Changer d'édition

Les Etats européens inégaux face aux effets du covid
Luxembourg 5 min. 01.12.2020 Cet article est archivé

Les Etats européens inégaux face aux effets du covid

Au Grand-Duché, 89% des patients covid décédés avaient plus de 70 ans. Aucune victime de moins de 40 ans ne fait partie pour l'heure des disparitions liées à l'infection.

Les Etats européens inégaux face aux effets du covid

Au Grand-Duché, 89% des patients covid décédés avaient plus de 70 ans. Aucune victime de moins de 40 ans ne fait partie pour l'heure des disparitions liées à l'infection.
Photo : AFP
Luxembourg 5 min. 01.12.2020 Cet article est archivé

Les Etats européens inégaux face aux effets du covid

A étudier comment le virus a affecté 31 pays du continent européen, l'OCDE note que le Luxembourg a, pour l'instant, mieux su gérer la crise socio-économique que sanitaire.

(pj avec Annette Welsch)  Au cours des dix premiers mois de l'année, les taux d'infection covid mesurés ont été les plus élevés en Belgique, République tchèque, Espagne et... Luxembourg. C'est ce que souligne un récent rapport de l'OCDE sur la santé en Europe portant sur 31 pays. Le Grand-Duché fait ainsi partie des Etats comptant plus de 25.000 infections au coronavirus confirmées par million d'habitants

Ainsi le virus, découvert en Chine voilà tout juste un an, a non seulement infecté différemment les populations en fonction de leur pays de résidence, mais aussi différemment impacté la mortalité engendrée en fonction des mesures sanitaires prises ou non. Reste le bilan relevé fin octobre par l'Organisation de coopération et de développement économiques : sur 528 millions d'habitants, plus de sept millions étaient infectés; 220 000 en étaient morts. Aujourd'hui, les données officielles du ministère de la Santé luxembourgeois déplore 321 victimes en lien avec l'infection pulmonaire et plus de 35.000 cas positifs dépistés depuis le printemps.

Côté mortalité en lien avec le Sars-Cov2, le Grand-Duché a réussi à maîtriser la situation mieux que d'autres. Figurant sur ce critère au milieu des statistiques relevées. Ainsi, sur les 31 pays étudiés, les estimations du taux de mortalité varient entre 0,17 et 1,7%. Au 31 octobre, le Royaume-Uni enregistrait le plus grand nombre de décès en chiffres absolus avec plus de 46.000 victimes du covid, suivi par l'Italie, la France et l'Espagne (avec plus de 35.000 morts chacun).

Mais rapporté à la taille de la population, la Belgique arrive malheureusement en tête de ce sinistre palmarès européen, avec plus de 1.000 décès par million d'habitants. Le royaume étant suivi par l'Espagne, le Royaume-Uni, l'Italie, la Suède et la France - tous avec plus de 500 décès par million d'habitants.

Cependant, l'OCDE souligne que les taux de mortalité plus ou moins élevés du covid ne sont pas nécessairement dus aux choix des politiques gouvernementales. La proportion de personnes âgées parmi la population d'un Etat, la prévalence de certains facteurs de risque (comme obésité et diabète), l'intensité du tourisme et des voyages internationaux à destination et en provenance du pays, ainsi que la densité de la population étant susceptibles d'avoir influencé la mortalité en lien avec le coronavirus. 

Fatal aux seniors d'abord

Ainsi, indique l'OCDE, en général, les seniors et les personnes souffrant de pathologies préexistantes ont été touchés de manière disproportionnée. «Dans presque tous les pays, 90% des décès dus au covid-19 avaient plus de 60 ans, et dans de nombreux pays, la moitié des personnes décédées étaient des résidents de maisons de retraite et de maisons de soins.» 

Pour mémoire, au Luxembourg, le premier cas de covid 19 a été confirmé le 29 février, et le 13 mars il était recommandé aux maisons de retraite de ne plus accepter de visiteurs. Cependant, des directives n'ont pas été émises pour tous les foyers et il a été laissé au libre choix des directions d'agir pour protéger au mieux leurs résidents.   

