Changer d'édition

Les énergies renouvelables gagnent du terrain
Luxembourg 2 min. 21.01.2020 Cet article est archivé

Les énergies renouvelables gagnent du terrain

Le nombre de centrales photovoltaïques a augmenté de 60% au Luxembourg, entre 2013 et 2018.

Les énergies renouvelables gagnent du terrain

Le nombre de centrales photovoltaïques a augmenté de 60% au Luxembourg, entre 2013 et 2018.
Luxembourg 2 min. 21.01.2020 Cet article est archivé

Les énergies renouvelables gagnent du terrain

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le Luxembourg sera en mesure d'atteindre les 11% d'énergies renouvelables dans sa consommation en 2020. Le ministre Claude Turmes l'affirme au vu du développement de l'éolien et du photovoltaïque sur le pays.

Question énergies renouvelables, le Luxembourg compte sur lui-même mais aussi deux autres pays. Ainsi, depuis 2010, le Grand-Duché est lié avec la Lituanie et l'Estonie. A eux seuls, les deux Etats baltes contribueront ainsi à hauteur de 2% de l'objectif affiché par le pays : atteindre les 11% d'énergies renouvelables dans sa consommation énergétique 2020.  Concrètement, il ne s'agit pas d'un transfert direct de kilowatts qui s'effectuerait vers le pays, mais d'un rachat d'énergie verte produite du côté de Vilnius et Tallin. 

Ainsi, à défaut de produire localement cette énergie verte, le Luxembourg paye  16,5 millions d'euros à la Lituanie et à l'Estonie. Ces deux pays étant en avance sur leurs objectifs. Mais outre ces dispositifs dits de compensation (qui «contribueront à hauteur de 2% des 11% visés», soit près d'un quart de l'effort), la promotion au  niveau national de nouvelles sources renouvelables de production de kilowatts (eau, solaire, vent, biomasse) semble porter ses fruits à en croire le ministre à l'Energie, Claude Turmes (Déi Gréng): «Le Luxembourg est en bonne voie pour réaliser son objectif de 11%».


Windmühle
L'énorme potentiel santé des énergies renouvelables
La transition vers les énergies renouvelables pourrait réduire jusqu'à 80% d'ici 2050 les impacts de la pollution de l'air sur la santé, selon une étude publiée ce mardi.

Cet optimisme s'appuie d'abord sur un fait. Le pays a bien atteint le palier intermédiaire fixé pour la période 2017-2018. Le taux visé était de 7,47%, les chiffres parlent de 7,67%. Mieux : l'année 2018 à elle seule a marqué une belle progression dans le ratio d'énergies vertes incluses dans le mix énergétique, avec 9,06% atteints. Pour mémoire, en 2013, le pourcentage n'était que de 3,66%

Et Claude Turmes de souligner les progrès 2018 (dernières données validées). Ainsi, la part d'énergies renouvelables dans la consommation du secteur «Electricité» se situe au-dessus des 9%, la part dans le secteur «Chaleur et froid» 8,78% et pour les «transports» 6,54%.

En 7ème position

A l'heure où le Luxembourg s'apprête à mettre en service son plus grand champ de panneaux solaires sous les émetteurs RTL de Junglinster et Beidweiler, le ministre de l'Energie peut se féliciter du développement du photovoltaïque dans le pays. En cinq ans, le nombre d'installations et la production d'énergie en lien avec les UV a progressé de 60%. De quoi classer le Grand-Duché «à la 7ème position de l'Union européenne pour la capacité photovoltaïque par habitant».

Plus impressionnant encore est le développement de la production d'énergie fournie via les éoliennes luxembourgeoises. Sa croissance approche les 200%, entre 2013 et 2018 avec un nombre de centrales éoliennes installées en progrès de 35%. Les petites éoliennes des débuts ont cédé la place «à des modèles plus grands et plus performants», souligne encore Claude Turmes. 

Reste que pour la très grande majorité de ses besoins en électricité, le Luxembourg reste dépendant de fournisseurs à l'étranger. En 2016, l'Office européen des statistiques (Eurostat) quantifiait encore cette dépendance à 96,1%.



Sur le même sujet

Le plus puissant parc éolien du pays tourne à Wincrange
Les sept éoliennes inaugurées ce mardi à la frontière belgo-luxembourgeoise suffisent à «nourrir» en énergie 30.000 personnes. Un record. L'électricité produite au Luxembourg grâce à la force du vent atteindra près de 314 GWh en 2020. Ce que consomment environ 170.000 personnes !
Wandmillen, Windmuehlen, Foto Lex Kleren
La Suisse dit adieu à l'une de ses centrales nucléaires
Après 47 ans en service, le site de Mühleberg a été définitivement déconnecté ce vendredi du réseau en raison de la cherté de son entretien. Il s'agit d'une première sur le territoire de la Confédération qui n'a désormais plus que trois centrales.
Le soleil brille sur la Mégazone d'Illange
EDF Renouvelables vient de confirmer son souhait d'installer une centrale photovoltaïque de 45 hectares sur la zone industrielle au sud de Thionville. A défaut d'emplois, le site produira de l'énergie solaire dès 2022.
Turmes voit une centrale solaire à la place du nucléaire
Les réacteurs de Cattenom «n'étaient pas conçus pour durer 40 ans», rappelle Claude Turmes qui s'inquiète de «l'état de délabrement des équipements». Le ministre de l'Energie propose de créer une «grande usine à Thionville» pour produire de l'énergie solaire.
Centrale EDF  Cattenom. Atomzentrale Cattenom. exercice de sécurité. Photo: Guy Wolff
L'énergie solaire s'invite chez les CFL
A Dudelange, Déi Gréng veut transformer le vaste parking pour remorques de CFL-Multimodal en source d'énergie renouvelable. Le ministère de l'Energie assure vouloir porter le projet auprès de la société de chemins de fer.
Le site multimodal des CFL à Dudelange pourrait se couvrir de panneaux photovoltaïques.