Changer d'édition

Les contaminations bondissent de 110% en une semaine
Luxembourg 3 min. 06.01.2022 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

Les contaminations bondissent de 110% en une semaine

Le nombre de tests PCR effectués entre le 27 décembre et le 2 janvier est de 23.008, contre 25.070 la semaine précédente.
Pandémie au Luxembourg

Les contaminations bondissent de 110% en une semaine

Le nombre de tests PCR effectués entre le 27 décembre et le 2 janvier est de 23.008, contre 25.070 la semaine précédente.
Photo : AFP
Luxembourg 3 min. 06.01.2022 Cet article est archivé
Pandémie au Luxembourg

Les contaminations bondissent de 110% en une semaine

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Entre le 27 décembre et le 2 janvier, 5.641 personnes ont été testées positives au covid-19 au Luxembourg. Un chiffre record, qui représente une augmentation de 110% par rapport à la semaine précédente.

Désormais, plus aucun doute ne plane quant à la contagiosité d'Omicron. Au Grand-Duché, les records absolus de contamination ont été battus coup sur coup, le 29 et le 30 décembre, avant d'être à nouveau dépassés le 4 janvier. La quatrième vague épidémique de covid-19 déferle sur le pays, où le nombre d'infections actives est toujours plus grand.


03.01.2022, Bayern, Bayreuth: Intensivpfleger Oliver Sablowski (l) testet eine Passantin mit einem Antigen-Schnelltest. Er betreibt mit einem Lastenrad eine mobile Corona-Teststation. Foto: Daniel Vogl/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Que faire en cas de test positif au covid-19?
Durée d'isolement, autotest à réaliser à domicile, attestation de guérison... Les recommandations à suivre après avoir été testé positif au covid-19 diffèrent dans la Grande Région. Tour d'horizon de ces différentes règles.

Ainsi, les nouvelles contaminations enregistrées entre le 27 décembre et le 2 janvier ont été au nombre de 5.641. C'est une augmentation de 110% par rapport aux 2.688 cas recensés la semaine précédente, rapporte la Santé dans son rapport hebdomadaire. Pourtant, le nombre de tests PCR effectués au cours de la semaine a diminué, pour passer de 25.070 à 23.008, faisant passer le taux de positivité des tests pratiqués de 10,72% à 24,52%.

Si toutes les tranches d'âge sont concernées par cette envolée épidémique, la plus grande augmentation du taux d'incidence a été enregistrée chez les résidents de 75 + ans, indique la Santé. En une semaine, cette catégorie de la population a enregistré une hausse de 182% du nombre de cas pour 100.000 habitants, tandis que le taux d'incidence des 15-29 ans est en hausse de 178%.

Ces nombreuses contaminations ont fait grimper le nombre d'infections actives en flèche, passant de 5.487 le 26 décembre à 8.448 en date du 2 janvier. Parmi ces malades, l'âge moyen est de 33,9 ans. 


La majorité des patients hospitalisés sont non vaccinés
Le ministère de la Santé a fait le point sur la situation épidémiologique dans son dernier bulletin hebdomadaire. Il en ressort que plus de la moitié des personnes hospitalisées pour une infection au covid-19 ne sont pas vaccinées.

Si l'école était l'une des sources majeures de contaminations lors du mois de décembre, la période de congés a eu une incidence sur les lieux de contamination. Le cercle familial reste la source la plus fréquente, car elle représente 32,8% des cas. Elle est suivie par les voyages à l'étranger (10,5%), les loisirs (4,8%) et le travail (3,1%). 

Du côté des hospitalisations, 47 nouvelles admissions de patients positifs au covid-19 ont été enregistrées entre le 26 décembre et le 2 janvier dans les unités de soins normaux. Parmi ces patients, 22 n'étaient pas vaccinés tandis que 25 présentaient un schéma vaccinal complet. En unité de soins intensifs, le nombre de lits occupés est passé de 19 à 20. Au total, 14 de ces patients n'étaient pas vaccinés. La moyenne d'âge des personnes hospitalisées a diminué, passant de 61 à 56 ans. La maladie a également été la cause de cinq nouveaux décès dans le pays la semaine dernière. L'âge moyen des disparus est de 77 ans.

Malgré les fêtes de fin d'année, la campagne de vaccination s'est poursuivie au Grand-Duché. Entre le 27 décembre et le 2 janvier, 30.991 doses de vaccin anti-covid ont été administrées au total. Les personnes présentant un schéma vaccinal complet sont désormais au nombre de 444.896, ce qui correspond à un taux de vaccination de 80,4% de la population de 12 ans et plus.

Une vaccination qui se poursuit cette semaine dans les différents centres du pays. Pour rappel, le centre de vaccination du Hall Victor Hugo a temporairement fermé ses portes pour être transféré dans les locaux de Luxexpo The Box, en raison d'un problème technique. Les autres centres de vaccination, situés à Esch-Belval, à Ettelbruck et au Findel, restent ouverts selon leurs horaires habituels. Les centres temporaires continuent d'investir les galeries commerciales du pays, tandis qu'un nouveau pop-up de vaccination a ouvert ses portes à la gare centrale de Luxembourg, ce jeudi. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Les personnes vaccinées verront leur durée d'isolement réduite de dix à six jours, en cas de test positif au covid-19. Une décision qui permet au Luxembourg de s'aligner par rapport à ses voisins européens.
A partir du 15 janvier, les salariés ayant reçu une première dose de vaccin anti-covid pourront avoir accès gratuitement à des tests antigéniques certifiés dans l'un des cinq centres déployés par l'armée.
Lokales, Xavier Bettel & Francois Bausch besuchen die Kaserne Grand-Duc Jean-Härebierg,Armee. Foto:Gerry Huberty/Luxemburger Wort
La cour grand-ducale a annoncé ce mardi que le test de Son Altesse Royale le Grand-Duc s'était révélé positif au covid-19. Il se trouve actuellement à l'isolement.
Face à la forte croissance des nouvelles infections, le ministère de la Santé annonce adapter la cellule de Contact Tracing dès ce vendredi avec un nouveau fonctionnement.