Changer d'édition

Les clés d’une rentrée scolaire réussie
Luxembourg 4 min. 16.09.2019

Les clés d’une rentrée scolaire réussie

Une rentrée scolaire réussie passe notamment par un retour à un rythme de sommeil régulier pour mémoriser les apprentissages de la veille.

Les clés d’une rentrée scolaire réussie

Une rentrée scolaire réussie passe notamment par un retour à un rythme de sommeil régulier pour mémoriser les apprentissages de la veille.
Photo: Shutterstock
Luxembourg 4 min. 16.09.2019

Les clés d’une rentrée scolaire réussie

Un sommeil réparateur, une connexion à Internet limitée ou encore la pratique d’une activité sportive régulière, voici quelques éléments de la recette d’un retour couronné de succès pour les 150.000 élèves qui retrouvent les bancs de l'école ce lundi.

(DH avec Sarah Cames) - «Les enfants aiment aller à l'école, pas seulement parce qu'ils y retrouvent leurs amis, mais aussi parce qu'ils ont soif de connaissances», assure Elisabeth Ketter. La difficulté, pour la psychologue du service psycho-social et d'accompagnement scolaires (SePAS), réside dans le fait de «maintenir dans le temps la motivation des premières années de scolarité». 

Tout d'abord, une rentrée scolaire réussie se prépare non seulement en amont, mais aussi lors des premières semaines de cours. Il s’agit pour les enfants de retrouver un rythme de sommeil adéquat. «Cela implique un coucher plus précoce, mais aussi quelques autres petites astuces comme la mise en veille des téléviseurs, PC et autres smartphones

Elisabeth Ketter: «Souvent négligé, l’exercice physique participe aussi à structurer la vie quotidienne.»
Elisabeth Ketter: «Souvent négligé, l’exercice physique participe aussi à structurer la vie quotidienne.»
Photo: Caroline Martin

«Les enfants ou adolescents ont l’impression de devoir être disponibles 24 heures sur 24», dit-elle à ce propos. «Le contact avec les personnes de leur génération fait partie du processus de construction de l’identité, mais les parents doivent veiller à la bonne utilisation d’Internet et des réseaux sociaux», poursuit la psychologue du SePAS. 

«Il est important que les enfants participent, de préférence en groupe, à des activités qui leur permettent de montrer ce dont ils sont capables. Ce sont des réussites autres que sur le plan scolaire qui renforcent la confiance en soi», souligne aussi Elisabeth Ketter. «Souvent négligé, l’exercice physique participe aussi à structurer la vie quotidienne.»

Des craintes qui peuvent être «renforcées»

Si le blues de la rentrée est généralement attribué aux adultes, il touche aussi les plus jeunes.  A des degrés différents toutefois car «certains font face à ce changement plus facilement, en partie, grâce à leurs expériences scolaires antérieures.» 

 Mais le mal peut aussi être plus profond et il s’agit de «s’interroger si un enfant n’a pas connu d’expériences traumatisantes, des intimidations par exemple». «Il est aussi possible que la période de vacances contribue à entretenir ou même à renforcer certaines craintes.»

Assistance et échanges

Les parents doivent donc être à l’écoute de leur progéniture, mais aussi faire preuve de tolérance, notamment en ce qui concerne les bulletins de notes. «L'école ne doit pas être réduite à la performance», ajoute Elisabeth Ketter. «De même, ceux qui ont toujours perçu l'école comme un mal nécessaire transmettent inconsciemment ce sentiment à leurs enfants. Les parents devraient davantage se poser la question de leur rapport à la scolarité.»  

Pour certains la rentrée scolaire peut être problématique. Les élèves et les parents qui se retrouvent démunis face à la situation peuvent trouver de l’aide auprès d’associations. En dehors du soutien scolaire apporté par le SePas, Kinder-Jugentelefon et Eltern-Telefon ou Bee Secure offrent leurs conseils de manière anonyme, confidentielle et gratuite. «Les échanges d’expérience avec d'autres parents peuvent également être très utiles», conclut la psychologue. 


Schoul Rentrée 2016-2017 - illustration - Photo : Pierre Matgé
Cinq choses à retenir sur la rentrée
Plus d'élèves, d'enseignants, des nouvelles mesures pour les jeunes et les parents d'élèves, un accent mis sur l'environnement: à trois jours de la reprise des cours, le ministre de l'Éducation nationale a passé son grand oral ce vendredi.


Sur le même sujet

Cinq choses à retenir sur la rentrée
Plus d'élèves, d'enseignants, des nouvelles mesures pour les jeunes et les parents d'élèves, un accent mis sur l'environnement: à trois jours de la reprise des cours, le ministre de l'Éducation nationale a passé son grand oral ce vendredi.
Schoul Rentrée 2016-2017 - illustration - Photo : Pierre Matgé
Pic de plaintes pour violence à l'école
Le nombre de signalements pour agression dans les établissements scolaires a augmenté de 26% en 2018, affirment ce lundi les ministres de la Sécurité intérieure et de l’Education nationale, sans toutefois apporter d'explications précises sur le phénomène.
25% des cas soumis au conseil de discipline scolaire sont liés à des faits de violence.