Changer d'édition

Les contaminations sont en chute libre
Luxembourg 3 min. 26.05.2022
Pandémie au Luxembourg

Les contaminations sont en chute libre

Le nombre d'infections actives a, lui aussi, baissé, passant en dessous de la barre des 5.000 en date du 22 mai.
Pandémie au Luxembourg

Les contaminations sont en chute libre

Le nombre d'infections actives a, lui aussi, baissé, passant en dessous de la barre des 5.000 en date du 22 mai.
Photo: Martin Bühler/Bundeswehr/dpa
Luxembourg 3 min. 26.05.2022
Pandémie au Luxembourg

Les contaminations sont en chute libre

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Le nombre de personnes testées positives au covid-19 a chuté de 30% lors de la semaine du 16 au 22 mai, indique la Santé. Dans son rapport hebdomadaire, l'administration indique également que tous les autres indicateurs épidémiques sont en baisse.

La tendance baissière de l'épidémie de covid-19 observée depuis quelques semaines tend à se confirmer au Luxembourg. Une accalmie épidémique a poussé le gouvernement à acter la fin du masque dans les transports en commun, qui devrait être débattue à la Chambre la semaine prochaine.


Lokales,Interview mit Dr. Jean Claude Schmit - Update zur Corona-Pandemie.Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
«Nous voulons revenir à la normale»
La situation dans les hôpitaux est stable. Le directeur de la Santé, le Dr Jean-Claude Schmit, s'attend à de nouveaux assouplissements.

Ainsi, pour la semaine du 16 au 22 mai, le nombre de nouvelles contaminations observées a diminué de 30%, passant de 2.704 personnes testées positives la semaine précédente, à 1.879 pour la période de référence. Le nombre de tests PCR effectués, a également baissé, s'établissant à 9.178 contre 9.722 la semaine précédente, indique la Santé dans sa dernière rétrospective hebdomadaire. Pour rappel, en raison de la faible activité épidémique, le ministère a cessé l'envoi de son rapport journalier.

Logiquement, le nombre d'infections actives a, lui aussi, baissé, passant en dessous de la barre des 5.000 en date du 22 mai. Plus précisément, il se chiffrait à 4.846, contre 6.244 au 15 mai.

A l'image de la semaine précédente, le Luxembourg a encore enregistré trois nouveaux décès en lien avec le covid-19. L'âge moyen des personnes ayant succombé à la maladie est de 82 ans.

20% de tests positifs

L'accalmie se confirme par ailleurs du côté des hôpitaux. Ainsi, du 16 au 22 mai, 12 nouvelles admissions de patients positifs au coronavirus ont été dénombrées, soit une de moins que durant la période précédente. Dans les unités de soins intensifs en revanche, le nombre de lits occupés est passé de un à deux. Les patients hospitalisés ont en moyenne 61 ans.

S'il reste important, le taux de positivité des tests effectués chute de 7%, s'établissant à 20,47%. Même observation pour le taux de reproduction effectif, qui passe de 0,87 à 0,62. Lorsque ce dernier est inférieur à 1, cela signifie que l'activité épidémique est en train de ralentir. Le taux d'incidence pointe pour sa part à 291 cas pour 100.000 habitants sur sept jours, contre 419 cas la semaine précédente.


«La fin de la pandémie n'est pas en vue»
Le médecin Angelique Coetzee parle des sous-variantes BA.4 et BA.5. Il y a six mois, elle avait découvert le variant Omicron.

Si l'ensemble des indicateurs sont au vert, il reste difficile pour la Santé d'effectuer un contact tracing exhaustif, en raison du nombre de cas qui reste important. Impossible, alors, de déterminer chaque source probable de contamination. Ainsi, du 16 au 22 mai, 1.907 cas sur les 2.266 recensés au cours de la semaine ont été appelés. De cet échantillon, il en ressort que le cercle familial reste la source la plus fréquente de contamination (31%), suivie par les voyages à l'étranger (12%), l'éducation (9%) et les loisirs (7%) et le travail (7%).

78,7% de vaccinés

Si elle est loin de son pic en termes de doses injectées, la campagne de vaccination se poursuit au Luxembourg. Du 16 au 22 mai, ce sont ainsi 2.704 doses qui ont été administrées, dont 83 premières doses, 106 secondes doses, 576 premières doses de rappel, 1.937 deuxièmes doses de rappel, et enfin 2 troisièmes doses de rappel par rapport à un schéma complet. Avec 1.282.044 doses injectées, cette campagne a permis de vacciner totalement 473.434 personnes, ce qui correspond à un taux de vaccination de 78,7% par rapport à la population vaccinable.


A woman receiving a Covid-19 vaccine at a centre in Luxembourg last year
Les doses de vaccins trouvent difficilement preneurs
Alors que le rythme de la vaccination diminue à mesure que la campagne avance, des doses de vaccins commandées par le Grand-Duché arrivent à leur date de péremption. Ces dernières ne peuvent pas toutes faire l'objet de dons envers des pays tiers.

Notons pour les personnes ne disposant pas encore d'un schéma complet, que le «Impf-Bus Tour» poursuit sa tournée. Pour pouvoir se faire injecter une première dose, ou une dose de rappel, il est nécessaire de s'y rendre muni de sa carte d'identité et de sa carte CNS.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Depuis plusieurs semaines, circulent sur internet de prétendues révélations sur la «dangerosité» du vaccin anti-covid, qui seraient issues des «Pfizer documents». Si ces documents existent bien, ils ont été déformés et décontextualisés.
La rétrospective de la semaine du 25 avril au 1er mai confirme un ralentissement de l'épidémie de covid au Luxembourg. Vu la situation stable dans les hôpitaux, la Santé ne publiera plus de rapport journalier à partir du 16 mai.
24.11.2021 Dépistage , Nachweis , Entnahme von Proben , Test PCR , Test auf Covid-19 , Covid  , Corona , Proben,  Virus Coronavirus , Covid-19 ,  Foto : Marc Wilwert / Luxemburger Wort