Changer d'édition

Les conséquences indigestes de l'incendie d'Echternach
Luxembourg 2 min. 04.10.2019

Les conséquences indigestes de l'incendie d'Echternach

A Rosport-Mompach, il est recommandé d'écarter tout fruit ou légume portant des traces de suie.

Les conséquences indigestes de l'incendie d'Echternach

A Rosport-Mompach, il est recommandé d'écarter tout fruit ou légume portant des traces de suie.
Photo: Pierre Matgé
Luxembourg 2 min. 04.10.2019

Les conséquences indigestes de l'incendie d'Echternach

Après le feu à Euro-Composites, mardi, les citoyens des environs sont invités par le ministère de la Santé à se méfier des fruits et légumes portant des traces de suie. Les aliments du verger et du potager doivent être soigneusement lavés avant consommation.

Des explosions et un immense panache de fumée: voilà ce que les témoins de l'incendie qui s'est déclaré mardi dernier dans la zone industrielle d'Echternach ont gardé en mémoire. Si le sinistre a vite été maîtrisé au sein de l'usine Euro-Composites, voilà que l'incident refait parler de lui. Et c'est une lettre du directeur de l'Autorité de sanitaire qui met en alerte.

Interrogé par Romain Osweiler, bourgmestre de Rosport-Mompach, sur d'éventuels risques liés à l'épais nuage de fumée, le Dr Jean-Claude Schmit a adressé une lettre à l'élu. En effet, compte tenu des produits chimiques qui se sont enflammés d'éventuelles contaminations auraient pu être redoutées. Aussi, le message du ministère de la Santé se veut-il préventif d'abord, rassurant ensuite.


Lokales, feu Euro-Composite, Echternach, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
Les pompiers contrôlent l'incendie d'Euro-Composites
A la suite d'une explosion, un incendie s'est déclaré sur le site de l'entreprise spécialisée dans la production d'éléments en matériaux composites. Les 100 soldats du feu envoyés dans la zone industrielle d'Echternach ont maîtrisé le sinistre aux alentours de 15h30.

Le Dr Schmit indique que les fruits et légumes avec des dépôts de combustion visibles à l'œil nu doivent «de toute évidence, être écartés». 

Pour le reste des végétaux, l'administration précise bien qu'aucune restriction à la consommation n'est préconisée dans la commune.

Par précaution, l'Autorité sanitaire recommande de laver soigneusement «à l'eau tout produit végétal avant consommation».

Avant d'adresser ce message, ce vendredi, le directeur de la Santé a pris soin de consulter l'Inspection sanitaire, la Division de la sécurité alimentaire ainsi que la Division de la santé de l'environnement.

La réponse fournie aux riverains de l'usine spécialisée dans la production de pièces pour l'aéronautique tient compte d'analyses effectuées et de données tels la distance du lieu d'incendie, la direction du vent et le développement de la fumée lors de l'incendie ainsi que de l'ensemble des produits chimiques partis en fumée.


This handout photograph released by Service Departemental d'incendie et des sec (SDIS) on September 27, 2019, shows firefighters at the scene of a blaze at a Lubrizol factory in Rouen, north-western France early September 26, 2019. - Firefighters have extinguished a huge blaze that broke out at a chemical factory in northern France and forced authorities to close schools and warn of pollution risks for the Seine river, local authorities said on September 27, 2019. The fire erupted early morning at a storage facility near the city of Rouen owned by Lubrizol, a manufacturer of industrial lubricants and fuel additives which is owned by the billionaire American investor Warren Buffett. (Photo by YACINE MOUFADDAL / SDIS / AFP) / RESTRICTED TO EDITORIAL USE - MANDATORY CREDIT "AFP PHOTO / SDIS/YACINE MOUFADDAL" - NO MARKETING - NO ADVERTISING CAMPAIGNS - DISTRIBUTED AS A SERVICE TO CLIENTS
Le Grand-Duché épargné par la fumée de Lubriziol
Après l'incendie de l'usine pétrochimique située à Rouen, des inquiétudes sont nées de la dispersion du nuage de fumée issu de ce site classé pour sa dangerosité. Pour l'heure, les autorités n'ont pas relevé de «toxicité aiguë». Grâce au vent, le Luxembourg semble protégé de tout risque.

La situation n'est pas sans rappeler ce qui se passe actuellement en France, à Rouen précisément. Là, suite à un important incendie pris dans une fabrique de lubrifiants classée Seveso, un nuage sombre est venu déposer de la suie aux alentours, sur plusieurs dizaines de kilomètres à la ronde.

Risques sanitaires

Près d'une centaine de communes autour de la ville normande ont depuis pris des mesures de restrictions de consommation pour tout ce qui est fruits et légumes mais aussi productions animales exposées à l'air libre. La vente de lait, miel, œufs notamment issus des secteurs impactés est ainsi interdite depuis le 27 septembre autour de la zone sinistrée.

A Rouen et dans son agglomération, pas un jour sans qu'une partie des habitants ne se plaignent de maux de tête, maux de gorge et vomissements. La population réclame aux autorités, gouvernement en tête, d'être mieux informée sur les éventuelles conséquences sanitaires de cette catastrophe industrielle. 




Sur le même sujet

Trois rivières polluées en deux mois
Fin juillet c'est la Chiers qui était impactée. Mi-septembre de nombreux poissons sont morts dans l'Alzette. Et depuis mardi, c'est au tour de la Sûre de subir les conséquences de l'incendie d'Euro-Composites. Quatre pollutions majeures en peu de temps qui posent question.
Durch den Brand in Echternach gelangte Löschwasser in den Grenzfluss Sauer.
ArcelorMittal relaxé pour la «pollution à l'acide»
Le tribunal correctionnel de Thionville relaxe ArcelorMittal Florange poursuivi pour atteintes à l’environnement. Un lanceur d'alerte avait dénoncé des déversements polluants sur un crassier du groupe industriel en juillet 2017.
«Le plus long incendie» du pays vu de l'intérieur
Il y a un mois tout juste, les pompiers allaient mettre plus de trois jours à venir à bout du feu démarré dans un stock de bois de l'usine Kronospan de Sanem. Jamais une intervention n'avait duré aussi longtemps. Retour sur les faits avec les secours et l'industriel.
Pollution radioactive en Russie après des tests d'armes
Les autorités russes ont dévoilé lundi la nature de la pollution provoquée par une explosion à caractère nucléaire sur une base de lancement de missiles du Grand Nord, qui avait mené début août à une brève hausse de la radioactivité.