Changer d'édition

Les demandes d'asile en forte hausse en ce début d'année
Luxembourg 2 min. 29.03.2022
Réfugiés au Luxembourg

Les demandes d'asile en forte hausse en ce début d'année

En janvier dernier, 134 demandes de protection internationale ont été introduites. Le mois dernier, en février, ce chiffre est même grimpé à 147.
Réfugiés au Luxembourg

Les demandes d'asile en forte hausse en ce début d'année

En janvier dernier, 134 demandes de protection internationale ont été introduites. Le mois dernier, en février, ce chiffre est même grimpé à 147.
Photo: AFP
Luxembourg 2 min. 29.03.2022
Réfugiés au Luxembourg

Les demandes d'asile en forte hausse en ce début d'année

Simon MARTIN
Simon MARTIN
Alors que la crise sanitaire avait fait baisser considérablement les chiffres des demandes de protection internationale, celles-ci retrouvent leur rythme habituel, bien qu'il soit trop tôt pour évaluer les conséquences du conflit ukrainien sur les statistiques.

Ils sont des milliers d'Ukrainiens à être arrivés au Grand-Duché depuis le début de l'invasion russe. Des femmes, des hommes et des enfants fuyant la guerre et l'atrocité des combats se déroulant actuellement en Ukraine. Ces derniers bénéficient d'une protection temporaire, leur permettant donc de ne pas passer par la procédure d'asile normale. Ce régime s'applique à toutes les personnes qui vivaient en Ukraine au moment où la guerre a éclaté, y compris les non-Ukrainiens. Ce droit leur permet notamment d'obtenir un permis de travail au Luxembourg.


„Es gibt keine Diskriminierung“ betont Außen- und Immigrationsminister Jean Asselborn (LSAP) mit Blick auf den Umgang mit den Flüchtlingen aus der Ukraine.
Comment le Luxembourg entend maîtriser l'afflux de réfugiés
L'accueil et la prise en charge des réfugiés en provenance d'Ukraine constituent un défi pour le Luxembourg. Deux aspects en particulier donnent du fil à retordre au ministre des Affaires étrangères et de l'Immigration.

Toutefois, ce régime spécial et l'arrivée massive de réfugiés ukrainiens ne doit pas faire oublier qu'au même moment, de nombreux autres réfugiés en provenance, pour la plupart, d'autres pays en guerre, continuent d'arriver au Luxembourg. A en croire les dernières statistiques délivrées par la direction de l'Immigration, le phénomène a connu une forte hausse en ce début d'année. 

Ainsi, en janvier dernier, 134 demandes de protection internationale ont été introduites. Le mois dernier, en février, ce chiffre est même grimpé à 147. En 2021, ce chiffre était de 67 en janvier et 65 en février. Si l'on constate une forte augmentation dans les demandes, on est cependant encore loin des statistiques d'avant la crise sanitaire. Ainsi, en janvier 2019, il y avait eu 226 demandes de ce type et 183 en février. 

Une chute à cause de la crise sanitaire 

Cela s'explique forcément par la crise du covid-19 qui avait fait drastiquement chuter les chiffres des demandes de protection internationale. Avec la fin de la majorité des restrictions sanitaires un peu partout en Europe, les arrivées, de même que les demandes d'asile, ont repris de plus belle. 


Ukrainian evacuees walk at the Ukrainian-Romanian border in Siret, northern Romania, on March 16, 2022. - More than three million people have fled Ukraine since the start of the invasion, the UN migration agency IOM says. Around half are minors, says the UN children's agency. (Photo by Armend NIMANI / AFP)
Une offre de scolarisation adaptée aux élèves ukrainiens
Le ministère de l’Éducation nationale, de l’Enfance et de la Jeunesse met tout en œuvre pour faire face à l'augmentation inédite du nombre de primo-arrivants au Luxembourg. La voie internationale anglophone est privilégiée.

Mais d'où proviennent ces réfugiés? Pour la plupart, il s'agit de Syriens. En effet, rappelons que la guerre civile continue de faire rage en Syrie. Rien que pour le mois de février 2022, 59 personnes de nationalité syrienne ont introduit une demande de protection temporaire. Parmi les 147 demandes de février dernier, on notera également 25 personnes venues d'Érythrée, douze du Venezuela, dix d'Afghanistan ou encore six personnes de nationalité turque. 

52% de dossiers validés

Evidemment, qui dit demande de protection internationale ne veut pas forcément dire reconnaissance du statut de réfugié. En effet, sur les 402 décisions prises en janvier, 146 ont permis une reconnaissance du statut de réfugié et 63 autres personnes se sont vu attribuer le statut conféré par la protection subsidiaire, ce qui donne droit à un séjour limité au Luxembourg. Cela correspond donc à un taux de reconnaissance de l'ordre de 52%. Les autres demandes ventilées par l'Immigration sont donc des refus de protection internationale, des retraits implicites de la procédure, des exclusions ou encore des révocations.

A noter que le Luxembourg a également accueilli des réfugiés en provenance d'autres pays européens comme l'Allemagne ou la Grèce. Enfin, le Luxembourg a également acté trois retours forcés ainsi que 19 retours volontaires dans le pays d'origine de ces demandeurs d'asile.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet