Changer d'édition

Les contours de l'application corona se dessinent
Luxembourg 2 min. 31.08.2020

Les contours de l'application corona se dessinent

Si l'adoption de l'application corona n'est pas d'actualité, le gouvernement se tient prêt à répondre à une directive européenne instituant son introduction.

Les contours de l'application corona se dessinent

Si l'adoption de l'application corona n'est pas d'actualité, le gouvernement se tient prêt à répondre à une directive européenne instituant son introduction.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 31.08.2020

Les contours de l'application corona se dessinent

Le logiciel à télécharger n'entre toujours pas dans l'éventail des mesures prises par le gouvernement pour lutter contre la pandémie. Le Premier ministre l'a rappelé aux présidents de groupe du Parlement ce lundi. Toutefois, le pays se tient prêt à s'équiper pour répondre à une directive de Bruxelles.

(DH) - Le gouvernement reste sur ses positions. Le pays ne se dotera pas d'une application corona au niveau national, mais le Premier ministre et la ministre de la Santé ont précisé, lundi, que le pays se tient prêt à s'équiper «en cas de directive européenne» en ce sens. Autrement dit, l'obligation faite à tous les pays de l'UE de se doter d'une solution numérique face au covid-19.


Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La loi Covid s'appliquera jusqu'à fin 2020
Si le texte prévoyait une possible révision mois par mois, le gouvernement luxembourgeois a décidé que les mesures actuelles pourraient se poursuivre jusqu'au 31 décembre. Certains petits ajustements devant être discutés dès cette semaine.

Présents lors de la conférence des présidents, Xavier Bettel (DP) et Paulette Lenert (LSAP) rappellent qu'ils ont engagé le dialogue avec l'Institut de santé Robert-Koch pour parer à toute éventualité. Mais la stratégie reste basée sur  le dépistage massif de la population puisque l'application n'apporte pas «de réelle plus-value sanitaire», à en croire Xavier Bettel cité par Fernand Entgen (DP), le président de la Chambre. 

Si le consensus existait quant au fait de dupliquer au Grand-Duché l'application allemande, baptisée Corona-Warm app, l'information de la réunion tient dans le coût de l'opération: 4,5 millions d'euros.   


31.07.2020, Schleswig-Holstein, Heide: Ein Mann lässt sich an einer mobilen Teststation auf das Coronavirus testen. Bis zum Abend des 29.07.2020 gab es im Kreis Dithmarschen 44 Infektionen innerhalb von 7 Tagen. Wegen der stark gestiegenen Corona-Neuinfektionen gelten in der Dithmarscher Kreisstadt vom 31.07.2020 an wieder strengere Schutzmaßnahmen. Foto: Daniel Reinhardt/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Quand le ministère de la Santé zappe les non-résidents
Depuis jeudi, le comptage quotidien des «chiffres covid» obéit à une nouvelle méthodologie. Seuls les infections et les tests relatifs aux personnes résidentes sont désormais publiés. Une réaction face à la «mauvaise image» du Luxembourg à l'étranger.

«C'est une somme», s'exclame Fernand Entgen, qui indique que tous les présidents de groupe parlementaire estiment que «le résultat pourrait s'avérer minime par rapport à l'investissement consenti». 

Pour rappel, la Task Force de Research Luxembourg estime que la fin des congés, et par conséquent l'augmentation des contacts sociaux, devraient accélérer une reprise des infections. Une troisième vague est également évoquée par les scientifiques, mais le gouvernement estime que le pays est bien équipé en matériel, comme en personnel, et va s'en tenir à sa stratégie initiale.  

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

La loi Covid s'appliquera jusqu'à fin 2020
Si le texte prévoyait une possible révision mois par mois, le gouvernement luxembourgeois a décidé que les mesures actuelles pourraient se poursuivre jusqu'au 31 décembre. Certains petits ajustements devant être discutés dès cette semaine.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
La loi Covid s'appliquera jusqu'à fin 2020
Si le texte prévoyait une possible révision mois par mois, le gouvernement luxembourgeois a décidé que les mesures actuelles pourraient se poursuivre jusqu'au 31 décembre. Certains petits ajustements devant être discutés dès cette semaine.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
L'application corona refait parler d'elle
C'est par la porte de la Chambre des députés que la question revient faire débat. Elle sera au centre, lundi, de la Conférence des présidents de groupe au Parlement. Cela à l'initiative du gouvernement.
Dans les coulisses du traçage du virus
Chaque jour, la cellule de traçage de l'Inspection sanitaire luxembourgeoise tente d'identifier les personnes ayant été en contact avec le covid-19. Un véritable travail de détective avec un objectif précis : briser la chaîne de transmission du virus.
Lokales, Corona Covid-19,  Gesundheitsinspektion, Inspection Sanitaire, Tracing, Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
L'appli de traçage allemande disponible au Luxembourg
L'Institut Robert Koch, l'organisme allemand qui lutte contre les maladies infectieuses, annonce ce jeudi que l'application «Corona warn-app» est désormais téléchargeable au Grand-Duché. Et ce, alors que le gouvernement ne souhaite pas développer cette solution pour lutter contre la pandémie.
A flag with the logo of Germany's official "Corona Warn-App" contact tracing app is seen at the stadium prior to the German first division Bundesliga football match TSG Hoffenheim v FC Union Berlin on June 20, 2020 in Sinsheim, southwestern Germany. (Photo by Thomas KIENZLE / various sources / AFP) / DFL REGULATIONS PROHIBIT ANY USE OF PHOTOGRAPHS AS IMAGE SEQUENCES AND/OR QUASI-VIDEO
L'application de traçage séduit dix millions d'Allemands
Plus de 11% de la population allemande a déjà téléchargé l'appli «Corona warn-app» depuis le début de la semaine. Une annonce faite ce vendredi par l'Institut Robert Koch, l'organisme qui lutte contre les maladies infectieuses en république fédérale.
L'application de traçage séduit dix millions d'Allemands
Plus de 11% de la population allemande a déjà téléchargé l'appli «Corona warn-app» depuis le début de la semaine. Une annonce faite ce vendredi par l'Institut Robert Koch, l'organisme qui lutte contre les maladies infectieuses en république fédérale.
Le traçage, ce dispositif «sanitairement utile»
Dans un avis rendu lundi, la commission nationale d'éthique indique avoir conseillé au gouvernement d'envisager la mise en place d'une application pour smartphone destinée à suivre les patients infectés par le covid-19. Mais avec plusieurs réserves.
Le traçage des malades suscite le débat
Face à l'absence de stratégie commune de déconfinement au sein de l'Union européenne, le recours à l'utilisation des smartphones apparaît en revanche comme une piste partagée. Mais elle soulève des craintes, notamment au Luxembourg.
A man uses the Robert Koch Institute's coronavirus app 'Corona-Datenspende' (Corona Data Donation) on his smartphone in Dortmund, western Germany, on April 27, 2020 amid the novel coronavirus COVID-19 pandemic. - German Robert Koch Institute, responsible for disease control and prevention, developped an app to help to provide information and detect infections with the SARS-CoV-2 coronavirus which causes the Covid-19 disease. (Photo by Ina FASSBENDER / AFP)