Changer d'édition

Les choix du pape ne coûtent rien de plus à l'Etat
Luxembourg 27.12.2019 Cet article est archivé

Les choix du pape ne coûtent rien de plus à l'Etat

En octobre dernier, le Luxembourgeois Jean-Claude Hollerich avait été officialisé par sa sainteté au rang de cardinal.

Les choix du pape ne coûtent rien de plus à l'Etat

En octobre dernier, le Luxembourgeois Jean-Claude Hollerich avait été officialisé par sa sainteté au rang de cardinal.
Photo : AFP
Luxembourg 27.12.2019 Cet article est archivé

Les choix du pape ne coûtent rien de plus à l'Etat

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Les finances luxembourgeoises ne sont pas impactées par la nomination par Rome de Jean-Claude Hollerich comme cardinal ni celle de Leo Wagener en tant qu'évêque auxiliaire. L'aide publique reste donc la même.

Le 24 juillet dernier, le Saint-Siège surprenait le Grand-Duché en annonçant la désignation au rang de cardinal de celui qui, jusqu'alors, occupait les fonctions d'archevêque de Luxembourg. Même Xavier Bettel (DP) n'avait pas été informé du choix du pape François. Par contre, le Premier ministre et ministre des Cultes avait su par une lettre du nonce apostolique, un jour à l'avance, que Leo Wagener allait être nommé évêque auxiliaire.

Voilà pour l'histoire. Mais c'est d'argent dont se soucie le député François Benoy (Déi Gréng), et plus particulièrement des euros que ces deux promotions pourraient coûter aux deniers publics. Sa question parlementaire à ce sujet vient de trouver réponse, ce vendredi, et Xavier Bettel tient à rassurer: «Aucun coût supplémentaire à supporter par l'Etat luxembourgeois» du fait de ces deux nominations papales.

Aux yeux de la législation luxembourgeoise, le statut des deux religieux n'a ainsi pas changé. En effet, précise le ministre des Cultes, le cardinal archevêque et l'évêque auxiliaire «continueront de toucher le même traitement» que précédemment. Une rémunération précisée par la loi du 23 juillet 2016 réglant le montant et les modalités d'octroi du soutien financier annuel à l'Eglise catholique. «Ils continuent à être assimilés aux fonctionnaires de l’État quant aux régimes des traitements et des pensions.»


Als Präsident der  Kommission der Bischofskonferenzen der Europäischen Union, Comece, bezieht  Erzbischof Jean-Claude Hollerich klar Position zu den Problemen in der Europäischen Union.
«Je suis heureux pour toute l'Église luxembourgeoise»
Mgr Jean-Claude Hollerich, 61 ans, archevêque de Luxembourg, sera proclamé cardinal le 5 octobre, a annoncé dimanche après-midi le pape François.

Jean-Claude Hollerich et Leo Wagener, ayant été engagés sous l'ancien régime conventionnel («qui prévoyait qu'un traitement soit payé aux ministres des cultes par le Trésor public»), ils ne toucheront pas un euro de plus que par le passé. 

Sachant que l'Etat luxembourgeois accorde déjà à l’archevêché de Luxembourg un soutien financier de 6,75 millions d'euros.


Sur le même sujet

Dans la vaste affaire des abus sexuels au sein de l'Eglise catholique, à laquelle le Luxembourg n'échappe pas, l'archevêque Mgr Jean-Claude Hollerich a exprimé ce mercredi ses excuses publiques à toutes les victimes et a prôné la «tolérance zéro» pour les coupables.
POL- PK-Erzbistum/Kindesmissbrauch, Jeau-Claude Hollerich, Martine Jungers, Patrick Hubert und Leo Wagener, Foto: Chris Karaba/Luxemburger Wort