Dans son étude, l'OCDE a aussi pris le pouls de la santé économique des Etats européens. Et de noter qu'au deuxième trimestre 2020, le produit intérieur brut (PIB) avait chuté de 13,9 % en moyenne dans les pays de l'UE par rapport au deuxième trimestre 2019. Grâce à la généralisation du chômage partiel dans la majeure partie du continent, le taux d'emploi a cependant été relativement peu affecté, avec une baisse de 2,9%.

Selon les analystes, les pays les mieux préparés et qui ont réagi rapidement en renforçant les stratégies de dépistage et de traçage étaient plus susceptibles d'éviter les mesures et restrictions de confinement les plus strictes et les plus coûteuses. Cela a été le cas du Luxembourg qui, d'emblée a investi dans un dépistage massif de la population (plus de 1,37 million de tests réalisés à l'heure actuelle).


Illustration, Corona, Covid-19 Krise, verkaufsoffener Sonntag,  Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
Le Luxembourg, pays le moins vulnérable à la pandémie
Même si la deuxième vague de covid-19 n'épargne pas le Grand-Duché, ses effets à moyen et long terme devraient être minimes, selon les conclusions publiées lundi du Pandemic vulnerability index. Celui-ci compare l'impact de la pandémie sur les structures du pays.

Mais l'Organisation a pu constater que la majorité des pays européens ont pris des mesures de lockdown et des restrictions similaires afin d'éviter une croissance virale incontrôlable et préserver leur système de santé. Trois catégories de mesures ont été utilisées : la distanciation sociale (avec le télétravail, la fermeture des zones non essentielles et des écoles) ; l'application de règles d'hygiène strictes et des mesures de protection (port du masque par exemple) ; le dépistage et la recherche des contacts des personnes infectées avec isolement.

Et à ce titre, l'OCDE note que le Luxembourg est l'un des pays qui a enregistré le plus faible «taux de bannissement» de citoyens, d'élèves et d'étudiants, et le plus faible taux de fermeture de magasins, de restaurants et de bars (en tout cas pour cette étude menée avant les dernières annonces concernant l'HORESCA). D'autre part, indique l'étude, le marasme économique a jusqu'à présent été limité, bien que les taux d'infection aient été parmi les plus élevés faut-il tout de même rappeler.


Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La société américaine a annoncé qu'elle déposerait lundi des demandes d'autorisations conditionnelles de son vaccin contre le covid-19 aux Etats-Unis et en Europe. Des résultats complets ont confirmé une haute efficacité, estimée à 94,1%.
(FILES) In this file photo a flu vaccine is administered at a walk-up Covid-19 testing site, November 24, 2020, in San Fernando, California, just northeast of the city of Los Angeles. - America should prepare for a "surge upon a surge" in coronavirus cases as millions of travelers return home after the Thanksgiving holiday, top US scientist Anthony Fauci warned on November 29, 2020. The United States is the worst-affected country, with 266,074 Covid-19 deaths, and President Donald Trump's administration has issued conflicting messages on mask-wearing, travel and whether the outbreak is under control. (Photo by Robyn Beck / AFP)
Pour permettre d'apporter les doses de sérum à la population, ministère de la Santé et experts logistiques se concertent depuis des semaines pour trouver les meilleures solutions. Un challenge de taille en raison notamment de la gestion de la chaîne du froid.
Wirtschaft, Die Lage in der Luftfrachbranche. Boom nur ein Strohfeuer, LuxairCargo, Luxair, Cargo, Cargolux, Frachtflugzeug, Coronavirus, COVID 19, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Agé de 50 ans, Jérôme Grandidier luttait depuis plusieurs semaines contre le virus qui a fait douze victimes ce week-end. Il était notamment connu pour avoir envoyé de nombreuses start-up luxembourgeoises au CES de Las Vegas.
Jérôme Grandidier (Fédération luxembourgeoise des Startups), souhaite une loi qui encadre mieux les faillites au Luxembourg.