Changer d'édition

Les écoles un peu moins touchées par le covid
Luxembourg 14.05.2021

Les écoles un peu moins touchées par le covid

Les écoles un peu moins touchées par le covid

Photo: AFP
Luxembourg 14.05.2021

Les écoles un peu moins touchées par le covid

Jean-Michel HENNEBERT
Jean-Michel HENNEBERT
297 cas positifs ont été détectés dans 300 classes au cours de la semaine du 3 au 9 mai, indique vendredi le ministère de l'Education nationale. Soit un très léger recul par rapport à la semaine précédente, même si plusieurs élèves de classes de seconde du Lycée Vauban ont été testés positifs.

Les devoirs imposés aux élèves du pays semblent porter leurs fruits. Pour la semaine du 3 au 9 mai, 300 classes ont été impactées par la présence de 297 cas positifs, indique vendredi le ministère de l'Education nationale. Des chiffres en léger recul par rapport à la semaine précédente, mais qui ne signifient pas encore la fin de la pandémie. La preuve avec le signalement de quatre cas positifs au sein de plusieurs classes de seconde du Lycée Vauban, tous liés à une contamination au sein de l'établissement.


Lok , Grundschule Cents , Luxemburg-Stadt ,Covid Schnelltest Schulen , Corona , Covid-19 , Schule Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Des autotests à l'école perçus comme «rassurants»
Depuis lundi, écoliers et lycéens se doivent de pratiquer des tests rapides pour lutter contre la pandémie. Une nouvelle pratique plutôt bien acceptée par les principaux concernés qui assurent «contribuer à la sécurité de tous».

Au final, ce sont donc 266 élèves et 21 adultes qui ont été atteints par le virus, dans 132 établissements scolaires. Un chiffre stable qui devrait permettre de maintenir l'objectif de maintenir les classes ouvertes jusqu'aux vacances estivales, comme souhaité par Claude Meisch (DP), ministre de l'Education nationale.

A noter que les prochaines données devraient être meilleures, puisque les lycéens passant leurs examens de fin d'année ont obtenu de la part du ministère la possibilité de passer leur trois dernières journées de classe à domicile. Objectif:  limiter de facto toute éventuelle chaîne de contamination à la veille des journées d'examens qui débuteront ce lundi.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Lundi 17 mai, les épreuves écrites des examens de fin d'études secondaires débuteront. Encore quelques jours de révision avant de se retrouver devant les sujets d'épreuves. Le tout dans le respect de nouvelles règles sanitaires.
30.04.2020, Baden-Württemberg, Tübingen: Eine Lehrerin bereitet in der Gemeinschaftsschule West Namensschilder für Sitzplätze vor. Ab 4. Mai findet für Abschlussklassen wieder Unterricht statt. Dabei gelten besondere Hygienemaßnahmen, um eine Ansteckung mit dem Coronavirus zu vermeiden. (zu dpa: «Schulen öffnen wieder») Foto: Sebastian Gollnow/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Depuis lundi, écoliers et lycéens se doivent de pratiquer des tests rapides pour lutter contre la pandémie. Une nouvelle pratique plutôt bien acceptée par les principaux concernés qui assurent «contribuer à la sécurité de tous».
Lok , Grundschule Cents , Luxemburg-Stadt ,Covid Schnelltest Schulen , Corona , Covid-19 , Schule Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Le ministère de l'Education a répondu favorablement ce mardi à la demande des lycéens de suspendre le présentiel avant le début des examens de fin d'année. D'autres mesures préventives sont également prévues pour le jour J.
Sollicité par des lycéens, le ministre de l'Education nationale entend discuter d'une suspension du présentiel à partir du 9 mai avec les représentants des élèves. A l'approche des examens de fin d’études secondaires, les adolescents s'inquiètent des risques de contamination.
Maintenus malgré la crise sanitaire, 3.545 candidats passeront ce lundi 25 mai les examens de fin d'études secondaires. Des examens non sans adaptations, tant au niveau du contenu que des conditions.
Lokales, Rentree für die Abschlussklassen, Schüler des  Lycée Hubert Clement, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
Au jour un du déconfinement scolaire, l'UNEL et le SEW/OGBL se rebellent contre un ministre de l'Education nationale sourd à leur demande et appellent les élèves de terminale à continuer à télé-étudier et les professeurs à être indulgents.
Lokales, Rentree für die Abschlussklassen, Schüler des  Lycée Hubert Clement, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort