Changer d'édition

Les délais ne s'arrangent pas pour la CNS
Luxembourg 16.06.2022
Remboursement des soins

Les délais ne s'arrangent pas pour la CNS

Les délais de traitement des frais médicaux par la CNS ne se réduisent pas.
Remboursement des soins

Les délais ne s'arrangent pas pour la CNS

Les délais de traitement des frais médicaux par la CNS ne se réduisent pas.
Photo : Schutterstock
Luxembourg 16.06.2022
Remboursement des soins

Les délais ne s'arrangent pas pour la CNS

Pascal MITTELBERGER
Pascal MITTELBERGER
Le délai pour le remboursement des frais de santé ne se réduit pas, il est toujours de cinq semaines en moyenne pour les assurés de la CNS. Le ministre Claude Haagen promet des améliorations grâce à la digitalisation.

Preuve que le problème est loin d'être réglé, le sujet du délai de remboursement des frais de santé par la Caisse nationale de santé (CNS) revient une nouvelle fois dans l'actualité, par l'entremise d'une question parlementaire du député Mars Di Bartolomeo (LSAP) au ministre de la Sécurité sociale Claude Haagen (LSAP).


Der LCGB befürchtet, dass die Kasse der CNS in drei bis vier Jahren leer sein wird, wenn die Regierung sich nicht um zusätzliche Einnahmequellen bemüht.
Des retards dans les remboursements de la mutuelle
La procédure de remboursement de la mutuelle accumule les retards. Les ménages à faibles revenus sont ainsi davantage pénalisés.

Ainsi, ce dernier indique que «la situation des départements de la CNS en charge du remboursement des prestations de soins de santé n’a pas considérablement changé» et «les délais restent relativement élevés» depuis une question similaire formulée mi-février. Il faut toujours autour de cinq semaines pour qu'une facture soit traitée, contre une durée dite habituelle de deux à trois semaines maximum.

Des outils digitaux «dans un avenir proche»

Les raisons de ces retards ont déjà été listées par le passé : augmentation soudaine des demandes, manque de personnel en raison de la crise sanitaire et d'un réajustement interne des collaborateurs dans le cadre de la numérisation, ainsi qu'un problème de recrutement.


Der langjährige Bürgermeister von Diekirch möchte im Gesundheitswesen vor allem bei der Digitalisierung vorankommen.
Claude Haagen: «Pour moi, la CNS n'est pas une banque»
100 jours au pouvoir: le nouveau ministre de la Sécurité sociale veut surtout mettre un coup d’accélérateur dans le domaine de la numérisation.

Le sujet de la numérisation a d'ailleurs été effleuré par le ministre Claude Haagen, qui n'a toutefois pas précisé de calendrier. «Globalement, la mise en œuvre du projet de digitalisation de la procédure de prise en charge des mémoires d’honoraires continue », explique-t-il, évoquant des «outils qui seront opérationnels dans un avenir proche». D'abord pour accélérer les remboursements, ensuite pour mettre en place le paiement immédiat direct (PID).

Les autres caisses bien mieux loties

Enfin, toujours interrogé par Mars Di Bartolomeo, Claude Haagen a donné des détails sur les délais de remboursement des caisses de maladie qui ne font pas partie de la CNS. Résultat : elles s'en tirent toutes bien mieux. A savoir deux semaines pour la Caisse de maladie des fonctionnaires et employés communaux (CMFEC) quand il s'agit de frais médicaux nationaux ; deux à trois semaines pour la Caisse de maladie des fonctionnaires et employés publics (CMFEP) ; et quasiment aucun délai pour l'Entraide médicale des CFL. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.