Changer d'édition

Les bus électriques plus nombreux dans la capitale
Luxembourg 2 min. 22.01.2020

Les bus électriques plus nombreux dans la capitale

Cette année, de 25 à 30% du parc de bus de la Ville de Luxembourg pourrait rouler à l'électricité.

Les bus électriques plus nombreux dans la capitale

Cette année, de 25 à 30% du parc de bus de la Ville de Luxembourg pourrait rouler à l'électricité.
Photo: Guy Jallay
Luxembourg 2 min. 22.01.2020

Les bus électriques plus nombreux dans la capitale

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
La Ville de Luxembourg va commander cette année au moins 17 nouveaux véhicules à moteur 100% électrique. Un plus pour l'environnement qui n'est pas sans poser quelques soucis techniques.

Volvo a remporté l'appel d'offres de la nouvelle commande de bus passée par la Ville de Luxembourg. «Nous avions exigé de pouvoir disposer d'un véhicule test pour faire des essais, et seul ce constructeur parmi les trois qui avaient postulé a fait l'effort», relate Patrick Goldschmidt (DP), échevin à la mobilité pour la capitale. La firme suédoise devra maintenant fournir, courant 2020, au moins 17 véhicules. «Mais le contrat a une option jusqu'à 25», a annoncé l'élu, mercredi.

Ainsi, comme elle l'avait indiqué, la Ville remise petit à petit les motorisations thermiques au garage. «Nous pourrions arriver à disposer de 25 à 30% de notre flotte en électrique», vise Patrick Goldschmidt en rappelant que le parc actuel compte déjà 70 cars simples fonctionnant à 100% via des recharges en électricité. 


Les bus électriques de la capitale se feront désirer
Luxembourg-ville veut renouveler sa flotte et acquérir 28 bus électriques pour 16 millions d'euros. Si le collège échevinal espère «en recevoir quelques-uns cette année», cette annonce politique se heurte à la réalité de la production à l'échelle européenne.

Sur une année les véhicules du réseau AVL parcourent près de 13,6 millions de kilomètres sur la capitale. Aussi, passer à des engins plus propres en termes d'émissions polluantes constitue un bon levier pour améliorer la qualité de l'air sur la ville, mais aussi le silence dans les rues où circulent ces bus bien moins bruyants que leurs aînés diesel. 

Seul le cas des bus siamois pose encore soucis. En effet, la motorisation hybride diesel-électricité semble plus efficace pour ces «double longueur» qui ont besoin de plus de puissance -au démarrage notamment - que les modèles plus courts et transportant moins de passagers.

Même si l'effort du passage à un maximum de bus électriques est louable, Patrick Goldschmidt reconnait que ce choix n'est pas sans poser quelques difficultés. A Bouillon, par exemple, l'arrivée de plus de véhicules à recharger devra certainement nécessiter des travaux. «Ne serait-ce que pour assurer l'alimentation avec suffisamment de puissance. Il faut donc voir si la station électrique actuelle dispose de ce potentiel.»

Et ce qui est vrai à Bouillon, l'est en d'autres points de la capitale. Comme à Cents, Hollerich ou au Centre hospitalier où les bus électriques pourraient circuler en plus grand nombre à l'avenir. «



Sur le même sujet

Le secteur des bus aux portes d'une profonde mutation
Un appel d'offres européen pour l'attribution de concessions dans le domaine des transports publics sera lancé en 2020. Il devrait façonner un nouveau paysage au sein des transporteurs par autobus au Luxembourg. L'enjeu est important.
Avec ses 1.600 employés et 621 véhicules, l'entreprise Sales-Lentz est devenue un acteur incontournable du marché national des bus
La Ville face au chaos à la gare
Des automobilistes désorientés, des usagers de bus énervés et un trafic complètement congestionné. Les élus de la capitale attendent une intervention policière pour démêler le «sac de nœuds» engendré par la fermeture de l'avenue de la Gare aux voitures.
Le point noir, depuis le début de semaine, reste fixé aux abords de la gare.
Le Shuttle Gare circulera jusqu'en 2020
En raison du nouveau plan de circulation des bus dans la capitale, entré en service ce dimanche, la Ville de Luxembourg a dû mettre en service une nouvelle liaison. Ce bus desservira l'Avenue de la Liberté désormais dédiée au tram.
Pour assurer le nouveau service, la Ville met en service des bus électriques de 10 mètres.