Changer d'édition

Les bénévoles répondent en masse au Luxembourg
Luxembourg 13 4 min. 09.09.2015 Cet article est archivé
Accueil des réfugiés

Les bénévoles répondent en masse au Luxembourg

Luxembourg 13 4 min. 09.09.2015 Cet article est archivé
Accueil des réfugiés

Les bénévoles répondent en masse au Luxembourg

"On ne sait plus où donner de la tête et on ne s'attendait pas autant de nouveaux bénévoles!" De l'OLAI à Caritas en passant par la Croix-Rouge, une seule et même voix s'élève: les Luxembourgeois se sont manifestés en masse pour venir en aide aux migrants.

Par Virginie Orlandi

De nombreux réfugiés sont arrivés ces dernières semaines au Luxembourg. Mardi, ils étaient 42 en provenance de l'Allemagne. Ils ont ensuite rejoint Weilerbach où ils sont hébergés au foyer Héliar mais d'autres se présentent spontanément à Luxembourg et viennent par leurs propres moyens

La publication des photos du corps sur une plage turque d'un petit garçon mort noyé après le naufrage de deux embarcations de réfugiés syriens tentant de rallier la Grèce a suscité des réactions d'horreur mercredi dernier dans la presse et sur les réseaux sociaux à tel point qu'on s'est de plus en plus intéressé au sort des migrants.

Au Luxembourg, l'aide des bénévoles n'est pourtant pas nouvelle, même s'ils sont de plus en plus nombreux à proposer leur soutien. Croix-Rouge, Caritas ou OLAI, on entend partout le même son de cloche: "Les demandes pour devenir bénévoles sont tellement nombreuses depuis une quinzaine de jours qu'on ne sait plus où donner de la tête!" et Caritas d'ajouter: "Les Luxembourgeois ont toujours été très engagés dans le bénévolat mais là, on atteint des records!"

Cibler les besoins

Du côtés de l'OLAI, on a reçu des centaines de demandes pour effectuer différentes tâches comme aider les enfants, les accompagner ou simplement leur rendre visite et leur proposer une promenade, un temps de jeux mais on a également reçu, comme à la Croix-Rouge ou Caritas, de nombreux dons de vêtements et de jouets.

"Nous sommes agréablement surpris par le nombre de personnes qui se sont manifestées et nous n'étions pas forcément préparés à encadrer une telle affluence", précise l'OLAI, "Cependant, il est primordial maintenant de bien cibler les besoins des personnes prises en charge et c'est ce à quoi nous nous attelons pour l'instant.

L'OLAI prend en charge 2.000 personnes au sein de ses foyers où sont accueillis réfugiés et demandeurs de protection internationale et collabore avec Caritas et la Croix-Rouge où là aussi, on tente de bien cibler les besoins des migrants avant de solliciter les bénévoles.

"Pour l'instant, on travaille avec la cinquantaine de bénévoles que nous avons tout au long de l'année et nous orientons les nouvelles demandes vers notre Help Line", nous explique-t-on à la Croix-Rouge, "le plus important reste de bien organiser l'aide apportée aux migrants car ils ont vécu des choses difficiles et certains ne souhaitent pas être trop sollicités ni aidés plus que ça pour l'instant".

"Les gens appellent, viennent, envoient des mails"

Chez Caritas, on remarque le même phénomène: il y a bien plus de demandes depuis une quinzaine de jours et il y a tellement de personnes qui proposent leur aide que pour l'instant, on collecte les demandes, on les trie et on organise les choses avant de recontacter les gens.

"Il y a un véritable engouement de solidarité" nous confie-t-on chez Caritas, "mais pour l'instant nous attendons d'avoir plus de migrants pour recontacter les bénévoles. Nous attendons de voir comment la situation évolue".

Des coups de fil, des courriels ou des gens qui viennent directement déposer auprès des différents organismes leurs dons de vêtements, de jouets.

Si vous aussi, vous voulez participer et aider les migrants, vous trouverez ici tous les renseignements pratiques pour offrir de votre temps ou des biens matériels.

Tous nos articles sur la crise des migrants en Europe et l'arrivée de réfugiés au Luxembourg sont regroupés dans notre dossier spécial.




Sur le même sujet

Répartition des réfugiés au sein de l'UE
Le président de la Commission européenne Jean-Claude Juncker a demandé mercredi aux Etats membres d'accueillir 120.000 réfugiés se trouvant actuellement en Hongrie, en Grèce et en Italie. En voici la répartition selon les pays.
Tous nos articles sur la crise des réfugiés en Europe et l'arrivée de familles de réfugiés au Luxembourg.
Migrant girl with a teddy bear waits with other migrants for their transport at the police collection point close to the Hungarian-Serbian border near Roszke village on September 6, 2015. Europe is deeply divided over how to handle the continent's biggest refugee crisis since the end of World War II. AFP PHOTO / CSABA SEGESVARI