Changer d'édition

Les décès causés par le cancer à la hausse
Luxembourg 2 min. 06.01.2020 Cet article est archivé

Les décès causés par le cancer à la hausse

1.160 personnes sont décédées du cancer au Luxembourg durant l'année 2017.

Les décès causés par le cancer à la hausse

1.160 personnes sont décédées du cancer au Luxembourg durant l'année 2017.
Photo: fondation cancer
Luxembourg 2 min. 06.01.2020 Cet article est archivé

Les décès causés par le cancer à la hausse

La Direction de la santé a publié ses derniers résultats sur les principales causes de mortalité au Grand-Duché. Malgré une légère baisse, les maladies cardiovasculaires restent la cause principale alors que le cancer chez les femmes progresse.

(ER) - Les maladies de l'appareil circulatoire et le cancer demeurent les principales causes de décès au Luxembourg selon les dernières statistiques publiées ce lundi par la Direction de la santé. Des chiffres qui concernent l'année 2017. 

4.137 décès ont été constatés à travers le pays, soit une hausse de 4% par rapport à l'année 2016. Quand on se penche en détails sur les causes de mortalité, les maladies cardiovasculaires représentent la première cause de décès avec 30,8% (1.276 personnes). 

Le cancer en légère hausse

Un chiffre qui n'a pratiquement pas évolué par rapport à 2016 (1.264 décès) même si la part des décès par maladies cardiovasculaires continue à diminuer (31,8% en 2016). 

Le cancer reste la deuxième cause de décès, avec 28,0% de tous les décès (1.160 personnes contre 1.121 personnes). Selon le sexe, on constate une baisse chez les hommes (-28 décès) et une hausse chez les femmes (+67 décès) en comparaison avec l'année 2016. 

Chez les hommes, la diminution observée s'explique surtout par la baisse du nombre de décès par cancer du poumon alors que chez les femmes, le nombre des trois cancers les plus fréquents a augmenté: cancer du sein (+13 décès), cancer du poumon (+25 décès) et cancer colorectal (+10 décès). En clair, maladies cardiovasculaires et cancer concernent près de 60% des cas de mortalité. 

Parmi les autres principales causes de décès, les maladies de l'appareil respiratoire (7,6%), les troubles mentaux et du comportement (5,5%), les causes externes (accidents, suicides et autres, 5,3%).     

Equilibre femme-homme

Les chiffres de l'année 2017 ont également mis en évidence la hausse du nombre de décès consécutifs à une maladie infectieuse et parasitaire mais aussi une maladie de l'appareil génito-urinaire. En revanche, le taux de mortalité infantile est resté stable (48). 

Le ratio entre femmes (2.075 décès) et hommes (2.062 décès) demeure équilibré. Les hommes sont décédés en moyenne à l'âge de 73 ans et les femmes à l'âge de 80 ans.

En moyenne, 11 personnes sont décédées par jour, 80 par semaine et 345 par mois. C'est en janvier que le nombre le plus élevé de décès a été enregistré, avec 447 décès. A l'opposé, le mois d'août est le moins meurtrier au Grand-Duché avec 283 personnes décédées.


Sur le même sujet

Près de 1.100 personnes meurent d'un cancer au Luxembourg chaque année. Les hommes sont plus touchés que les femmes car ils sont «plus soumis à des facteurs de risques», explique la directrice de la Fondation cancer. Mais le facteur de risque le plus important reste l'âge.
Le ministère de la santé a communiqué les statistiques des causes de décès au Luxembourg en 2015. Résultat: les maladies cardiovasculaires et le cancer sont responsables de 58,4% des décès au Luxembourg
Le cancer est la première cause de mortalité au Luxembourg et tue chaque année 8,2 millions de personnes.
Deux rapports alertent sur l'explosion des décès par cancers chez les femmes, lié en particulier au cancer du sein: les cancers pourraient ainsi tuer 5,5 millions de femmes chaque année dans le monde en 2030 contre 3,5 millions en 2012
Le cancer du sein est le premier à atteindre les femmes.