Changer d'édition

Les bons à la formation n'ont pas eu la cote
Luxembourg 2 min. 03.12.2021
Mesure sociale

Les bons à la formation n'ont pas eu la cote

Le ministre du Travail, Dan Kersch, avait annoncé la mise en place de ce dispositif en avril dernier.
Mesure sociale

Les bons à la formation n'ont pas eu la cote

Le ministre du Travail, Dan Kersch, avait annoncé la mise en place de ce dispositif en avril dernier.
Photo : Anouk Antony
Luxembourg 2 min. 03.12.2021
Mesure sociale

Les bons à la formation n'ont pas eu la cote

Laura BANNIER
Laura BANNIER
Proposé à tous les salariés placés en chômage partiel depuis le printemps 2021, le bon à la formation a été utilisé par seulement 1,5% des personnes concernées.

Ils pouvaient choisir entre 240 options. Depuis la fin du mois d'avril, 30.530 salariés luxembourgeois ont reçu une invitation pour s'inscrire à une formation en ligne, visant à développer leurs compétences numériques. Envoyées par le ministère du Travail, ces lettres étaient tout spécialement destinées aux employés contraints à une période de chômage partiel, entre le 1er janvier et le 31 mars 2021.


Dan Kersch, Vice-Premier ministre, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire
Un bon à la formation inédit à partir de mai
Le ministère du Travail accordera un voucher de 500 euros à tous les salariés ayant subi une période de chômage partiel au premier trimestre 2021. Un bon échangeable contre une formation en ligne.

D'une valeur de 500 euros, ces vouchers pouvaient être utilisés au sein de 34 centres participant à l'initiative. Mais parmi les quelque 30.000 travailleurs contactés, très peu ont répondu à l'appel, au final. Au total, 461 personnes ont profité de cette démarche annoncée par le ministre Dan Kersch (LSAP) en avril dernier. Soit moins de 2% des invités.

Ce coup de pouce visait principalement à améliorer l'employabilité des salariés, aussi bien résidents que frontaliers, pendant leur temps de pause contraint. «Le but était de sensibiliser les personnes à développer des compétences numériques», rappelle Dan Kersch, dans une réponse parlementaire détaillant le profil des bénéficiaires qui ont toutefois saisi l'opportunité offerte. 

La majorité des personnes inscrites aux formations proposées étaient issues du secteur de l'horeca (25%), une branche majoritairement touchée par un ralentissement d'activité lié à la pandémie. Parmi les autres secteurs d'activités représentés, se détachent les secteurs de l'information et communication (9%), et celui de l'industrie manufacturière (8%).

L'objectif de cette initiative n'était cependant pas d'encourager «les participants aux formations de changer d’emploi ou de se diriger vers d’autres horizons», rappelle le ministre. Ainsi, les domaines de compétence qui ont suscité le plus d'intérêt sont la création de contenus et la communication, des savoir-faire qui peuvent s'appliquer à toutes les branches d'activité. 

Et pour les 30.069 salariés n'ayant pas encore pris le temps de profiter de l'initiative, les bons à la formation restent valides jusqu'à la fin de l'année.

Suivez-nous sur Facebook, Twitter et abonnez-vous à notre newsletter de 17h.


Sur le même sujet

Le nombre de demandes de soutien salarial parvenant au Comité de conjoncture ne cesse de plonger. Pour octobre, 695 entreprises, toutes catégories confondues, seront tout de même aidées pour franchir une mauvaise passe.
29.09.2021, Schleswig-Holstein, Brunsbüttel: Ein Arbeiter überwacht im Elbehafen eine LNG-Betankung an einem Containerschiff, welches mit 20 Tonnen klimaneutralem und synthetischem Kraftstoff LNG betankt wird. Foto: Axel Heimken/dpa +++ dpa-Bildfunk +++
Que ce soit en termes de consommation de médicaments psychotropes ou dans l'évolution du nombre de consultations psy, les effets de la crise sanitaire ne peuvent pas encore être observés avec les chiffres actuels, indique mardi le ministère de la Sécurité sociale.
Le ministère du Travail accordera un voucher de 500 euros à tous les salariés ayant subi une période de chômage partiel au premier trimestre 2021. Un bon échangeable contre une formation en ligne.
Dan Kersch, Vice-Premier ministre, ministre du Travail, de l’Emploi et de l’Économie sociale et solidaire
Face à l’importance des compétences numériques sur le marché de l’emploi et dans un contexte encore tendu, l'Adem lance la «Youth eAcademy». Un programme de formation en ligne visant à faciliter l'entrée des moins de 30 ans sur le marché du travail.
Wirtschaft, ADEM, Arbeitsamt, Jugendarbeitslosigkeit, Arbeit, Job, ADEM Esch Alzette, ( gestelltes Bild mit Einverständnis des Jugendlichen zu jedem Thema in Zusammenhang der ADEM ) Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort Esch Alzette, ( gestelltes Bild mit Einverständnis des Jugendlichen zu jedem Thema in Zusammenhang der ADEM ) Foto: Guy Wolff/Luxemburger Wort
En proposant une formation spécifique baptisée «FutureSkills», l'Adem et le ministère de l'Emploi ambitionnent de mettre en corrélation le profil des chômeurs avec l'évolution digitale des métiers. Particularité: ce stage s'effectuera exclusivement dans le secteur public.
Computer technician using digital tablet performing maintenance check of mainframe equipment