'examen s'est révélé positif dans six cas. Résultat: six amendes et quatre retraits de permis.

Mais ce n'est pas tout. Outre ces contrôles, d'autres automobilistes se sont fait remarquer pour leur taux d'alcoolémie cette nuit-là. A Hosingen sur la N7 à 4h15 du matin, la police a pris en chasse une voiture qui zigzaguait à vive allure. Une fois le véhicule stoppé, les policiers ont effectué un contrôle d'imprégnation alcoolique sur l'automobiliste, dont le taux d'alcool dans le sang était au moins deux fois supérieur à la limite autorisée par la loi.

Un retrait de permis aussi à Bettembourg, samedi vers 19h15. Un automobiliste saoul est sorti brutalement d'une place de parking, la voiture qui arrivait n'a pas pu éviter la collision.

Dans la nuit, alors qu'il était près de 3 heures du matin, une patrouille de police qui circulait boulevard Prince Henri à Esch-sur-Alzette a évité de justesse une voiture qui zigzaguait au milieu de la chaussée. Bien qu'elles aient affirmé n'avoir rien bu, les deux occupantes de la voiture étaient ivres, tant qu'elles n'ont pas remarqué que leur voiture avait un pneu à plat. La conductrice y a laissé son permis.


Sur le même sujet

Course-poursuite entre Sanem et Esch: Il sème les policiers sur l'A13
Une patrouille de police remarque immédiatement la voiture qui déboule sur l'A13 à hauteur de Sanem pour foncer vers Esch-sur-Alzette, vendredi vers 1 h 35. S'engage une course-poursuite qui tourne en faveur de l'automobiliste. Mais pas pour longtemps. Il était bien trop rapide pour conserver son permis.