Changer d'édition

Les carburants et les transports boostent l'inflation
Luxembourg 03.04.2019 Cet article est archivé

Les carburants et les transports boostent l'inflation

Les carburants et les transports boostent l'inflation

Foto: Shutterstock
Luxembourg 03.04.2019 Cet article est archivé

Les carburants et les transports boostent l'inflation

Portée par la hausse des prix des produits pétroliers et des transports de personnes, l'inflation progresse de 0,16% en mars et passe à 2,2%, malgré une forte baisse des prix des fruits et légumes frais.

Marc Auxenfants - En mars 2019, le taux annuel d'inflation a progressé de 0,16 % par rapport au mois précédent, selon le rapport mensuel du Statec publié ce mercredi. 

La hausse est en partie portée par l'augmentation des prix pétroliers, de 2,3% pour le diesel et de 3,1% pour l'essence. Le prix du mazout de chauffage augmente lui de 5,1%, a précisé l'office luxembourgeois de la statistique. 

Les services de transports de personnes sont la deuxième source de hausse généralisée des prix. Les tarifs des transports aériens enregistrent une croissance de 7,1%, tandis que ceux des chemins de fer grimpent de 5,2%. 

Produits frais en baisse

A contrario, l'ensemble des coûts des biens et des services reste quasiment stable à +0,05% par rapport au mois précédent. Si les prix des produits alimentaires diminuent globalement de 0,7% entre février et mars, ceux des fruits frais (-3,9%) et des légumes frais (-6,7%) connaissent les plus fortes baisses. 

Les prix de la viande reculent de 1,1%, tandis que ceux du poisson et des fruits de mer augmentent de 0,2%. 

En comparaison annuelle, les prix alimentaires ont augmenté de 1.2%.

La hausse de la prochaine indexation des salaires devrait se produire au 4e trimestre 2019, selon une note de conjoncture publiée par le Statec en mars dernier.


Sur le même sujet

Au vu de l'évolution de l'inflation, le Statec a révisé la date possible d'une prochaine réévaluation automatique des salaires. Ainsi, les fiches de paie pourraient gonfler de 2,5% d'ici la fin de l'année.
Worker poses the gaskets prior installs a skyroof of a motorhome made from a Fiat "Ducato" van, in the factory of the Pilote group, in Longuenee-en-Anjou, western France, on May 05, 2021. - With its 680 employees, two production sites in France and one in Germany, the Pilote Group, which builds 5,800 campervans and converted vans each year, became in 2020 the number 1 in France in terms of registration, in a boosted sector by the health crisis, which plunges the holidays under the sign of uncertainty (Photo by JEAN-FRANCOIS MONIER / AFP)
Après une baisse en février, le Statec révise son taux d'inflation à 1,4% en mars. Une inversion de la tendance qui s'explique notamment par le décalage de la période des soldes en raison de la pandémie.
Selon les calculs du Statec, l'indice des prix à la consommation a diminué de 0,1% en juin par rapport au mois précédent. Une tendance que l'institut national explique par la baisse des prix des voyages et des produits pétroliers.
Supermarktkasse Cactus Howald - Wie verändert Corona dauerhaft unser Konsumverhalten - Foto : Pierre Matgé/Luxemburger Wort
Au mois de juillet 2018, l’indice des prix à la consommation recule de 0,7% par rapport au mois précédent. Ce repli s'explique par les réductions de prix à l'occasion des soldes d'été.
Avec le début des vacances scolaires, les prix des voyages augmentent de 7,2% en un mois.
Consommation au Luxembourg
Les prix à la consommation progressent au mois d'août surtout en raison de la fin des soldes d'été. Le taux d'inflation annuel reste, avec +0,6%, quasiment stable pour le quatrième mois consécutif.
Le taux d'inflation annuel reste, avec +0,6%, quasiment stable pour le quatrième mois consécutif. (Photo: AFP)