Changer d'édition

Les congés maladie en forte hausse
Luxembourg 2 min. 14.08.2019

Les congés maladie en forte hausse

L'épidémie de grippe de cet hiver est en partie responsable de l'augmentation des arrêts maladie en 2018.

Les congés maladie en forte hausse

L'épidémie de grippe de cet hiver est en partie responsable de l'augmentation des arrêts maladie en 2018.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 2 min. 14.08.2019

Les congés maladie en forte hausse

La Caisse nationale de santé se porte bien financièrement mais le nombre de certificats d'incapacité de travail a augmenté tout comme les frais d’hospitalisation. Quant au tiers payant, il rencontre de plus en plus de succès. Revue de détails du rapport 2018.

DH avec Annette Welsch - Le rapport 2018 de la Caisse nationale de maladie fait état d’une forte croissance des congés maladie. L'an dernier, ces derniers ont augmenté de 15,6%, passant de 664.967 à 768.799. La forme atypique de la dernière épidémie de grippe explique en grande partie cette tendance à la hausse alors que plus de 42.000 certificats d'incapacité résultent d’accidents du travail.

Malgré les détournements de fonds découverts au mois de février, l'année 2018 aura été une bonne année pour la CNS sur le plan financier. L’exercice s’est soldé par un surplus de 132 millions d’euros en ce qui concerne les opérations courantes. Il en résulte que son bas de laine a continué à gonfler. 865,9 millions d’euros sont ainsi épargnés, ce montant représentant 30,2% des dépenses annuelles. 

Ces bons résultats s’expliquent, selon les ministres de la Santé et de la Sécurité sociale, Etienne Schneider (LSAP) et Romain Schneider (LSAP), par une bonne gestion financière de l’assurance maladie-maternité. «Cela malgré une augmentation des dépenses: revalorisation des carrières dans le domaine hospitalier, amélioration des prestations notamment.» 

Pour l’année en cours et celle à venir, les estimations en ce qui concerne les opérations courantes évoquent un surplus de 24,4 millions d’euros en 2019 et 1,9 million en 2020, selon les indications apportées au mois de mai par les deux ministres à l'issue de la réunion du comité quadripartite à Mondorf-les-Bains. 

Les dépenses de santé, elles, restent fortement concentrées sur les hôpitaux. Entre 2009 et 2018, elles sont passées de 713 millions à 974 millions d'euros. Quant aux journées d'hospitalisation, elles sont restées stables - autour de 750.000 l’année dernière - alors que le nombre de lits occupés ne varie guère: 2.075 en 2009 pour 2.048 en 2018.  

Prise en charge totale jusqu'à 18 ans

Le rapport de la CNS rappelle qu'en 2018 plusieurs mesures sont entrées en application. Désormais, les traitements des enfants et des adolescents de moins de 18 ans sont pris en charge à 100%. Les prothèses pourront être changées tous les 12 ans, et non plus 15 ans. Le nombre de drainages lymphatiques remboursés passe de huit à 24 séances et la chirurgie du lipoedème est assurée à partir du stade 3.


Les soins délivrés au Luxembourg représentent 82,1% de l'ensemble des dépenses pour soins de santé.
39 millions d'euros de soins à l'étranger remboursés
Les frais de consultations et d'actes médicaux dispensés à l'étranger représentent 17,9% du total des dépenses pour soins de santé de la CNS.

Par ailleurs, en 2018, une convention a été signée avec les nutritionnistes. Elle est entrée en vigueur le 1er janvier 2019 et autorise la prise en charge des coûts liés à la consultation de ces spécialistes.

Avec ce même objectif, des discussions ont débuté avec les ostéopathes, les podologues et les psychothérapeutes, nouvellement reconnus comme professionnels de la santé. 



Sur le même sujet

Quatre personnes arrêtées après la fraude à la CNS
Le Parquet a informé ce vendredi matin que des perquisitions avaient eu lieu cette semaine dans deux communes du pays et mené à l'arrestation de plusieurs personnes, soupçonnées de vol et d'escroquerie au détriment de la Caisse nationale de Santé.
Assurances Sociales-CNS, Krankenkasse, foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort
La Caisse nationale en très bonne santé
Réunis mercredi au sein de la quadripartite à Mondorf-les-Bains, ministres et acteurs du secteur santé avaient le sourire. L'assurance maladie-maternité bénéficie d'une énorme réserve et 2019 devrait se solder par un surplus de 24,4 millions d’euros.
Romain Schneider: «L'accès des assurés aux prestations de soins de santé est une de mes priorités».