Changer d'édition

Les demandes de chômage partiel en baisse
Luxembourg 21.09.2020 Cet article est archivé

Les demandes de chômage partiel en baisse

Signe d'une légère reprise économique, les demandes d'octroi de chômage partiel sont passées sous la barre des 3.000 en septembre

Les demandes de chômage partiel en baisse

Signe d'une légère reprise économique, les demandes d'octroi de chômage partiel sont passées sous la barre des 3.000 en septembre
Photo: Gerry Huberty
Luxembourg 21.09.2020 Cet article est archivé

Les demandes de chômage partiel en baisse

Jean-François COLIN
Jean-François COLIN
2.849 requêtes ont été introduites par des entreprises au mois de septembre. 99,1% des dossiers ont été validés par le dernier Comité de conjoncture, annonce lundi le ministère de l'Economie. Ces demandes accordées pour le mois d'octobre concernent 23.122 salariés.

L'objectif du gouvernement étant de réduire le chômage partiel pour relancer l'emploi, sûr que Xavier Bettel et son équipe apprécieront le dernier bulletin du Comité de conjoncture publié ce lundi. Confirmant l'embellie économique, ces demandes de soutien des entreprises auprès de l'Etat ne cessent en effet de diminuer depuis plusieurs mois.

Là où 3.670 demandes de chômage partiel avaient été enregistrées en juin, puis 3.162 en juillet et 3.085 en août, ce ne sont «plus que» 2.849 entreprises qui ont introduit une telle requête en septembre afin d'en bénéficier en octobre. Après analyse des dossiers, le Comité de conjoncture a statué favorablement sur 2.825 demandes - soit 99,1% de l'ensemble -, contre 3.010 le mois précédent (97,5%). Ces demandes accordées pour le mois d'octobre concernent 23.122 salariés par rapport à 15.690 salariés pour le mois précédent.

Le Comité de conjoncture rappelle que les demandes pour le mois de novembre doivent être introduites exclusivement via MyGuichet.lu entre le 1er et le 12 octobre. Pour rappel, le dispositif reste maintenu jusqu'au 31 décembre 2020.  Pour une note globale proche des 1,2 milliard d'euros à charge de l'État, selon les estimations faites par le ministère de l'Économie. La prochaine réunion du Comité de conjoncture est quant à elle fixée au 28 octobre. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

«La crise actuelle ne constitue pas un alibi»
Jean-Paul Olinger, directeur de l'Union des entreprises luxembourgeoises (UEL), estime que le chômage partiel devrait se poursuivre pendant une bonne partie de 2021 et devrait constituer une réponse aux conséquences de la crise. A l'image de ce qui se passe ailleurs en Europe.
Wirtschaft, Interview mit Jean-Paul Olinger, UEL, Unions des Entreprises Luxembourgeoise, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Retour à l'envoyeur pour le chômage partiel
Le ministère du Travail vient d'envoyer aux entreprises ayant bénéficié du soutien financier un rappel : elles doivent vite rembourser le trop-plein éventuellement perçu. Il est question de 320 millions à rembourser l'Etat.
ILLUSTRATION ARCELOR MITTAL USINE BELVAL. Vendredi 30 Novembre 2012. © PHOTO/NICOLAS BOUVY
L'économie du pays se relance
Les signaux positifs entrevus durant le mois d'août semblent se confirmer pour cette rentrée. Même si tous les indicateurs ne sont pas au vert, la fondation Idea estime que les perspectives économiques s'améliorent.
Geschäftstrasse, Einkaufen, Corona, Shopping, Foto: Lex Kleren/Luxemburger Wort
L'intérim fait les frais de la crise
D'une année à l'autre, le nombre de personnes en mission intérimaire au Luxembourg a diminué de près de deux tiers. Il est vrai que ce type de contrat est principalement utilisé par des branches dont l'activité a chuté ces mois derniers.
online.fr, Post, neues Gebaüde in rue du commerce, Gespräch mit Tom  Weier und Holger Beinig, Bauarbeiten Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort
14.722 entreprises en chômage partiel
Le ministère de l'Economie a déjà versé plus de 860 millions d'euros pour assurer le versement des salaires des employés concernés. Si le dispositif reste maintenu jusqu'au 31 décembre, sa poursuite au-delà reste à déterminer.
A worker welds medal truck parts at a factory in Weifang in China's eastern Shandong province on August 14, 2020. (Photo by STR / AFP) / China OUT