Changer d'édition

Les bons d'hébergement valables jusqu'à Pâques
Luxembourg 18.12.2020 Cet article est archivé

Les bons d'hébergement valables jusqu'à Pâques

Le ministre des Classes moyennes, ancien bourgmestre de Mondorf, a fait un nouveau geste en faveur des acteurs du tourisme.

Les bons d'hébergement valables jusqu'à Pâques

Le ministre des Classes moyennes, ancien bourgmestre de Mondorf, a fait un nouveau geste en faveur des acteurs du tourisme.
Photo : Guy Wolff
Luxembourg 18.12.2020 Cet article est archivé

Les bons d'hébergement valables jusqu'à Pâques

Patrick JACQUEMOT
Patrick JACQUEMOT
Prolonger la validité des réductions de 50€ pour une nuitée au Luxembourg, la Chambre en avait décidé jeudi. Vendredi, le ministre Lex Delles vient d'en fixer la nouvelle date limite au 18 avril 2021.

«Les habitants et les frontaliers auront encore quelques mois pour découvrir l'attractivité touristique de notre pays et le secteur de l'hôtellerie.» C'est par ces simples mots que le ministre du Tourisme vient d'annoncer la prolongation de l'offre de réduction proposée par le gouvernement pour qui souhaitait passer une nuitée (au moins) dans un hôtel, un gîte ou un camping du Luxembourg. Et cette fois, la date limite a été fixée jusqu'à la fin des prochains congés de Pâques 2021


Lokales,Vakanz doheem Velosummer 2020,Strecke Alzingen-Syren ,Radfahren,Cr154. Foto: Gerry Huberty/Luxemburger Wort
L'opération Vëlosummer reconduite en 2021
Mise sur pied pour la première fois l'été dernier, la fermeture de certaines routes à la circulation automobile a permis à quelque 40.000 cyclistes d'explorer différemment le Luxembourg. Ce qui poussent les ministres de la Mobilité et du Tourisme à renouveler l'expérience l'année prochaine.

A l'issue du conseil de gouvernement, Lex Delles (DP) a détaillé l'usage déjà fait des 700.000 bons d'hébergement déjà distribués. «94.413 bons ont été utilisés depuis mi-juillet, ce qui correspond à un versement de 4,72 millions d'euros pour ce secteur», a expliqué le ministre.

Selon lui, ce bilan intermédiaire peut être qualifié de «très satisfaisant». Cependant, Lex Delles invite tout le monde «à saisir l’opportunité d’utiliser leur bon d’hébergement dans les semaines et mois à venir et de découvrir ainsi les atouts touristiques du Grand-Duché». Même appel à ceux qui ont déjà utilisé leur bon d’hébergement à soutenir le secteur de l’Horeca «en profitant des spécialités culinaires de nos restaurateurs et cafetiers locaux ainsi que du charme de nos structures d’hébergement».

Le gouvernement avait initié ces bons afin de soutenir un secteur particulièrement impacté par les répercussions de la crise covid. Misant près de 3,5 millions d'euros dans cette opération. Appréciée des professionnels du tourisme, l'initiative avait déjà été reconduite, la voilà maintenant possible jusqu'à la fin des vacances scolaires de printemps, le 18 avril 2021.

En moyenne, 507 bons ont ainsi été utilisés par jour de semaine et 975 bons par jour de week-end. Au total les bons ont été validés auprès de 260 structures d’hébergement différentes. 

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le ministre Lex Delles n'est toujours pas favorable à une prolongation de validité des vouchers de 50€ à déduire sur une nuitée passée au Luxembourg. Le 18 avril reste l'échéance pour en profiter.
16.01.06 , metier du concierge, clefs d'or, cles d'or, photo: Marc Wilwert
Si des vouchers de 50€ ont été proposés pour aider le secteur du tourisme, le ministre des Classes moyennes n'entend pas renouveler l'opération pour assurer le chiffre d'affaires des boutiques du pays.
Lok , Esch/Alzette , PopUpStore Esch/Alzette , Geschäft Denicheuse , Foto:Guy Jallay/Luxemburger Wort
Les nuitées à la campagne ne connaissent pas l'engouement espéré au sortir du confinement. Pourtant, entre la vie au grand air, les bons de 50€ et un accueil à l'écart de la foule, le tourisme rural a des atouts à défendre pour ces vacances.
Le faible nombre de touristes dans la capitale pénalise de plein fouet les boutiques de bibelots et souvenirs. En ce mois d'août, les commerçants affichent leur désarroi et déplorent une saison estivale d'ores et déjà compromise.
online.fr, Touristen, Souvenirladen, Kauf geht laut Geschäftsleuten stark zurück wegen Corona, Foto: Anouk Antony/Luxemburger Wort