Changer d'édition

Les couches resteront taxées à 17%
Luxembourg 2 min. 10.03.2021 Cet article est archivé

Les couches resteront taxées à 17%

En raison des sommes dépensées en couches, le budget hygiène des bébés de 6 mois est trois fois plus élevé que celui des enfants de 5 ans, estime le Statec.

Les couches resteront taxées à 17%

En raison des sommes dépensées en couches, le budget hygiène des bébés de 6 mois est trois fois plus élevé que celui des enfants de 5 ans, estime le Statec.
Luxembourg 2 min. 10.03.2021 Cet article est archivé

Les couches resteront taxées à 17%

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Le député déi Lénk David Wagner suggérait que soit appliqué le taux réduit de 3% sur ce type de produit d'hygiène. Il n'en sera rien pour les protections bébé comme les modèles pour adultes.

Pierre Gramegna ne gère pas seulement 16 milliards d'euros de dette publique, un budget annuel de l'ordre de 21 milliards. Il arrive parfois au ministre des Finances du Luxembourg de devoir mettre le nez sur des problèmes de couches-culottes. En tout cas du taux de TVA à appliquer à ce bien de consommation utile non seulement aux bambins mais aussi aux personnes souffrant d'incontinence. Mais dans l'état actuel, rien n'évoluera sur ce dossier.


Le conseil arbitral de la sécurité sociale a déjà été saisi par plusieurs familles remettant en cause le refus de leur dossier par la Caisse pour l'avenir des enfants qui gère le congé parental.
Le Luxembourg rappelé à l'ordre sur le congé parental
La Cour européenne de justice vient de statuer sur l'illégalité pour la Caisse pour l'avenir des enfants à refuser ce type de congé sous prétexte que le requérant ne travaille plus au Luxembourg.

La question a été soulevée par le député David Wagner (déi Lénk). Le parlementaire aurait ainsi aimé que, comme c'est le cas pour les produits hygiéniques et menstruels féminins de première nécessité (tampons et protège-slips notamment), une taxe allégée à 3% soit accordée aux couches pour bambins ou adultes. Mais deux ans après la mise en place de ce taux super réduit pour les produits cités, Pierre Gramegna assure que copier la mesure n'est pas envisageable.

A cela une explication : «L'application de taux réduits en matière de TVA n'est possible que lorsque celle-ci est prévue par le cadre législatif communautaire». Et l'Europe n'a pas intégré les couches dans ses priorités. La TVA restera donc au niveau de 17% au Grand-Duché, pour l'heure. Par contre, dans la réponse adressée ce mercredi au parlementaire, Pierre Gramegna élude une question qui lui était adressée : «Monsieur le ministre n’est-il pas d’avis que tout produit hygiénique et sanitaire de première nécessité devrait être gratuitement mis à disposition de la population?»

En juillet 2020, le Statec s'était penché sur le coût de l'arrivée d'un nouvel enfant dans une famille. Etude dont il ressortait clairement que les couches «plombent le budget pour les bébés». D'après les calculs, pour une famille luxembourgeoise, il fallait compter sur un budget mensuel de l'ordre de 54 euros pour ce seul poste de dépenses pour un bambin de moins de six mois (soit de l'ordre de 650€/an).

Et les statisticiens d'indiquer dans leurs travaux que «jusqu’à ce que l’enfant soit propre, il a besoin de 4.500 à 6 000 couches jetables». Entre deux et trois ans, l'enfant aura entamé son parcours vers la propreté, ce qui entraînera une baisse dans le budget des couches. Il sera toutefois alors temps de prévoir des visites chez le coiffeur tous les deux mois à partir de trois ans, «ce qui fait monter le budget hygiène du corps à 12 euros pour les enfants de trois et de cinq ans».

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

En février, la facture des ménages a baissé. Le Statec révise ainsi son taux d'inflation à -0,7% par rapport au mois précédent. Une inversion de la tendance qui s'explique notamment par les effets des réductions en magasin.
Illustration, Lokales, Solden, soldes, Winterschlussverkauf, Foto: Luxemburger Wort/Anouk Antony
Né en mai dernier, le fils du Grand-Duc héritier aura bientôt une pièce de deux euros à son effigie circulant partout en Europe. Pour les collectionneurs, la Banque centrale du Luxembourg éditera des modèles plus rares.
ECPAT Luxembourg a dévoilé ce mercredi les résultats de son enquête nationale sur la perception de l'exploitation sexuelle des plus jeunes. Cette étude insiste entre autres pour une plus grande sensibilisation de ce fléau.
Depuis 2009, les demandes d'interruption volontaire de grossesse adressées au Planning familial ne sont plus réorientées vers l'étranger. Et ça change tout, comme le rappelle la structure dans son rapport annuel.
Suite à l'adoption de la loi budgétaire 2019 par les députés, de nouvelles dispositions entrent en vigueur ce mercredi. Certaines avec effet rétroactif au 1er janvier 2019.