Changer d'édition

Brèves Luxembourg 17.11.2020

Si, depuis plus de deux semaines, plus personne ne doit se trouver dehors entre 23h et 6h, il existe quelques exceptions. Compris pour la police grand-ducale qui, elle, a même le devoir de veiller au bon respect de ce couvre-feu. Et ces derniers jours encore, les agents ont dû sortir le carnet de verbalisations dans le cadre des 360 contrôles effectués, dans la semaine, dans le cadre des mesures covid. 

Ainsi, la police a infligé 270 amendes à des particuliers. La plupart d'entre eux circulaient en période de couvre-feu sans raison valable. Ainsi, 36 de ces amendes ont été prononcées lors d'une inspection à grande échelle menée dans la région d'Ettelbrück-Diekirch vendredi dernier. Signe que les patrouilles ne se concentrent pas uniquement sur la capitale.

Dans 25 situations, la police a également constaté des violations de la loi dans des restaurants, des cafés ou des magasins. Des cas qui ont été rapportés au ministère de la Santé. Dans la majorité des cas, il s'agissait d'établissements encore ouverts passé 23h. Et cette fois, la plupart des violations ont été constatées à Luxembourg-ville.

Mais dans son bilan hebdomadaire, la police grand-ducale relève également qu'à Esch-sur-Alzette, elle a dû intervenir dans un restaurant où plus de 100 convives avaient pris place, et cela en plus sans forcément respecter la limitation de quatre invités par table. Là encore une sanction financière a été adressée.